Tag Archives: livre


Le top 5 des romans les plus connus dans le monde entier

Nous vous avons sélectionné, aujourd’hui, le Top des 5 des romans les plus lus dans le monde entier. Ils ont tous connu un succès énorme et incontesté. Découvrez ce classement dès maintenant :

Alice au pays des merveilles

Ce livre est publié en 1865 par Charles Lutwidge Dogdson, plus connu sous le nom de Lewis Caroll. Les aventures de la jeune Alice sont l’occasion de railler ses contemporains et les théories scientifiques de l’époque.  Le livre a été traduit en 97 langues dans le monde, et s’est vendu à 100 millions d’exemplaires.

 

 

 

L’alchimiste de Paulo Coelho

C’est un conte philosophique du célèbre auteur brésilien Paulo Coelho, publié en 1988, avant de s’exporter en France en 1994.

Le roman raconte l’histoire de Santiago, un jeune berger espagnol, qui décide de partir en voyage à la poursuite de sa « Légende Personnelle ».

Ce livre a été traduit en 56 langues et compte jusqu’à ce jour plus de 65 millions d’exemplaires vendus.

 

 

Le Petit Prince

Ce livre, publié en 1943, a été écrit par l’aviateur Antoine de Saint-Exupéry. C’est un conte poétique et philosophique dissimulé sous l’apparence d’un conte pour enfants. Le roman critique les « usages bizarres » des grandes personnes.

Ce joli conte a connu près de 300 traductions, 545 éditions différentes, et a été vendu à 140 millions d’exemplaires.

 

 

La Saga d’Harry Potter

La Saga d’Harry Potter est une série de 7 tomes décrivant les aventures d’un jeune sorcier dans une école de magie. Le premier livre de cette série a été publié en Angleterre en 1997 par J. K. Rowling. Il s’agit de la Saga la plus vendue du 21ème siècle, avec presque 450 millions d’exemplaires écoulés. La série a été traduite dans 67 langues et publiée sous plus de 298 éditions.

 

 

 

Dix petits nègres

Publié en 1939, il s’agit d’un des romans les plus célèbres d’Agatha Christie. Le livre a été vendu à 100 millions d’exemplaires dans le monde, et a été traduit dans 103 langues.

Comment inciter les jeunes à lire  ?

La lecture est d’une importance capitale dans tous les domaines de la vie. En effet, grâce à la grande quantité de connaissances qu’elle procure, la lecture permet d’améliorer les performances à différents niveaux que ce soit du point de vue professionnel, familial ou social. Mais, de nos jours, la technologie a évolué et a un peu pris la place du livre. Les enfants ont tendance à s’intéresser à tout ce que l’on peut qualifier de « hi-tech » (télévision, internet, jeux vidéo) plutôt qu’à lire un livre. Est-ce que c’est de leur faute ? Voilà quelques conseils pour inciter les jeunes à lire :

Comment inciter les jeunes à lire  ?

L’environnement familial influence fortement les pratiques de lecture.

Ainsi, les plus grands lecteurs sont :

  • Ceux qui vivent dans un foyer où les parents sont de grands lecteurs
  • Ceux à qui les parents ont raconté des histoires quand ils étaient petits
  • Ceux dont les parents contrôlent Internet (temps passé, sites visités…)
  • Ceux qui vivent dans un foyer où il y a des livres

A l’inverse, la présence d’une télévision dans la chambre d’un enfant, l’absence de carte, de bibliothèques ou de livres dans le foyer et la fréquentation assidue d’Internet (plus de 12 heures par semaine) jouent en la défaveur de la lecture.

Internet support qui incite à lire

Si l’avènement d’Internet fait craindre une baisse du temps consacré à la lecture chez les jeunes, ce média permet aussi de les inciter à lire. Combinant web et littérature, de nombreux adolescents partagent désormais leurs coups de cœur littéraires sur des forums, des blogs, et plus récemment, dans des vidéos sur YouTube.

Ces youtubers français qui ont sorti un livre : update 2017

Purs produits de l’Internet moderne, ces jeunes vidéastes ont pourtant choisi l’écriture comme moyen d’expression. En effet, malgré une notoriété acquise grâce à leurs vidéos en ligne, certains ont décidé de traverser l’écran et proposer une série de livres aussi drôles que touchants. Bd, autobiographie ou encore manga, plongez dans l’univers des génies du web . . .

 

Roger et ses humains Tome I, Cyprien Iov

Roger-et-ses-humains

Premier youtubeur de France avec pas moins de 11 000 000 d’abonnés sur sa chaîne YouTube, on découvre grâce à ce premier tome un autre talent caché du jeune homme : l’écriture. Sous la forme d’une BD, « Roger et ses humains » conte l’histoire d’un jeune geek qui va voir sa vie bouleversée par l’arrivée d’un robot. Histoires de couples, quiproquos et péripéties loufoques, Cyprien nous fait ici voyager dans son univers fantastique et décalé. Loin de ses podcasts plus traditionnels, découvrez une autre facette de « Monsieur Dream ». Bien qu’il dessine depuis toujours, les dessins de la bande dessinée ont tous été réalisés par le talentueux Paka.

 

 

 

 

 

Icônne, Natoo (Natalie Odzierejko)

icone-natoo

Ne vous y méprenez pas : sous ses airs de magazine de mode, c’est bel et bien un livre qui se cache derrière « Icônne ». Pastiche de la presse féminine, Natoo s’amuse à détourner et parodier les codes de ces journaux déjà très caricaturaux. Fausses pubs, tests décalés ou encore enquêtes improbables, la jeune auteur tourne en dérision tous les clichés des magazines féminins pour votre plus grand plaisir. Vous retrouvez également dans ce livre de nombreux guests tels que Cyprien, Squeezie, Kemar ou Norman . . . Un petit bijou d’humour et d’inventivité.

 

 

 

 

 

#EnjoyMarie, Marie Lopez (Enjoy Pheonix)

enjoy marie

« Rassurez-vous, ce n’est pas une autobiographie […] Simplement un regard, des remarques spontanées sur des sujets parfois mis à l’écart par les médias. . . « . Premier ouvrage de la jeune youtubeuse, #EnjoyMarie donne le ton dès le début. Âgée de seulement 19 ans à l’époque, Marie Lopez n’a pas la prétention de vouloir raconter sa vie mais simplement des réflexions d’adolescente. Comment être bien dans sa peau dans cette période souvent ingrate ? Comment faire face aux problèmes de peau ou aux réseaux sociaux ? . . . Tels sont les problèmes abordés dans ce roman. Toutefois, Marie évoque également des sujets plus dramatiques comme le harcèlement scolaire dont elle a elle-même été victime.

 

 

 

 

Ki et Hi Tome I , Kévin Tran (Le Rire Jaune)

Deux-freres

On continue ce classement avec un format un peu plus atypique : le manga. Septième youtubeur français avec plus de 3 000 000 millions d’abonnés, Kevin et son frère Henry sont des valeurs sures de l’humour 2.0. Toutefois, c’est en solo que Kevin Tran a décidé de se lancer dans le manga avec son premier tome « Ki & Hi ». L’histoire de deux frères qui s’aiment et se détestent qui passent leur temps à faire les quatre cents coups. Proche de son univers YouTube, Kevin a su avec brio dépeindre les aléas de la vie de famille. Un manga plein de tendresse et d’humour, magnifiquement sublimé par l’illustratrice Fanny Antigny. Pour tous les fans de mangas !

 

 

 

 

 

Sissy Fitness Body Book, Sissy Mua

Siy-Fitne-body-book

Avis à tous les (futurs) sportifs : ce livre est fait pour vous ! Pour ceux qui rêvent d’avoir le corps musclé de Sissy Mua, cela est maintenant possible grâce à ce « Body Book ». Vous y trouverez des conseils nutritionnels, comment avoir une vie saine et bien évidemment de nombreux exercices sportifs. Plus qu’un simple sport, Sissy nous rappelle que le fitness est avant tout un art de vivre. Autodidacte accomplie, la youtubeuse livre ici tous ses secrets pour avoir un corps de rêve, à condition de s’en donner les moyens . . .

Cerveau

Les bienfaits de la lecture

Les vertus et les bienfaits associés à la lecture ne sont plus à démontrer. Lire détend, divertit et enrichit. Mais lire n’est pas seulement bon pour le moral, c’est aussi bon pour la santé…

 

EmpathyEmpathie

Les livres ne sont plus de simples supports de détente. Ils deviennent de véritables outils thérapeutiques. L’œuvre fictionnelle est une simulation de notre environnement : lire améliore nos compétences sociales et nous confère des qualités insoupçonnées. On aiguise, entre autres, notre faculté d’empathie : percevoir, ressentir et se mettre à la place d’autrui sont des qualités communes aux lecteurs d’œuvres de fiction. Une étude avait été publiée il y a quelques années dans la revue « PLOS One » cette dernière montrait que les sujets qui se sentaient « émotionnellement transportés » par une fiction ressentaient ensuite qu’ils étaient plus empathiques.

 

introspectionIntrospection

Les « déclics intérieurs » plus propices. Par exemple, les récits autobiographiques font écho à nos expériences personnelles. On se sent enfin compris et nos douleurs sont évoquées avec des mots qui nous touchent et nous parlent. Car qui sait mieux ce que l’on traverse qu’une personne qui a vécu une situation similaire ou qui semble familière ? Le lecteur perçoit, appréhende, identifie et soigne enfin son mal-être. Ce reflet de nous-même qui dérange, nous permet de résoudre des maux bien plus profonds et d’atteindre une certaine vérité que l’on préfère se cacher à soi-même. Car, c’est généralement chez les autres, et par les autres que l’on apprend de ses propres maux.

 

CerveauLa bibliothérapie

La lecture deviendrait peu à peu un remède contre certaines maladies psychiques. Ce phénomène de « bibliothérapie » qui n’est pas encore médicalement fondée constitue en un nouveau mode de médecine curative.  Les livres sont donc choisis au cas par cas et conseillés suivant les difficultés de chacun. Bien loin d’empiéter sur le savoir scientifique, cela engendre une meilleure connaissance de soi sans pour autant tomber dans le simplisme et la banalité de certains manuels préconçus.

 

mémoireMémoire

Le cerveau peut être comparé à un muscle. Plus on le fait travailler, moins on risque de l’abimer de façon prématurée. D’après un article du Huffington Post (version américaine) les personnes lisant de manière régulière minimisent les risques de détérioration cognitive de leur cerveau de près de 32%. Cela fait donc d’elles des personnes moins susceptibles de développer la maladie d’Alzheimer (-2,5% par rapport à ceux qui ne lisent pas) ou la démence.

 

SleeplingRelaxation & sommeil

Une étude a été menée par les scientifiques de l’Université Américaine de Yale démontrant que l’on peut réduire son stress de 68% grâce à la lecture. En effet, se concentrer sur une histoire permet de mettre ses soucis de côté et de réduire ses tensions. Conséquence logique, lire permet aussi d’améliorer la qualité du sommeil. Bouquiner avant de dormir est donc préférable aux écrans de smartphones.

Les livres allemands les plus connus à l’étranger

Vous reconnaîtrez surement quelques-uns des livres qui font partie de cette liste. Mais saviez-vous qu’ils avaient été écrits par des auteurs allemands ? Saviez-vous qu’ils faisaient partie des livres allemands qui sont les plus connus à l’étranger ? Tour d’horizon de la littérature allemande.

