Rencontre avec Jennifer Miramont, auteur de « Spirale (syn.) tumulte »

 

Présentez-nous votre ouvrage.

C’est un recueil d’histoires courtes que j’ai voulu basé sur des destins de vies différents. A quel moment tout peut basculer ?

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

J’aimais l’idée de traiter de plusieurs personnages, plusieurs vies, plusieurs âges, hommes, femmes, enfants, qui se retrouvent tous confrontés à des choix à un moment de leur vie.

 

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

A tous les amoureux des nouvelles, ceux qui aiment qu’en quelques pages on puisse ébaucher une partie de vie, imaginer la suite, ne pas savoir réellement d’où ils viennent, ce qu’ils ont déjà vécu, juste les prendre à cet instant T et c’est tout. A ceux qui aiment l’imaginaire.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Le destin est un vaste sujet… Nous sommes tous logés à la même enseigne quand il nous arrive un drame, une question, un choix, nous sommes justes humains et cela nous remets à notre place, notre condition de personne fragile ou à l’équilibre précaire quand un évènement bouscule tout.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Un peu partout. Je regarde mes enfants, je me promène, il suffit d’un lieu, d’une ambiance, une odeur, une musique, et c’est parti.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Pour le moment je réfléchis au thème du quatrième livre. Je n’ai jamais rien de tracé et défini jusqu’au jour où…

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Vous savez qu’un auteur ne peut vivre que si vous le soutenez. Alors en achetant ce livre, vous contribuez à faire exister une personne. Ce n’est pas rien. Merci.