 

A-l-Ouest-rien-de-nouveauÀ l’Ouest rien de nouveau – Erich Maria Remarque

Ce roman paru en 1929 décrit la Première Guerre mondiale du point de vue d’un jeune soldat allemand. Il s’engage au front avec six de ses amis. Paul Baumer, le héros raconte les horreurs de la guerre : manque d’hygiène, de nourriture, l’odeur et les bruits des bombardements. Comment reviendront-ils de cette guerre où la mort est omniprésente ? Il a connu un grand succès dès sa parution de par la dénonciation de la monstruosité de la guerre.

 

Siddhartha – Hermann Hesse

siddhartha

Ce roman raconte le voyage spirituel de Siddhartha. Il prend place en Inde, à l’époque de Bouddha Gautama, que le protagoniste croisera. Durant son parcours il empruntera différents chemins qui seront parfois contradictoires. Il parviendra à la conclusion que l’on ne peut pas transmettre la sagesse comme par exemple un maître peut transmettre à son élève la connaissance. La sagesse elle, doit se trouver par soi-même.

 

CVT_Le_Mur_invisibleLe mur invisible – Marlen Haushofer

Le roman de Marlen Haushofer raconte l’histoire d’une femme ordinaire qui verra son existence bouleverser. Elle se retrouve à cause d’une catastrophe qui est sans doute planétaire séparée du reste du monde par un mur invisible. Au-delà de ce mur, toute vie semble être pétrifiée pendant la nuit. La protagoniste doit alors affronter les intempéries, la faim, la maladie, et surtout la solitude.

 

FaustFaust – Johann Wolfgang von Goethe

Un conte populaire relatant le destin du savant Faust qui rêve de posséder la connaissance universelle. Il met tout en œuvre pour percer le secret des questions existentielles et les secrets de l’Univers, mais n’y parvient pas. En dernier recours il demande l’aide de Méphistophélès. Celui-ci lui propose un pacte : il réalisera tous ses désirs en échange de son âme, il la lui prendra dès que le scientifique se dira satisfait et heureux. L’alchimiste accepte.

 

MomoMomo – Michael Ende

Le titre original du roman de fantasie peut faire office de résumé : « Momo ou l’étrange histoire des voleurs de temps et de l’enfant qui rendit aux gens le temps qui leur avait été volé ». Bien que destiné à la jeunesse, ce livre a des airs de roman philosophique avec un côté visionnaire.

 

Le parfumLe parfum – Patrick Süskind

Avant de devenir un film, le parfum est un livre qui, en 20 ans, a été traduit en 48 langues et vendu à 20 millions d’exemplaires. À travers l’histoire du meurtrier à l’odorat exceptionnel Jean-Baptiste Grenouille, on revit le XVIIIème siècle français, pas uniquement par ses costumes et son langage mais aussi par son univers olfactif !

 

L-histoire-sans-finL’histoire sans fin – Michael Ende

Un jeune garçon vole un livre dans une librairie. Il raconte l’histoire d’un pays fantastique menacé de mort et rongé par un mal étrange où vivent des êtres magiques. Mais ce livre n’est pas comme les autres. Très vite Bastien entre dans l’histoire qui recommence avec lui, L’Histoire sans fin… Le récit d’un voyage initiatique.

Ces livres qui nous font réfléchir

Qui n’a jamais été touché par la lecture d’un livre ? Certains nous émeuvent, nous font rire ou nous dérangent . . . Ce qui est sûr, c’est que certains romans ne nous laissent pas indifférents. Aujourd’hui, nous vous proposons un petit florilège d’ouvrages qui vous invitera à réfléchir sur le sens de la vie et de notre société.

 

 

Dieu est un pote à moi, Cyril Massarotto

CV-DieuNewCV:Mise en page 1

Un titre qui annonce la couleur. Premier d’une longue série d’ouvrages, « Dieu est un pote à moi » narre l’histoire peu banale d’un jeune trentenaire dont l’existence va basculer avec l’arrivée d’un nouvel ami hors du commun : Dieu. Une suite de péripéties entre humour et tendresse. Malgré un roman à l’apparence légère et humoristique, l’histoire invite toutefois le lecteur à réfléchir sur des sujets plus profonds tels que le décès ou la vie en général. Un concentré d’émotions pures qui ne vous laissera pas indifférent.

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans nouvelles de Gurb, Eduardo Mendoza

gurb

Là encore, l’histoire prête à sourire. Gurb est un extraterrestre qui va débarquer sur terre avec une mission particulière : étudier les hommes. Problème, il va malencontreusement perdre la trace de son subalterne, déambulant dans la ville sous les traits de Madonna pour « se fondre dans la masse ». S’ensuivra alors une série d’aventures désopilantes en plein cœur de Barcelone. Loin d’être uniquement humoristique, « Sans nouvelles de Gurb » est avant tout une satire de notre société moderne. L’occasion de réfléchir sur nous-mêmes . . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cosmétique de l’ennemi, Amélie Nothomb

Cosmetique-de-l-ennemi

Malgré un rythme soutenu d’un livre publié par an, Amélie Nothomb arrive encore à nous surprendre. Ce fut notamment le cas en 2003 avec « Cosmétique de l’ennemi ». L’histoire se passe dans un aéroport. Alors qu’il s’apprêtait à embraquer, Jérôme (homme d’affaires un peu blasé), va se retrouver prisonnier d’un individu qui va bouleverser sa vie. Mais alors, qui est donc cet inconnu au nom étrange (Textor Textel) qui semble tout connaitre de ses pensées les plus sombres ? Une réflexion sur le rapport à l’autre (et à soi). Un huis clos captivant que vous ne pourrez pas lâcher.

 

 

 

 

 

 

 

 

Entre chiens et loups, Malorie Blackman

entre-chiens-et-loups,-tome-1---entre-chiens-et-loups-46253-264-432

Callum et Sephy sont deux adolescents amis depuis toujours. Malheureusement, dans le monde où ils vivent, leur amitié est vue d’un mauvais œil. En effet, Sephy fait partie des Primas, communauté noire riche et puissante. Callum quant à lui appartient à la communauté Nihils, des blancs opprimés et méprisés par les Primas. Parviendront-ils à s’aimer malgré tout et vaincre la haine qui les entoure ? Une histoire d’amour bouleversante combinée à une profonde réflexion sur les classes sociales et les inégalités. Best-seller à sa sortie en 2001 au Royaume-Uni, « Entre chiens et loups » est le premier tome d’une tétralogie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Huis clos, Jean-Paul Sartre

783280

C’est certainement l’une des pièces de théâtre les plus connues de Jean-Paul Sartre. À l’origine de la fameuse citation « L’enfer c’est les autres », l’intrigue se passe en enfer. On y fait la connaissance de trois personnages : Garcin, journaliste perfide et hautain ; Inès, lesbienne suicidaire et Estelle,  mondaine meurtrière et menteuse. Au fil de l’action, les personnages vont se rendre compte que leurs histoires sont intimement liées les unes aux autres. Sartre interroge ici le rapport à l’autre, pensée analogue au mouvement littéraire existentialiste.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et vous, quels sont les livres qui vous ont marqués ?

Livres

La lecture en France

Malgré les difficultés que rencontre ces dernières années le marché du livre, les français lisent de plus en plus. Grâce à cet article, vous en apprendrez plus sur le comportement des français vis-à-vis du livre.

 

Centre National du livreQuelques chiffres

L’étude du Centre National du Livre « Les français et la lecture » publié fin mars 2017, établit un constat plutôt positif sur la relation des français avec les livres. 84% se déclarent spontanément lecteurs de livres, la moitié lisant tous les jours ou presque. Parmi eux 24% lisent peu, et 60% disent lire moyennement ou beaucoup. Les motivations sont variées, c’est principalement par plaisir mais aussi par désir d’apprendre, ou tout simplement parce que les bienfaits de cette activité sont nombreux. Les français assimilent donc la lecture à un moyen d’approfondir leurs connaissances, de s’ouvrir l’esprit mais aussi à un moment de plaisir et de détente.

 

Hommes ou Femmes qui lit le plus ?

Bien que le nombre d’hommes se déclarant lecteur soit passé de 87 à 89% entre 2015 et 2017, les femmes sont toujours plus nombreuses avec 93 %. L’augmentation pour la gente féminine ne se fait pas forcément dans le nombre de lectrices mais plus dans leur volume de lecture. Elles passent de 16 livres lus en 2015 à 22 en 2017. Selon la Homme vs femmeprofesseur en Lettres et Études de genre à l’Université de Genève Yasmina Foehr-Janssens cela s’expliquerait par la socialisation différente que l’on inculque aux garçons et aux filles : « Les premiers sont encouragés à être actifs, à aller jouer en plein air. Tandis que les secondes sont plutôt orientées vers des activités tranquilles, qui favorisent l’introspection. Parmi lesquelles : la lecture. Et cette facilité de contact avec le livre engendre un plaisir accumulatif : plus on lit, plus on a envie de lire ».

 

Qu’est-ce que lisent les français

Sans grande surprise, le roman reste le préféré des français, avec 69% du lectorat perçu. Parmi les romans, le genre littéraire qui rassemble le plus de lecteur est le roman policier, qui tient en haleine 43% de la population française. Les livres art de vivre et loisir intéressent en 2017 59% des français, une deuxième place qui est en grande partie due à la croissance des activités DIY (Do It Yourself) comme la couture, le tissage ou encore le tricot. En troisième position, on retrouve la BD – style littéraire qui comprend aussi les comics et les mangas – avec 48% du lectorat. Dans son étude, le Centre National du Livre fait également part de l’augmentation des livres de développement personnel qui en 2017 intéressent 31% des français.

 

e-bookLe livre numérique

Le nombre de lecteurs de « e-books » est passé en l’espace de deux ans de 19 à 24%. Le livre numérique ne séduit pas seulement plus de personnes, les lecteurs sont devenus plus fidèles à ce format, les « e-books » lus passent de deux à trois. Enfin les femmes sont de plus en plus nombreuses à lire des livres au format numérique. Le lectorat est maintenant composé d’autant d’hommes que de femmes, le plus souvent jeunes et diplômés.

 

Classement des auteurs français les plus lus en 2016

  1. 1.Guillaume MUSSO
  2. 2. Michel BUSSI
  3. 3. Marc LEVY
  4. 4. Françoise BOURDIN
  5. 5. Laurent GOUNELLE
  6. 6. Gille LEGARDINIER
  7. 7. Franck THILLIEZ
  8. 8. Agnès MARTIN-LUGAND
  9. 9. Maxime CHATTAM
  10. 10. David FOENKINOS

5 Best-sellers à lire cet été !

L’été, les vacances, c’est le meilleur moment pour faire descendre sa Pile À Lire. Vous n’en avez pas ? Pas de problème, vous trouverez grâce à cet article 5 best-sellers qu’il vous faut absolument lire pendant vos congés.

 

Marc Levy, La dernière des StanfieldMarc Levy, La dernière des Stanfield

Marc Levy nous transporte dans l’univers d’Eleanor-Rigby une journaliste du magazine National Geographic habitant à Londres. Un jour, en rentrant d’un voyage, elle reçoit une lettre lui disant que sa mère a eu un passé criminel. De l’autre côté de l’Atlantique à Cantons-de-l’Est au Québec vit George-Harrison. Il reçoit une lettre accusant sa mère des mêmes faits. Dans ces lettres leur est donné à chacun rendez-vous, au même endroit. Un bar de pêcheur sur le port de Baltimore. Quel crime leurs mères ont-elles commis ? Quel lien les relit ?

 

Jean-Christophe Rufin, Le Tour du monde du roi ZibelineJean-Christophe Rufin, Le Tour du monde du roi Zibeline

Découvrez l’histoire de Auguste Benjowsky, jeune aristocrate né en Slovaquie au XVIIIème siècle. Au cours de sa vie il sera officier, bagnard, évadé, explorateur puis enfin roi. Ce roman vous fera voyager le lecteur en Sibérie, en Chine puis à Madagascar. Il vous émouvra par son histoire d’amour passionnée avec la fille du gouverneur de Sibérie. Un récit digne des contes des mille et une nuits !

 

SG_CORRECTION 4 -UN APPARTEMENT.inddGuillaume Musso, Un appartement à Paris 

Ce livre raconte la cohabitation inattendue entre Madeline, jeune flic londonienne et Gaspard, écrivain américain. À la suite d’une méprise ils se voient obligés de partager l’atelier ayant appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz. Fascinés par ses intrigués par son destin funeste et la disparition de trois de ses tableaux, Madeline et Gaspard unissent leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.

 

Didier van Cauwelaert, Le retour de JulesDidier van Cauwelaert, Le retour de Jules

Retrouver Jules, et les drôles d’aventures que vit ce chien d’aveugle. Maintenant au chômage depuis que son ancienne maîtresse a retrouvé la vue, Jules s’est reconverti en chien d’assistance pour épileptique. Mais alors que tout lui sourit, les pouvoirs publics le condamnent à mort. Ses deux maîtres vont devoir mettre tout en œuvre pour le sauver !

 

Fred Vargas, Quand sort la recluseFred Vargas, Quand sort la recluse 

Trois vieillards sont retrouvés morts dans le Sud de la France des suites d’une morsure d’une araignée, la recluse brune. Le commissaire Adamsberg, qui avait déjà dû écourter ses vacances pour le bien d’une autre enquête, suspecte qu’il s’agisse d’un meurtre. Une nouvelle enquête qui donnera du fil à retordre à ce policier, de prime abord désordonné, mais à qui son intuition ne fait jamais défaut.

Top 5 de la littérature féministe

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir des grandes figures littéraires de la lutte pour les droits des femmes. Provocantes, courageuses ou à contre-courant, toutes ces femme on fait de l’égalité des sexes l’essence de leurs existences. Des romans à lire et relire encore.

 

Simone de Beauvoir, « Le deuxième sexe »

le-deuxieme-sexe,-tome-1

« La femme n’est victime d’aucune mystérieuse fatalité : il ne faut pas conclure que ses ovaires la condamnent à vivre éternellement à genoux »

Nous ne pouvions décemment pas faire un classement des livres féministes sans évoquer la référence en la matière : Simone de Beauvoir. Auteur du célèbre « Le deuxième sexe », elle est une des figures emblématiques de la lutte pour l’égalité de la femme. Publié en deux tomes, « Le deuxième sexe » s’attache à rejeter les mythes qui se sont bâtis autour de la féminité.

 

 

 

 

 

 

Mona Eltahawy, « Foulards et hymens, pourquoi le Moyent-Orient doit faire sa révolution sexuelle »

foulards et hymens
« Soyez impudiques. Soyez rebelles, désobéissez et sachez que vous méritez d’être libres »

Mona Eltawy est une des figures modernes du féminisme. Elle a fait de l’émancipation des femmes musulmanes son combat quotidien. Dans « Foulards et Hymens : Pourquoi le Moyen-Orient doit faire sa révolution sexuelle », elle évoque avec passion ce sujet encore tabou qu’est la liberté de la femme au Moyen-Orient. Un message fort pour l’égalité des sexes. 

 

 

 

 

 

 

Virginie Despentes, « Baise moi »

baise moi« Le féminisme est une aventure collective, pour les femmes, pour les hommes et pour les autres. Une révolution, bien en marche. Une vision du monde, un choix »

Ecrivaine aux multiples casquettes (punk, féministe, cinéaste), Virginie Despentes défraya la chronique en 1993 avec la parution de son tout premier ouvrage « Baise moi ». L’histoire de deux filles paumées qui vont décider de pimenter leur vie en tuant toutes les personnes qu’elles détestent. Un livre délicieusement choquant, habilement dérangeant. Derrière un phrasé parfois très cru, l’auteur met en lumière la femme, sa force et ses vices. L’occasion également pour Despentes d’évoquer, dans son style, des sujets graves comme le viol ou la prostitution.

 

 

 

 

 

 

Elisabeth Badinter, « XY, de l’identité masculine »

xy de l'identité masculine

« Qu’est-ce que provoquer ? C’est avoir le courage d’affronter des idées reçues, de s’opposer à la pensée majoritaire ».

À travers ses ouvrages, cette femme de lettre et philosophe apporte une vision particulière et bien à elle du féminisme. « XY, de l’identité masculine » est une preuve s’il en fallait que le féminisme n’est pas exclusivement réservé aux femmes. Elisabeth Badinter s’attache ici à démonter l’idéal traditionnel de « la virilité masculine » et met en lumière l’homme d’aujourd’hui que « la formule chromosomique XY ne suffit pas à définir ».

 

 

 

 

 

 

 

Malala Yousafzai, « Moi, Malala je lutte pour l’éducation et je résiste aux talibans »

moi malala

« Il y a deux pouvoirs dans le monde. L’un celui de l’épée, l’autre celui de la plume »

À seulement 17 ans, la jeune Malala Yousafzai est déjà une grande figure du féminisme. Elle a fait la une des journaux en 2012 lorsque, à la sortie de l’école, elle fut victime d’une tentative d’assassinat. Son histoire hors-norme, elle la raconte dans son ouvrage. Une belle preuve de courage, et un message fort pour la libération des femmes au Pakistan.

 

 

 

 

 

 

 

Et vous, quels livres sur le féminisme vous ont inspirés ?

Comment_bien_gérer_la_chronologie_dans_votre_roman

Gérer la chronologie dans votre roman

Combien de temps va durer l’intrigue votre roman ? Comment ne pas s’emmêler les pinceaux dans le déroulement des événements ? Rassurez-vous : la gestion du temps lors de l’écriture d’un ouvrage est une problématique très récurrente chez les auteurs. Beaucoup ne sont pas capables de répondre à la première question. Pourtant, il est aisé de se simplifier la tâche et d’éviter ces déboires en appliquant quelques conseils basiques.

Identifier la durée de votre intrigue 

Comment_bien_gérer_la_chronologie_dans_votre_romanÇa y est, vous vous êtes lancé : vous avez bien réfléchi à votre histoire, et vous avez noté toutes les idées. L’important est désormais de se poser la bonne question : récit court ou récit long ? Tout dépend bien évidemment du type de texte que vous souhaitez produire. Les récits courts sont la plupart du temps plébiscités lorsqu’il s’agit d’écrire un thriller ou autres récits de ce type, qui nécessitent un enchaînement d’actions rapides, et un maintien constant du suspens afin de captiver le lecteur. Cependant, c’est un point essentiel qu’il faut identifier dès le début afin de ne pas se perdre dans les méandres de l’écriture. Cela n’a rien à voir avec le nombre de pages que fera votre ouvrage, même s’il est clair qu’un récit long occupera nécessairement plus d’espace. Sur combien de jours, de mois, ou d’années s’étend votre roman ? Quel est le temps nécessaire au bon déroulement de l’action ? Une fois décidé, il est nécessaire d’élaborer votre chronologie. La chronologie ne sera pas la même en fonction de la durée de votre récit : une chronologie pour un récit court sera très réduite et probablement plus détaillée (précision des horaires etc.) qu’une chronologie visant à structurer un récit long, dans lequel l’auteur aura plus le temps de s’épancher.

Schématiser une chronologie simple 

Il vous faut désormais établir le déroulement des événements. Commencez par vous munir du plan de votre manuscrit, qui comporte les idées principales que vous avez très certainement regroupées. Si elles ne sont pas déjà ordonnées, prenez le temps de les classer. Essayez ensuite d’établir une chronologie simple : établissez à quel moment se dérouleront les principales péripéties, afin de vous donner des marqueurs temporels. Cela va vous permettre, par la suite, de mieux répartir les petites étapes intermédiaires entre les grands événements, et d’obtenir une chronologie globalement équilibrée. Cela vous permettra également d’éviter les erreurs : ainsi, pas de risque de décrire un paysage enneigé en plein mois de mai, ou de fêter deux fois l’anniversaire de votre protagoniste la même année. Pour les récits qui s’étendent sur la durée, vous pouvez vous aider d’un calendrier.

Mettre en forme votre chronologie au propre

Chacun de nous possède un esprit différent, qui fonctionne d’une manière qui lui est propre. Il est évident qu’il n’existe pas de solution miracle universelle pour vous permettre de bien visualiser la temporalité de votre ouvrage. Cependant, il existe plusieurs techniques de classement des informations qui sont susceptibles de convenir au plus grand nombre.

 La frise chronologique : aussi bête et enfantin que puisse vous paraître ce procédé, la frise chronologique est une solution qui convient très bien aux personnes qui marchent « au visuel ». Le fait de pourvoir englober l’ensemble de la chronologie en un coup d’œil s’avère bien souvent très bénéfique. Veillez cependant à faire une frise suffisamment large afin de vous permettre de pouvoir, si nécessaire, rajouter des détails, de nouveaux événements ou noter de nouvelles idées.

Comment_bien_gérer_la_chronologie_dans_votre_romanLe calendrier : comme nous l’avons évoqué précédemment, s’appuyer sur un calendrier peut s’avérer suffisant pour délimiter et organiser la chronologie de votre récit. Si vous vous sentez à l’aise sur ce support, n’hésitez pas à intégrer directement vos événements sur le calendrier. Vous pourrez ainsi avoir une vision précise sur l’intrigue et son déroulement. Cette solution, cependant, peut parfois être difficile à appliquer, notamment si vous avez un récit qui comporte de nombreux détails et de nombreuses péripéties qui se déroulent sur un laps de temps relativement réduit. L’utilisation d’un calendrier est plus recommandée pour les chronologies d’un récit long.

Le tableau : un simple tableau Excel peut parfois vous sauver la mise et se révéler comme le meilleur ami indispensable à l’écriture de votre manuscrit. Nous vous conseillons fortement de réaliser un tableau si votre intrigue est complexe et que les rebondissements sont nombreux. Le tableau doit bien évidement contenir deux colonnes minimum : une réservée au nom de vos actions et événements, l’autre dans laquelle vous spécifiez à quel moment ils se déroulent. Sachez cependant, que la création d’un tableau présente d’autres avantages, et que vous y gagnerez en l’étoffant : vous pouvez par exemple créer d’autres colonnes qui pourront vous servir à noter d’autres détails, tels que les personnages présents, le détail de l’action, les pensées des protagonistes à ce moment précis, ou encore, le lieu de l’action. Les possibilités sont infinies et chacun peut organiser ce tableau et le moduler comme bon lui semble. Il est également possible de s’appuyer sur un code couleur, qui peut par exemple vous aider à différencier les actions principales des petites péripéties. Cela vous permettra d’éviter les erreurs et de structurer votre récit de manière presque infaillible.

Rappelez-vous : un récit qui captive les lecteurs est un  récit solide et correctement structuré. Il ne doit pas présenter d’incohérences qui finiraient par agacer votre lecteur. La durée et le déroulement des événements ne doivent pas non plus le lasser. Préparer la chronologie de votre histoire à l’avance vous permettra d’éviter ces écueils et de produire un travail de meilleure qualité.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Quels sont vos trucs et astuces pour bien gérer et maîtriser la chronologie de vos écrits ?

 

Promouvoir son livre sur YouTube

YouTube permet de visionner et de partager des vidéos dans le monde entier en quelques clics. Créé en 2005, puis racheté par Google en 2006, YouTube est devenu le leader des sites d’hébergement de vidéos en ligne. C’est l’un des sites les plus visités au monde avec des milliards de vidéos vues chaque jour. Voici quelques conseils pour comprendre comment utiliser YouTube pour promouvoir votre livre.

Comment_promouvoir_son_livre_sur_YouTube_EdilivreEnquêtez sur les BookTubers
Depuis quelques années, une nouvelle catégorie de vidéos a vu le jour sur YouTube : les BookTubers. Ces gens passionnés de lecture animent des chaînes YouTube où ils commentent et recommandent certains livres. Explorez un peu le terrain pour voir qui sera intéressé par votre ouvrage. En effet, ces YouTubers littéraires ont souvent un genre de prédilection (SF, fantasy, romance…). Ils pourront être de puissants alliés dans la promotion de votre livre. Car qui dit BookTuber, dit communauté de lecteurs potentiels.

Le jargon YouTube des BookTubers
Les «chaînes» YouTube permettent aux utilisateurs du site, particuliers et professionnels, de regrouper les vidéos qu’ils postent sous un seul et même profil public. Petit tour d’horizon du vocabulaire utilisé sur les chaînes YouTube des BookTubers. «PAL» veut dire pile à lire, «PALM» signifie pile à lire mensuellement, tandis qu’une «Wishlist» correspond à la liste des livres qu’ils souhaiteraient lire. D’autre part, un «Swap» est un échange de colis entre plusieurs personnes, d’une valeur équivalente, autour d’un thème. Enfin, un «Unboxing» est associé à l’ouverture d’un colis de livres en direct devant la caméra.

Infiltrez les communautés de BookTubersComment_promouvoir_son_livre_sur_YouTube_Edilivre
Ciblez ceux qui ont le plus d’abonnés pour être plus visible. Sachez qu’en France, les chaînes les plus populaires ont actuellement entre 6 000 et 8 000 abonnés. Familiarisez-vous avec leur «Rendez-vous hebdomadaire». Les YouTubers ont leurs petites habitudes, ils animent des chroniques ainsi que des bilans de lectures. Postez des messages sur leur chaîne et proposez l’envoi de votre livre ou même envoyez-leur simplement un lien vers la page de votre ouvrage ou bien celui vers votre blog.

Faites des vidéos fun et sexy
Lorsque vous avez fait le tour de ce qui se fait sur YouTube, vous pouvez à votre tour vous lancer dans l’aventure ! Jouez sur l’humour et faites de vos vidéos les plus attractives de la toile. Il existe beaucoup de personnes sur YouTube qui cherchent à promouvoir quelque chose, il faut vous démarquer de cette masse de vidéos déjà existantes. Soyez vous-même, ayez confiance en vous et surtout soyez passionné par ce que vous dites. Après tout, promouvoir un livre, c’est chercher à séduire les lecteurs. Alors faites attention et ne postez pas de vidéos pour ne rien dire. Commencez par vous présenter, puis faites une seconde vidéo pour présenter votre livre, ensuite vous pouvez lire un extrait et finir en postant un montage d’une séance de dédicaces dans un salon du livre.

Comment_promouvoir_son_livre_sur_YouTube_EdilivreUne vignette qui a du charme
La vignette est l’image utilisée pour présenter votre vidéo. Elle est très importante car les gens sont très sensibles au visuel. C’est elle qui influencera la décision de visionner ou non la vidéo. Un choix qui généralement s’effectue en l’espace de quelques secondes. Vous aurez plutôt tendance à cliquer sur une image qui a l’air intéressante, d’assez bonne qualité et avec un certain esthétisme.

Attention au décor
En plus de soigner votre apparence, soignez aussi l’arrière-plan lorsque vous vous filmez. Essayez de choisir des murs d’une couleur uniforme (évitez les papiers peints enfantins). Vous pouvez aussi vous filmer face à votre bibliothèque, ou bien avec des livres à vos côtés. Encore une fois, n’oubliez pas que le visuel est quelque chose qui influence beaucoup lors du choix de visionnage d’une vidéo. Prêtez aussi attention aux bruits, choisissez un endroit au calme pour ne pas être gêné.

Avec toutes ces astuces, vous êtes désormais armé pour promouvoir votre livre sur YouTube de plusieurs façons : en vous adressant vous-même aux YouTubeurs ou bien en étant vous-même un YouTubeur.

Qu’en pensez-vous ? Et vous, utilisez-vous YouTube pour promouvoir votre ouvrage ?

 

 

Promouvoir son livre sur LinkedIn

Avec plus de 467 millions de membres à travers le monde dont 10 millions en France, LinkedIn fait partie des réseaux sociaux incontournables. Surtout utilisé dans le milieu professionnel, il est très différent de Facebook. Le plus important lorsqu’on utilise les réseaux sociaux pour promouvoir son livre, c’est d’étoffer ses contacts pour augmenter sa visibilité. Pour cela, LinkedIn est votre meilleur allié. Nous vous délivrons quelques conseils pour utiliser au mieux LinkedIn pour promouvoir votre livre.

Comment_promouvoir_son_livre_sur_LinkedIn_EdilivreSe mêler aux professionnels
LinkedIn est le 1er réseau professionnel mondial. Mais quelle est son utilité pour vous auteur ? Il vous permettra d’être en contact avec les professionnels de l’édition et de vous présenter à eux comme un professionnel. Vous serez donc visible auprès de lecteurs potentiels que vous pourrez toucher par ce biais. Utilisez ce canal comme une vitrine que vous enrichirez régulièrement. En entrant en contact avec un éditeur par exemple, vous pourrez ensuite faire le lien avec ses contacts et ainsi étoffer de plus en plus votre carnet de contacts dans le milieu.

Comment vous présenter en tant qu’auteur ?
Si vous avez une autre activité professionnelle, créez simplement un autre profil dédié à vos écrits où vous décrirez les origines de votre passion, vos goûts littéraires, artistiques et vos sources d’inspiration… Mettez une photo de profil avantageuse mais professionnelle ! Créer un profil LinkedIn en tant qu’auteur améliorera votre référencement naturel : une page LinkedIn est très bien référencée sur les moteurs de recherche. C’est donc tout à votre avantage.Comment_promouvoir_son_livre_sur_LinkedIn_Edilivre

Devenez un expert
Créer un profil sans l’enrichir n’a aucun intérêt. Vous devez être aussi actif sur ce réseau social que sur les autres. Essayez d’améliorer constamment votre profil, décrivez vos expériences, votre passion pour la littérature, faites le lien entre votre parcours et votre intérêt pour l’écriture et postez des actualités sur les ouvrages que vous avez publié ou que vous allez publier.

Ciblez des abonnés
LinkedIn vous offre la possibilité de cibler des utilisateurs selon différents critères : par âge, par poste, par entreprise, par années d’expérience, par groupes LinkedIn. Cette recherche ciblée vous aidera à mieux identifier vos contacts lorsque vous leur enverrez des invitations pour se connecter à votre profil. Cette fonctionnalité représente un gain de temps et d’énergie.Comment_promouvoir_son_livre_sur_LinkedIn_Edilivre

Faites-vous recommander
Pour enrichir votre profil et gagner en crédibilité, vous pouvez demander des recommandations aux membres de votre réseau. Pour cela, dans un premier temps, ajoutez des compétences à votre profil, puis demandez aux contacts de votre choix de vous recommander dans ces domaines. Ciblez des gens avec qui vous avez des contacts développés et solides qui seront crédibles lorsqu’ils vous recommanderont. C’est-à-dire choisissez des personnes expertes dans la compétence que vous souhaitez faire recommander. Vous pouvez par exemple mettre «écrire des romans», «écriture», «structurer un récit».

Participez à des groupes
Vous pouvez participer à des groupes pour échanger sur des thèmes qui vous inspirent. Cela vous permettra également d’être visible sur le réseau et donc de vous faire connaître par des lecteurs potentiels. Puis vous pouvez vous-même initier de nouveaux groupes de discussion. Vous gagnerez ainsi en crédibilité en tant qu’auteur. En effet, les gens verront que vous êtes un expert dans votre domaine et que vous avez des choses Comment_promouvoir_son_livre_sur_LinkedIn_Edilivreà dire concernant votre passion.

Optimisez les fonctionnalités de LinkedIn
LinkedIn permet de voir combien de personnes ont consulté votre profil, vous pouvez également aller mener votre enquête sur chaque personne en vous rendant sur leur profil à votre tour. Vous visualiserez ainsi les personnes qui ont consulté votre profil, leurs centres d’intérêts, leurs groupes et leurs parcours. De plus, vous pourrez contacter les personnes qui vous intéressent pour les inviter à faire partie de vos abonnés. Si vous êtes à l’aise avec le réseau, vous pouvez opter pour la formule payante. Mais l’offre de base gratuite vous permettra sans problème d’exploiter votre réseau professionnel.

Tout est lié
N’oubliez pas de relier votre profil LinkedIn en tant qu’auteur à vos autres réseaux sociaux où vous faites également la promotion de votre activité d’écrivain (Facebook, Twitter, Google +, YouTube). Liez aussi celui-ci à votre site Internet ou votre blog si vous en avez un. Et le plus important, n’hésitez pas à signaler sur votre profil le lien vers la page de votre livre.

Et vous, comment utilisez-vous LinkedIn pour promouvoir votre livre ? Quelles sont les bonnes pratiques que vous utilisez sur ce réseau ?

 

 

Promouvoir son livre sur Twitter

Créé en 2006, ce réseau social est rapidement devenu populaire, au point d’atteindre les 300 millions d’utilisateurs actifs en 2017. La particularité de ce réseau social est que les utilisateurs sont limités à 140 caractères par poste. L’objectif est donc d’aller à l’essentiel et de partager des informations en temps réel. Voici un petit tour d’horizon des pratiques à adopter sur Twitter.

Comment_promouvoir_son_livre_sur_Twitter_Edilivre#Les bases
Petit lexique de survie pour utiliser Twitter. Un «tweet» est un message que l’on diffuse, les «hashtags» # servent de balises à des mots-clés. «Retweeter» ou «RT» quelqu’un signifie republier un message. Le «@» est toujours accolé au pseudo d’un compte Twitter et permet de faire savoir à son destinataire que vous lui adressez un message. Les «followers» sont les gens qui vous suivent sur Twitter. La «Timeline» est le flux d’actualités de Twitter. Pour finir, le «#FF» ou «Follow Friday» permet de citer des comptes que vous jugez particulièrement intéressants, ce hashtag est diffusé le vendredi.

#Quel intérêt ?
Twitter est utilisé majoritairement par les moins de 35 ans. Votre présence sur le réseau vous permettra donc de vous adresser aux jeunes. De plus, vous attirerez aussi plus de professionnels. En effet, il a été prouvé que les entreprises utilisent plus Twitter que Facebook. Selon eux, Twitter est un excellent outil pour suivre l’actualité et les avis d’experts sur une thématique donnée. Même si cela paraît complexe au début, Twitter est en réalité très simple d’utilisation. Il faut juste un peu d’entraînement pour se sentir à l’aise. En outre, Twitter permet d’entrer facilement en relation avec des interlocuteurs auxquels vous n’auriez jamais pensé parler. Désormais vous pouvez tweeter Marc Levy pour lui demander conseil sans être bloqué par son assistant. Cette facilité à créer des interactions avec les autres utilisateurs représente une véritable opportunité pour votre livre !Comment_promouvoir_son_livre_sur_Twitter_Edilivre

#Faites la chasse au Followers
Twitter offre plusieurs moyens de trouver des amis ou bien encore de futurs lecteurs potentiels soit en utilisant la recherche par nom ou bien en sondant les contacts de vos followers actuels, ou encore en les cherchant via des thèmes. Et si vos amis ne sont pas encore inscrits sur Twitter, invitez-les. Au début, vous aurez plus d’abonnements que d’abonnés et pas forcément des personnes populaires, mais surtout des personnes qui peuvent être intéressées par votre ouvrage. La première règle pour bien promouvoir votre livre sur Twitter, c’est de suivre les gens qui vous intéressent. En effet, pour toucher le plus de personnes possibles, il faut disposer d’une grande communauté de followers. De plus, vous assurez la visibilité de votre profil en suivant le plus de gens possible.

Comment_promouvoir_son_livre_sur_Twitter_Edilivre#Entretenez la flamme tout en gardant une part de mystère
La deuxième règle c’est de ne pas en mettre trop et trop souvent. Il est conseillé d’en mettre peu pour éveiller l’intérêt des gens. Ne dévoilez pas tout votre jeu. Toutefois, les 140 caractères maximum devraient vous aider à vous contenir. Pour éveiller l’intérêt de vos followers, vous pouvez diffuser des actualités concernant votre livre (parution dans un journal, séances de dédicaces, photos, vidéos, extraits), débattre de vos lectures du moment, de vos auteurs préférés voire donner des conseils d’écriture. De plus, restez poli en toutes circonstances. En somme, ayez confiance en vous, en votre ouvrage et démarquez-vous des autres !

#Trop de tweets tue le tweet
Ne harcelez pas vos followers. Restez léger et à l’écoute des gens qui vous suivent et occupez l’espace. Plus vous serez présent sur les réseaux sociaux, plus vous aurez de chance que des lecteurs remarquent votre livre. En outre, intéressez-vous à vos amis virtuels ils deviendront peut-être ainsi des ambassadeurs de votre manuscrit. En résumé, organisez-vous jusqu’à trouver l’équilibre entre éveiller l’intérêt de vos abonnés et noyer vos abonnés d’informations inutiles. Et enfin le plus important lorsque vous rédigez un tweet : restez vous-même !

#Organisez votre contenu
Le modèle à suivre est : titre + lien + hashtags. Concernant la formation de vos tweets, vous pouvez par exemple dire «5 conseils d’#Écriture» : lien vers un article que vous avez rédigé sur le sujet plus en pièce jointe une photo tirée de l’article en question. Jouez sur les visuels, les gens aiment beaucoup cela. Mettez 2 ou 3 hashtags maximum par tweet.

#Suivez les tendances de la TwittosphèreComment_promouvoir_son_livre_sur_Twitter_Edilivre
Dans l’espace «Tendances», vous trouverez les hashtags les plus utilisés du moment. Essayez de vous y intéresser pour le cas où vous pourriez réutiliser un des sujets à votre avantage dans la promotion de votre ouvrage. Ne cherchez pas pour autant à faire le lien avec tous les hashtags populaires. Ne perdez pas votre originalité et votre crédibilité d’auteur juste pour faire le buzz.

#Ajoutez votre profil à vos signatures d’email
Malgré la forte croissance de l’utilisation des communautés 2.0, les mails demeurent tout de même le fer de lance en terme de communication en ligne. C’est pourquoi, pour promouvoir votre compte Twitter le mieux c’est tout simplement de glisser votre nom d’utilisateur à votre signature courriel. D’autre part, n’oubliez pas de lier vos autres réseaux sociaux destinés à la communication de votre ouvrage à votre compte Twitter. Précisez également votre site Internet, le lien vers la page de votre ouvrage ou de votre blog.

Et vous, utilisez-vous Twitter pour promouvoir votre ouvrage ? Que pensez-vous de ce réseau ? Quelles sont vos astuces pour l’utiliser ?

 

Promouvoir son livre sur Facebook

Facebook est aujourd’hui un outil essentiel pour communiquer. Cela ne vous coûtera rien et aura un réel impact sur la notoriété de votre écrit. Voici quelques conseils pour promouvoir votre livre sur Facebook.

Comment_promouvoir_son_livre_sur_Facebook_EdilivrePetit lexique de survie
«Liker», ce mot est l’équivalent de «J’aime» en français. En cliquant sur le bouton «J’aime» d’une page, vous commencez à suivre ses actualités. Un «post» est un message publié sur votre mur Facebook. Le «mur» représente votre page Facebook, à l’inverse du «fil d’actualité» où apparaissent les actualités des personnes dont vous êtes abonnés ainsi que les vôtres. Les «notifications» servent à vous signaler lorsque les gens dont vous êtes «fan», ou bien avec lesquels vous êtes amis postent quelque chose, ou mentionnent votre nom.

Qu’est-ce qui différencie un profil d’une page Facebook ?
Les profils personnels sont réservés à un usage non commercial et représentent des individus. Vous pouvez vous abonner à des profils pour voir les mises à jour publiques de personnes qui vous intéressent, mais qui ne font pas partie de vos amis. Les pages ressemblent à des profils personnels, mais elles offrent des outils pour les entreprises. Les pages sont gérées par des utilisateurs qui disposent de profils personnels. Vous pouvez aimer une page pour voir ses mises à jour. Comment_promouvoir_son_livre_sur_Facebook_EdilivreChaque compte Facebook peut disposer d’un profil personnel et gérer plusieurs pages. Pour créer une page, il est indispensable d’avoir un profil personnel.

Privilégiez votre page auteur
Facebook est un outil incontournable pour la promotion de votre ouvrage. Un grand nombre d’auteurs le savent et l’utilisent. Si vous débutez sur Facebook, concentrez-vous sur votre page auteur, vous pourrez ensuite créer et enrichir les pages que vous créerez pour chacun de vos ouvrages (si vous le souhaitez). Préciser dans l’espace «À propos» que ceci est votre page officielle, tandis que dans l’en-tête vous pouvez mettre votre pseudo et préciser «poète» ou «romancier», ainsi que préciser la maison d’édition qui vous publie par exemple.

Comment_promouvoir_son_livre_sur_Facebook_EdilivreTrouvez l’équilibre vie privée et vie d’auteur
Vous pouvez partager des faits personnels ou des anecdotes avec vos fans, mais faites-le avec parcimonie voire avec un peu d’humour. Le tout, au milieu de posts sur votre livre et votre actualité. L’essentiel c’est de coller à votre univers et votre style littéraire pour que les lecteurs ne se sentent pas perdu. Votre profil personnel parle de vous en tant que personne, vos vacances, vos amis, votre famille, la dernière paire de chaussures que vous avez acheté, etc. Faites bien attention à différencier celle-ci de votre page auteur, où vous n’exprimerez que ce qui a un lien avec votre passion. Comme par exemple : vos lectures du moment, les dernières actualités de vos ouvrages, vos conseils d’écritures, votre manque d’inspiration ou bien encore l’avancée de vos manuscrits.

Créez une page fan par ouvrage
Une fois que votre page auteur est assez étoffée, vous pouvez vous lancer dans la création de page Facebook pour chacun de vos ouvrages, c’est ce que l’on appellera ici des pages fans. Les pages fans permettent d’adapter votre communication à chacun de vos ouvrages. Si vous avez d’abord publié un livre pour enfant puis un thriller pour adulte, vous ne communiquerez pas de la même façon. En outre, cela permet de mieux cibler vos lecteurs et vos actualités. Vous devez voir cette page comme une extension de vos autres pages qui vient la compléter.Comment_promouvoir_son_livre_sur_Facebook_Edilivre

Trouvez votre rythme
Vous n’êtes pas obligé de poster quelque chose tous les jours, au contraire en faisant cela vous risquez de lasser vos abonnés. Mieux vaut favoriser la qualité plutôt que la quantité. En outre, vous devrez sans doute animer d’autres réseaux sociaux, tout cela prend du temps alors organisez-vous pour ne pas noyer les gens d’informations inutiles. Sinon, ils risquent de se lasser et se désabonneront de votre page.

Planifiez des posts en avance
Pour être efficace, mieux vaut poster aux heures où vos fans sont connectés. Généralement le matin vers 10h lorsque les gens prennent leur café, ou bien vers 17h lorsqu’ils rentrent du travail et vers 20h. Essayez de planifier des posts à ces heures-là pour toucher le plus de monde possible. Facebook vous le permet très simplement, alors profitez-en !

Comment_promouvoir_son_livre_sur_Facebook_EdilivreMenez l’enquête sur vos abonnés
Facebook est un outil qui permet de connaître ses fans au quotidien, de connaître leurs valeurs, leurs goûts, leurs envies et de faire évoluer sa communication au quotidien sans pour autant avoir à payer. Savoir qu’on ne communique pas de la même manière le lundi que le dimanche matin est essentiel ! Grâce à cette analyse vous pourrez adapter et faire évoluer votre communication. Vous pouvez trouver ces statistiques sur votre page Facebook. Dans le bandeau où se trouvent «Messages», «Notifications», «Publications», vous verrez un onglet «Statistiques». Grâce à cela vous pourrez savoir si vous avez plus de fans masculins que féminins, dans quelle ville ils habitent, à quelles heures ils se connectent, quel type de post ils aiment le plus (photo, lien, texte), combien de personnes ont visité votre page et bien d’autres choses. Alors menez l’enquête pour améliorer votre visibilité.

Tout est liéComment_promouvoir_son_livre_sur_Facebook_Edilivre
N’oubliez pas de lier votre page Facebook à vos autres réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter, Google +, etc.). Affichez également un lien vers la page de votre livre, votre site Internet ou votre blog. Essayez d’être attractif, Facebook est un réseau social qui vous laisse très libre, alors profitez-en et démarquez-vous des autres.

Si vous ne vous sentez pas encore assez à l’aise, Edilivre a créé pour vous un service Kit Facebook et contacts blog littéraires, qui vous guidera dans la création de votre compte !

Qu’en pensez-vous ? Facebook est-il un outil utile pour promouvoir son livre ? Quels sont vos conseils pour promouvoir un livre sur ce réseau ?

 

Promouvoir votre livre

Vous ne savez plus quoi faire pour promouvoir votre livre? Vous avez déjà distribué des tracts, fait le tour des librairies, crée une page Facebook, animé un blog, etc. Ne baissez pas les bras ! Nous vous délivrons quelques astuces pour vous dépasser dans la promotion de votre livre.

Dépassez_vos_limites_pour_promouvoir_votre_livre_EdilivreSoyez actif !
Ce n’est pas un secret, votre livre ne va pas se vendre tout seul. Vous êtes des milliers d’auteurs à publier des livres à travers le monde chaque jour et la compétition est rude pour se faire un nom auprès des lecteurs. Les lecteurs sont de plus en plus difficiles à atteindre et à satisfaire. Pourtant, ne désespérez pas ! Ayez toujours une attitude positive et croyez en vous et en votre ouvrage ! Comme on dit : « qui ne tente rien, n’a rien ».

Démarquez-vous !
Évidemment même si l’on est actif, Dépassez_vos_limites_pour_promouvoir_votre_livre_Edilivreparfois cela ne suffit pas. Pourquoi ? Car si vous faites mieux que ceux qui se contentent de publier leur livre sans le promouvoir activement derrière, vous êtes toujours noyés parmi la masse d’auteurs qui eux communiquent activement. Démarquez-vous de ces personnes. Adoptez un look vestimentaire décalé lors de salons du livre, faites preuve d’humour lorsque vous discutez avec votre libraire, organisez un parcours retraçant les lieux emblématiques de votre ouvrage, faites preuve de créativité ! Creusez-vous la tête jusqu’à trouver l’idée originale qui vous aidera à sortir du lot.

Faites-vous sponsoriser
Parfois avoir l’idée ne suffit pas car les moyens financiers et techniques ne suivent pas. Dépassez_vos_limites_pour_promouvoir_votre_livre_EdilivreDans ce cas, préparez un dossier détaillant votre projet. Dedans, présentez combien de personnes participeraient, quels sont vos objectifs et quel est l’intérêt de l’organisme que vous avez contacté, par exemple. Faites des recherches pour bien cibler les entreprises, les associations, où les personnalités qui pourraient être pertinentes. Puis contactez-les via différents canaux de communication pour être sûr que votre message leur parvienne. Le plus sûr étant de se rendre sur place mais cela peut-être compliqué.

Restez dans la légalité
Il y a des limites à ne pas franchir. Aux États-Unis, Dépassez_vos_limites_pour_promouvoir_votre_livre_Edilivreun homme a prétendu qu’un individu à bord de sa voiture lui avait tiré dessus. Un suspect avait été arrêté jusqu’à ce que la police se rende compte qu’en réalité il s’était lui-même tiré dessus. Cette histoire était montée de toute pièce par l’auteur dans le but de faire la promotion de son ouvrage. N’allez pas non plus reproduire le crime décrit dans votre livre, ou vous balader tout nu dans la rue, cela ne pourra que nuire à votre ouvrage et à votre réputation !

Jouez sur tous les tableaux
Si votre profession vous le permet, profitez-en pour faire la promotion de votre manuscrit. Prenez exemple sur Jean-Pierre Pernaut qui vantait les mérites de ses livres lors de ses JT. Ou bien sur votre professeur d’université qui vous incitait à acheter ses livres à chaque début d’année. Si votre métier ne vous le permet pas, peut-être un ami lui pourrait, ou un membre de votre famille. Réfléchissez aux contacts de votre entourage, aux métiers qu’ils exercent et essayez d’en tirer profit.

Les nouvelles technologies sont vos meilleures alliées
Votre livre parle d’une période de l’histoire, d’une ville ou d’une région ? Créez un blog ou un site Internet dynamique avec des visuels attractifs retraçant l’histoire de votre canton. Parlez de votre livre et de son sujet (par exemple une ville) pour vous ouvrir plus de portes et donc toucher plus de monde. Si vous vous sentez à l’aise avec les nouvelles technologies, vous pouvez aller plus loin en créant une application sur votre ouvrage. Par exemple si vous écrivez des livres pour enfants, Dépassez_vos_limites_pour_promouvoir_votre_livre_Edilivrevous pouvez transformer votre livre en objet interactif avec des images, des sons et des vidéos.

Devenez le roi du buzz
La popularité ça ne s’invente pas, ça se travaille. Commencez par rassembler une véritable communauté autour de votre ouvrage. Liez vos réseaux sociaux, votre blog et ou votre site Internet et devenez un as de la communication. Twittez et postez sans limites, commentez sans merci, postez des articles plein d’humour, des vidéos et des photos pertinentes. Si vous avez écrit un livre sur la course à pieds, pourquoi ne pas vous inscrire au marathon de Paris et organiser un événement que vous animerez sur les réseaux sociaux sur ce thème ? Attention toutefois à ne pas lasser vos abonnés, ne les noyez pas d’informations sinon ils arrêteront de suivre vos actualités.

Qu’en pensez-vous ? Jusqu’où êtes-vous prêt à aller pour promouvoir votre livre ? Avez-vous déjà mis en place une action originale dans le cadre de la promotion de votre livre ?

 

 

Mary Poppins un roman avant d’être un film

Tout le monde connaît Mary Poppins. Pourtant, peut connaissent Pamela Lyndon Travers, la romancière australienne qui en 1934 a créé la célèbre nounou. Personnage qui a inspiré Walt Disney pour un long-métrage qui ne vit le jour que trente ans plus tard…

Une adaptation non désirée
Avant d’être star de cinéma, Mary Poppins est l’héroïne d’une série de huit romans à succès qui font le bonheur et la fierté de Pamela Travers. Pas étonnant que la romancière ait donc voulu préserver son trésor pendant de si longues années. En réalité, ce sont les filles de Walt Disney, grandes fans de la super-nounou, qui le supplient d’adapter le livre. S’ensuit alors un véritable parcours du combattant pour le producteur.

Le film des studios Disney, intitulé « Dans l’Ombre de Mary« relate la relation houleuse entre la romancière et le papa de Mickey. Houleuse, oui, car les deux artistes sont tout bonnement incompatibles : elle est froide et psychorigide, il est agréable et fantaisiste. Les acteurs Emma Thompson et Tom Hanks incarnent à merveille ces deux antagonistes.


Vingt ans de réflexion
En réalité, les deux génies peinent à trouver un terrain d’entente pour adapter ensemble « Mary Poppins », à tel point que le « supercalifragilisticexpialidocious » apparaît comme le comble du ridicule aux yeux de la romancière. Consciente d’avoir les cartes en main, elle énumère des interdits à la troupe de Disney en ce qui concerne l’adaptation de son œuvre, à commencer par bannir toutes chansons et dessins-animés. Courtisée pendant 20 ans par Walt Disney, Pamela Travers accepte finalement à regret l’adaptation de son livre phare en 1961, pour régler des soucis d’argent.

Un outrage au roman
Finalement, la romancière détesta le film, au point qu’elle serait sortie en larmes lors de la première projection. Selon elle, son œuvre était censée s’adresser aux adultes tandis que celle de Disney lui a semblé enfantine, et son héroïne trop excentrique.  A sa mort, en 1996, l’auteure a laissé un testament plutôt catégorique : plus question de céder les droits à un quelconque réalisateur et plus jamais d’adaptation de son œuvre !

Comment réagiriez-vous si votre roman était adapté au cinéma ? Souhaiteriez-vous tenir les rênes ou seriez-vous ouvert à une éventuelle relecture de votre œuvre ? 

Pourquoi décider d’écrire un livre ?

Voilà une question qui peut paraître étrange. Si pour certains écrivains il s’agit d’une évidence. Pour d’autres, il s’agit d’un choix réfléchi. Zoom sur les différentes raisons de se mettre à l’écriture. 

Pourquoi_écrire_EdilivrePrendre du plaisir
Le plaisir d’écrire semble être la motivation première de tout auteur ! Guidés par la passion de l’écriture et le goût des mots, les écrivains considèrent l’écriture comme une occupation saine et intelligente qui leur permet de s’évader du quotidien.

Raconter des histoires
Certains écrivent tout simplement car ils aiment inventer et raconter des histoires, créer des personnages et des décors uniques qui s’inscriront dans la pensée d’un lecteur. La notion du lecteur, d’ailleurs, devient essentielle pour l’écrivain qui souhaite être lu et plaire à un plus grand nombre.

Exprimer ses peines
Nombre d’auteurs reconnaîtront écrire pour libérer des sentiments qu’ils n’arrivent pas à expurger autrement. D’ailleurs, les plus grands chefs d’œuvre de la littérature sont souvent ceux qui témoignent le plus d’émotions de la part de l’auteur.

Laisser une trace  Pourquoi_écrire_Edilivre
Au-delà des échanges avec ses lecteurs, l’écrivain peut également écrire dans l’espoir de laisser une trace et marquer les esprits par le biais d’une œuvre exemplaire qui perpétuera sa mémoire. Comme le dit si bien le proverbe, « les paroles s’envolent, les écrits restent »…

La célébrité
Gardons le meilleur pour la fin. Hélas, de nombreux auteurs écrivent car ils sont tout bonnement en quête de gloire et de fortune. Seulement voilà, le marché littéraire étant très fermé, tout bon écrivain doit apprendre à être riche de ses écrits et de ses précieux lecteurs, et ce peu importe la célébrité rencontrée !

Et vous, pour quelles raisons écrivez-vous ?

le_renouveau_des_défis_littéraires_Edilivre

Les défis littéraires de leur création à nos jours

Ecrire n’est pas un défit assez grand pour certains auteurs, professionnels ou amateurs, ils ont décidés d’ajouter une difficulté en se fixant des contraintes à respecter dans l’écriture de leurs textes. Découvrons ensemble l’origine de cette écriture à contraintes et ses différentes formes actuelles.

le_renouveau_des_défis_littéraires_Edilivre

Les origines
« Parce que la forme est contraignante, l’idée jaillit plus intense ! ». Charles Baudelaire nous donne ici l’une des justifications de la création de l’Oulipo en 1960, par François Le Lionnais et Raymond Queneau. L’Ouvroir de littérature potentielle n’est pas qu’un mouvement littéraire. Il regroupe des écrivains et des mathématiciens, qui se présentent comme des « rats qui construisent eux-mêmes le labyrinthe dont ils se proposent de sortir »
L’association propose à ses membres différentes contraintes afin de faire travailler leur imagination. Parmi les contraintes les plus connues, on peut citer la contrainte de l’Abécédaire, qui consiste à écrire des phrases dont les initiales des mots successifs se suivent dans l’ordre alphabétique. La contrainte S+7 est également très utilisée par les oulipiens : il s’agit dans ce cas-là de remplacer chaque substantif du texte par le septième trouvé après lui dans le dictionnaire.
Un moyen de faire fructifier son imagination tout en se distrayant, voilà ce que proposait l’Oulipo en son temps.

L’heure de gloire
Mais bien plus qu’une distraction, ce mouvement a permis la reconnaissance d’un certain nombre d’auteurs et particulièrement de Georges Perec, qui a relevé le défi prodigieux d’écrire tout un roman sans la lettre e. Cette contrainte s’appelle le lipogramme, et elle est désormais considérée comme une figure de style oulipienne. De ce défi est née La disparition, l’œuvre la plus célèbre de Perec. Il considérait d’ailleurs que les contraintes formelles étaient un puissant stimulant pour l’imagination.
A la sortie du roman, peu de critiques littéraires ont remarqué la performance réalisée par l’écrivain. Il avait pourtant disséminé un faisceau d’indices dans son œuvre. Les journalistes auraient dû être plus attentifs au fait que le roman comporte 26 chapitres mais qu’il manque le cinquième, ce qui est très clairement visible dans l’index en fin de volume, ou bien à sa définition de la chose disparue : « un rond pas tout à fait clos, fini par un trait horizontal ». Enfin, il utilise de nombreux subterfuges pour pallier le manque de cette fameuse lettre e, comme par exemple lorsqu’il remplace l’expression « ni une, ni deux » par « ni six moins cinq, ni dix moins huit ».

Internet et la diffusion du concept le_renouveau_des_défis_littéraires_Edilivre
Mais les défis littéraires ne sont pas l’apanage des auteurs célèbres et chacun peut s’y mettre. C’est d’ailleurs ce qui est en train de se produire. Tous les jours, des sites et des blogs fleurissent pour nous proposer des défis plus ou moins facile à réaliser. Alors que certains blogs proposent de publier vos textes si vous respecter un thème, un décor et un nombre de mots, d’autres défis sont beaucoup plus alambiqués. Un site met en ligne chaque semaine une photo et c’est à vous de rédiger un texte à partir de cette image. Vous êtes libre d’écrire une nouvelle, un poème, un dialogue théâtral mais vous avez cinq minutes et pas le droit d’effacer le moindre mot. Comme avec l’écriture automatique, il faut écrire ce qu’il vous passe par la tête en voyant cette image.

Ces exercices, qui demandent parfois beaucoup de concentration, sont un excellent moyen de stimuler son imagination, et de jouer avec les mots. Ils peuvent également servir de colonne vertébrale à un futur roman.

Avez-vous déjà participé à un défi d’écriture sur internet ou ailleurs ? Avez-vous envie de jouer le jeu ?

La recette pour un bon polar

La lecture d’un roman policier est parfois si captivante qu’elle éveille en certains auteurs l’envie de s’engouffrer à leur tour dans l’écriture d’une enquête policière. Nous vous délivrons quelques conseils pour y parvenir.

Comment_écrire_un_bon_polar_EdilivreRéfléchissez au cadre spatio-temporel
Avant de vous lancer dans l’écriture, commencez par visualiser le lieu et l’époque où se situera l’action. Car tout bon polar qui se respecte met un point d’honneur à délivrer de nombreuses descriptions sur les décors qui surplombent l’intrigue ! Selon l’endroit et l’époque que vous choisissez, il vous faudra faire des recherches sur les coutumes des habitants, les mœurs ou encore les moyens de transport de la région où se dérouleront les événements. Impossible d’être évasif à ce stade du jeu : c’est justement en vous rapprochant au plus près de la réalité que votre histoire sera crédible. Voilà pourquoi le sens du détail est primordial dans un polar.

Construisez l’enquête
Qui dit polar dit crime, qui par conséquent amène à l’enquête ! Viol, assassinat, disparition, message codé… c’est cet élément déclencheur qui deviendra le fil conducteur de votre roman. Veillez à penser l’intrigue bien avant la phase d’écriture en énumérant de façon chronologique le cheminement de l’enquête : le crime, la victime, les suspects, le héros, ses alliés etc. Rien ne doit être laissé au hasard. C’est justement votre maîtrise totale des éléments de l’enquête qui saura faire la différence auprès de vos lecteurs.

Soignez vos personnages Comment_écrire_un_bon_polar_Edilivre
Ce sont les personnages qui font progresser le récit d’un polar. Il y aura bien sûr votre héros, policier ou détective, qui donne de la personnalité au polar puisqu’il porte sur ses épaules le poids de l’enquête et élucidera le crime. Celui-ci sera sans doute en proie à un passé obscur, qui le rend particulièrement énigmatique et cynique lorsqu’il se confronte aux horreurs du crime. Mais rien ne vous empêche de créer un héros atypique, bien au contraire !

Ensuite, faites place à l’anti-héros, l’ennemi public et sans doute le personnage le plus important du roman policier. C’est lui le « méchant » dont on veut comprendre les failles et les faiblesses pour finalement le percer à jour, à travers les recherches menées par l’enquêteur. Le caractère psychologique de ces deux antagonistes est un élément essentiel dans la construction de votre récit, veillez donc à bien y penser en construisant notamment des fiches de personnage qui vous seront d’une grande aide pour rester cohérent au fil de l’intrigue.

Enfin, il vous faudra réfléchir à tous les personnages secondaires qui gravitent autour de nos deux protagonistes principaux mentionnés ci-dessus. Le polar engendre le soupçon et bon nombre des personnages seront des suspects potentiels au fil de l’enquête. Vous devez donc les rendre particulièrement intrigants, qu’il s’agisse de leur personnalité, leurs actes ou leur passé. A vous de créer des personnages aussi fascinants que ceux d’Agatha Christie.

Des péripéties bien ficelées Comment_écrire_un_bon_polar_Edilivre
Le polar suscite la peur et le mystère. Après avoir construit votre enquête, listez les péripéties qui en découleront et qui mèneront au dénouement de l’histoire, tout en précisant la chronologie des actions. Si vous décidez de créer une analepse, figure de style audacieuse qui permettra à vos lecteurs d’en découvrir davantage sur le passé de l’un de vos personnages, sachez toujours faire preuve de cohérence dans vos détails. A la fin du polar, le héros prouve la culpabilité d’un des suspects grâce à une succession d’indices insoupçonnés. Et que le criminel finisse derrière les barreaux ou en cavale ? A vous d’écrire et de choisir…

Le polar est-il un genre qui vous intéresse ? Qu’est ce qui caractérise, selon vous, un bon roman policier ?

De l’importance de la répartition de son temps d’écriture

Lorsque l’on a un projet de livre en tête, il est difficile de se détacher de cet objectif sans trop déséquilibrer son quotidien. Certains préfèrent d’ailleurs remettre constamment l’écriture de leur livre au lendemain… Voici quelques conseils pour bien répartir votre temps d’écriture.

Répartir_temps_écriture_EdilivreS’organiser
L’art de l’organisation est propre à chacun, c’est un fait. Mais il est d’autant plus difficile de répartir son temps d’écriture lorsque l’on exerce une activité professionnelle à côté du métier d’écrivain, ce qui est majoritairement le cas. Si vous êtes confronté à un rythme quotidien effréné, la pause-écriture à l’heure du déjeuner peut justement permettre de s’évader un peu. La clé du succès étant bien sûr d’en avoir envie. L’écriture ne doit pas devenir une contrainte, mais un véritable plaisir. Choisissez des moments où vous avez un minimum de temps devant vous. Vous savez, une petite heure peut s’avérer parfois très satisfaisante dans la progression de votre ouvrage !

Déterminer ses priorités
Si vous avez beaucoup de temps libre, votre capacité à répartir votre temps d’écriture vous vient sans doute tout naturellement. Mais si, au contraire, vous êtes un auteur débordé, partagé entre le travail, une vie de famille bien remplie et vos occupations personnelles, sachez déterminer vos priorités. Et c’est là que ça se corse… Écrire ou regarder son émission favorite ? Relire son manuscrit ou jouer avec ses enfants ? Difficile de choisir. Pour autant, votre roman ne va pas s’écrire tout seul et vous devez vous fixer des objectifs d’écriture quotidiens ou hebdomadaires et vous en tenir. Et si les distractions sont trop nombreuses à la maison, n’hésitez pas à écrire dans des endroits plus calmes, comme à la bibliothèque.

Varier les plaisirs Répartir_temps_écriture_Edilivre
Il est vrai que l’écriture est un acte solitaire. Mais l’isolement, bien qu’il puisse parfois être source d’inspiration, risque de nuire à votre goût pour l’écriture au fil du temps. De plus, vous aurez besoin du soutien de votre famille et de vos amis, du cheminement de votre livre à sa phase de publication.
Apprenez à varier les plaisirs et vous accorder des instants de détente avec vos proches. Après vous être ressourcé, vous pourrez vous replonger dans l’écriture de votre roman avec plus d’ardeur et d’envie.

Parvenez-vous facilement à répartir votre temps d’écriture ? Quels conseils donneriez-vous pour y arriver ?

Comment trouver son style d’écriture ?

Le « style littéraire », c’est l’empreinte de l’écrivain et ce qui le rend unique. Mais pour beaucoup, dénicher son propre style s’apparente à un jeu difficile, voire une mission impossible… Pas de panique, voici quelques conseils qui vous permettront de trouver votre style d’écriture !

Comment_trouver_son_style_decriture_EdilivreLe style est propre à chacun
Vous idolâtrez un écrivain en partie grâce à son style ? Eh bien, si vous aviez l’intention de devenir le Proust ou le Beigbeder de demain, renoncez-y, car le style est inhérent à chaque plume. En effet, le style ne s’apprend pas puisqu’il réside déjà en vous. Bonne nouvelle non ? En revanche, il ne se découvre bien souvent qu’au fil du temps et d’un travail acharné.

Le style se travaille et s’améliore
Ce travail, justement, parlons-en : ce n’est qu’en écrivant toujours plus que vous dégoterez votre propre ton. Pour ce faire, passion et persévérance seront les maîtres mots ! Prenez toujours autant de plaisir à lire et à écrire, participez si vous le pouvez, à des ateliers ou à des concours d’écriture. Ce sont des exercices qui vous permettront d’élargir vos possibilités et de vous découvrir toujours plus.

Avec le temps, vous serez capable de discerner votre style d’une manière parfois insoupçonnée. Il pourra s’agir d’un registre de langue bien à vous, un penchant aiguisé pour certaines figures de style, ou même un jeu sur le rythme du récit et de sa ponctuation. A partir de là, vous n’aurez plus qu’à peaufiner cette distinction en vous l’appropriant selon l’histoire racontée !

Le style s’exprime à travers vous Comment_trouver_son_style_decriture_Edilivre
Votre style reflète votre personnalité. Il doit donc rester naturel et inspiré et il est inutile de le forcer. Cependant, le style reste subjectif ! S’il ne plaît pas à vos proches, il n’est pas forcément mauvais. Souvenez-vous, on ne peut pas plaire à tout le monde… Et l’objectif, c’est qu’il vous plaise à vous car c’est lui qui sera le moteur de votre écriture ! Mais comme pour tout, veillez à ne pas l’imposer aux autres comme un caractère absolu.

Comment avancer dans l’écriture de son livre ?

Vous l’aurez remarqué, écrire demande beaucoup d’efforts ! Qu’il s’agisse de concentration, d’inspiration ou d’organisation, l’écriture de votre livre s’apparente parfois à une pente raide qu’il vous est difficile de surmonter. Voici quelques conseils pour vous aider à avancer efficacement dans l’écriture de votre livre.

Comment_avancer_dans_l'écriture_de_votre_livre_EdilivreChoisissez le bon moment de la journée
Vous exercez une autre activité en dehors de celle d’écrivain ? Si vous rentrez trop tard le soir, pourquoi ne pas vous lever 1h plus tôt chaque matin et vous adonner à l’écriture de votre livre ? Ou utiliser la pause de midi si le sommeil est primordial ! Si vous souhaitez trouver le temps d’écrire, essayez de repenser l’organisation de votre journée. N’oubliez pas qu’un créneau, aussi infime soit-il, est toujours bon à prendre pour avancer sur votre manuscrit !

Adaptez votre travail à votre état de fatigue
Si votre travail et votre famille vous demandent beaucoup d’énergie, vous risquez d’être fatigué et de n’avoir aucunement envie d’écrire. Logique ! Profitez-en pour faire des recherches documentaires et sélectionner les éléments qui vous inspireront les personnages ou les lieux de votre roman. Vous pouvez également griffonner quelques croquis ou noter des idées ou des passages en vrac que vous visualisez parfaitement, sans pour autant rentrer dans la phase descriptive officielle. Ces petites choses vous permettront de mieux appréhender l’écriture de votre roman au moment opportun.

Par moments, ne vous laissez pas le choix ! Comment_avancer_dans_l'écriture_de_votre_livre_Edilivre
Le sens du sacrifice est malheureusement inévitable. Mais réfléchissez-y, votre roman ne va pas s’écrire tout seul. Il vous faudra donc ne pas vous laisser le choix si vous souhaitez enfin voir votre livre terminé ! Vous en êtes capable, il vous suffit simplement de trouver l’équilibre parfait entre vos moments de détente et vos instants d’écriture réguliers.

Et vous, que changez-vous dans vos habitudes pour avancer dans l’écriture de votre livre ?

comment_réussir_ses_premières_ébauches_Edilivre

Comment réussir ses premières ébauches ?

Les premières ébauches sont essentielles. Elles sont le point de départ de votre roman et vous guideront tout au long du processus d’écriture, il ne faut donc pas les négliger. Nous vous proposons ici quelques conseils pour réussir cette première étape dans la réalisation de votre ouvrage.

Comment_réussir_ses_premières_ébauches_EdilivrePréparez bien votre projet
Quoi qu’on en pense, l’écriture ne vient pas toute seule en claquant des doigts. Si certains sont adeptes du « premier jet », sans préparation préalable, ce sont nécessairement des génies, ou bien des inconscients. Le plus simple pour commencer est de se préparer un plan d’action. C’est-à-dire avoir une idée, pas forcément très précise, des sujets que l’on veut aborder et de la façon dont on veut les traiter. Les ajustements se feront au fil du temps et de l’inspiration qui sera la vôtre à ce moment-là.

Lancez-vous et ne vous arrêtez pas !
Une fois que vous êtes prêt à vous lancer, n’hésitez plus. Les premières ébauches ne doivent pas souffrir d’interruption. Le but n’est pas de trouver le mot juste ou la phrase parfaite mais de créer un ensemble cohérent qui pourra être ensuite retravaillé à l’infini. Notez ce qui ne vous convient pas, ce que vous voudriez changer mais vous n’en êtes pas au stade où vous passez trois heures à vous questionner sur tel ou tel adjectif. Composez-vous par exemple un code couleur, qui vous servira pendant vos étapes de relecture : en bleu ce qui relève d’une approximation, en rouge, ce qu’il faut absolument modifier et ainsi de suite.
Si des idées vous viennent au cours de l’écriture, n’hésitez pas à les noter sur une feuille à part. Vous reprendrez ensuite ces idées et les insérerez dans les parties déjà rédigées, mais ne revenez pas constamment en arrière pendant la phase d’écriture. Cela rompt le rythme d’écriture et, par la même occasion, l’inspiration. comment_réussir_ses_premières_ébauches_Edilivre

Recherchez des moments d’écriture calmes, solitaires et exclusifs
L’écriture est une activité à part entière. Elle ne doit pas entrer en conflit avec d’autres moments. On ne peut pas envisager d’écrire pendant que l’on tient une discussion avec sa grand-mère ou que l’on surveille ses enfants. Il faut savoir faire des sacrifices et s’imposer des moments seuls où l’on ne fait que ça. Les premières ébauches sont très importantes : elles constituent la trame de votre futur roman. Il faut donc être au calme pour réfléchir à ce que l’on veut écrire.

Ayez des séances régulières
Vos ébauches ne doivent pas rester lettres mortes car elles sont à l’origine de votre ouvrage. Pour ne pas les abandonner une fois que vous les avez commencées, il faut être régulier et écrire souvent. Ainsi, vous ne perdrez pas le fil de votre roman et il n’y aura pas d’incohérences entre les différentes parties.

Si vous souffrez d’une panne d’inspiration à un moment donné, n’abandonnez pas ! Plongez-vous dans vos ébauches et retravaillez un personnage ou une description, cela vous permettra de retrouver l’ambiance générale du récit et vous donnera des pistes pour la suite.

Et vous, comment fonctionnez-vous pour vos premières ébauches ? Sont-elles instinctives ou plutôt réfléchies ? Avez-vous des conseils pour les débuter ?

Le laissez pas ces cinq obstacles freiner votre progression

Écrire un nouvel ouvrage implique de savoir passer outre un certain nombre d’obstacles, qui pourraient intervenir à tout moment et freiner un auteur, même en pleine créativité. Quels sont-ils et comment les éliminer ?

Obstacles_à_éliminer_avant_d'écrire_EdilivreL’inertie
Parfois, ce ne sont pas les idées qui manquent, mais leur mise en application. Afin de surmonter cet obstacle, munissez-vous d’un carnet, et notez-y toutes les idées qui concernent votre livre : le message que vous souhaitez faire passer, des titres potentiels, des textes, des idées qui ont besoin d’être étoffées par des recherches, des chapitres, des livres similaires pour susciter l’inspiration… Votre liste d’écriture doit vous permettre de bien définir vos étapes, et vous aidera à surmonter l’inertie.

La peur
Elle peut être présente, même inconsciemment chez les auteurs, et se manifeste de différentes façons. Par exemple, à travers le doute, on peut se demander si on parviendra vraiment à réussir à écrire son roman. Et de là vont s’installer les craintes, qui vont nous faire repousser toujours un peu plus l’échéance du moment où l’on devrait se remettre à écrire. La solution pour éviter cela ? Tout simplement se plonger dans son roman ! Le fait de s’impliquer encore dans son travail d’écriture fera instantanément disparaître la peur, car on se concentrera désormais sur le travail à fournir. Reprenez donc votre liste, et concentrez-vous sur la prochaine étape à accomplir. Pensez à la motivation principale qui vous pousse à écrire votre livre, et la peur disparaîtra d’elle-même.

Le manque de temps
Obstacles_à_éliminer_avant_d'écrire_EdilivreNe pas avoir le temps d’écrire, c’est l’excuse la plus récurrente. En vérité, ce qui pose vraiment problème n’est pas le manque de temps, mais le fait que le travail à fournir est trop important par rapport aux petits moments dont nous disposons pour écrire dans la journée. Voyez donc cela comme un jeu, fixez-vous des objectifs quotidiens et avancez un peu plus chaque jour, par exemple par tranche d’une heure grâce à des mini-sessions de cinq à dix minutes chacune. Une fois que vous aurez atteint l’équivalent d’une heure de travail, récompensez-vous de vos efforts. Il vaut mieux se fixer un temps de travail limité par jour et prendre des pauses, cela sera beaucoup plus efficace.

Une motivation qui vacille
Il arrive des moments où l’on est très motivé par l’écriture de son livre, et d’autres où l’on concentrera son temps vers des activités différentes. Pensez à bien reconnaître les raisons qui vont pouvoir agir sur votre motivation et la faire baisser. Une simple forme de peur ? Un manque de confiance ? De l’ennui ou tout simplement de l’épuisement ? Une fois fixé, tentez alors de trouver le moyen de vous rebooster votre envie d’écrire. Sinon, organisez-vous un moment régulier, chaque jour, à la même heure, où vous consacrerez du temps à votre ouvrage.

Obstacles_à_éliminer_avant_d'écrire_EdilivreUn engagement flou
Votre objectif, la raison principale qui vous a donné envie d’écrire votre livre ne doit jamais vous quitter. Si votre engagement est faible, votre intérêt à écrire le deviendra aussi. Demandez-vous donc pourquoi vous souhaitez écrire votre livre, ce que vous voulez y apporter. Écrivez vos raisons, et affichez-les bien en évidence sur votre lieu de travail pour ne jamais les perdre de vue. Ecrire un livre n’est pas une chose facile, mais c’est très gratifiant, et cela vous apportera plus de satisfaction que toute autre activité. Quoi que vous décidiez, aucun obstacle n’est infranchissable.

Quels sont les obstacles qui vous posent le plus de problème lors de l’écriture d’un livre ? Et quelles méthodes utilisez-vous pour les contourner ?

Comment appréhender au mieux les réseaux sociaux pour un écrivain ?

Facebook, Twitter, Google+… ces réseaux sociaux peuvent être utiles lors de la promotion de votre ouvrage. Ils viennent compléter la promotion dite traditionnelle (journalistes, salons…). Voici quelques conseils pour les apprivoiser.

Réseaux_sociaux_EdilivreUne présence sur les réseaux sociaux
Pour une promotion efficace sur les réseaux sociaux, soyez présent régulièrement. En alimentant fréquemment vos pages, vous générez du contenu et de l’activité qui toucheront de plus en plus de lecteurs potentiels.

Créez des pages officielles en tant qu’auteur sur Facebook, Twitter et Google +. C’est par l’intermédiaire de ces pages que vous ferez connaître votre œuvre. Répondez à chaque commentaire vous concernant, vous ou votre œuvre. Liez une relation régulière avec vos lecteurs.

Mettez à profit la viralité des réseaux sociaux : demandez à vos fans, followers de partager votre page avec leurs relations. Cela vous permet de dépasser le cercle des connaissances et de toucher un public plus large.

Attirer le public
Lorsque vous faites la promotion de votre livre sur les réseaux sociaux, l’objectif est de toucher un large échantillon. Pour cela, n’hésitez pas à mettre en place des jeux concours ou des avantages exclusifs. Vous pouvez par exemple mettre en ligne un chapitre de votre ouvrage. C’est le meilleur moyen de faire découvrir votre livre et de donner envie aux lecteurs d’en lire davantage. Le concours (de photos, de mini-nouvelles…) est également un bon moyen d’attirer davantage de lecteurs. Proposez un exemplaire gratuit pour le gagnant par exemple, ou une rencontre.

Utiliser_les_réseaux_sociaux_EdilivreTenir un blog est également appréciable en tant qu’auteur : il offre une interface avec vos lecteurs et les tient au courant de votre actualité. A noter, par ailleurs, que vous pouvez relayer l’actualité de votre site via votre page Facebook.

Enfin, n’hésitez pas à vous manifester auprès de blogueurs spécialisés. Ils pourront, non seulement faire la promotion de votre ouvrage sur leur blog, mais en plus en parler dans leur propre réseau… ce qui multiplie vos chances de vous faire connaître.

Quelle utilisation faites-vous des réseaux sociaux ?