Actualité Edilivre

Rencontre avec Slimane Lourabi, auteur de « Jeune homme ».
23 mai 2019
Posté par
Karen

Rencontre avec Slimane Lourabi, auteur de « Jeune homme ».

 

Présentez-nous votre ouvrage.

Au départ, ce ne devait pas devenir un « livre ». J’avais juste très envie d’écrire, j’écrivais
donc avec ce que j’avais sous la main : carnets, bouts de papiers, téléphone… Je voulais
décrire ce que je ressentais, tout au long des expériences que je faisais dans ma vie, et surtout
avec les femmes. Ça me rendait souvent triste, d’où, sans doute, l’envie d’écrire.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

En faisant le choix de faire éditer mes écrits, j’acceptais le risque de me mettre à nu, à
découvert, en quelque sorte. J’accepte ce risque pour laisser transparaître un espoir pour un
amour possible, dans notre époque, qui, au contraire, fait tout pour l’entraver. Publier mon
livre, c’est aussi un peu lutter contre cela.

 

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

N’importe qui ayant le souhait de partager avec moi peines et joies peut lire mon ouvrage. Il
n’est destiné à personne, en particulier. En réalité, ça me ferait plaisir qu’il soit lu par des
personnes très diverses, rien que pour voir ce qu’ils pourraient en dire. Nous sommes tous
concernés par l’Amour, qu’on le veuille, ou non.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

L’amour reste toujours possible dans notre époque. Il est certes dur, compliqué, rare. Mais,
nous devons garder espoir, et faire en sorte de ne pas sombrer dans une déprime qui nous
empêcherait de nous ouvrir à ce qui pourrait changer notre vie. Je pense que l’amour a ce
pouvoir.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Comme j’ai commencé à le décrire, j’écris à la suite de ce qui m’arrive réellement, suscitant
chez moi de plus ou moins forts sentiments, qui ne peuvent contenus, exprimés, que par le
biais de l’écriture. Voilà où je puis tirer mon « inspiration ».

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je travaille, en ce moment, sur un projet de roman, assez novateur, dont le style ne sera pas
vraiment classique. Je n’en dis pas plus.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Que ce livre vous fasse entrevoir les joies et les peines de l’Amour, que l’on voudrait effacer
dans notre époque. En un mot, qu’il vous permette de vous souvenir de l’importance de ce
sentiment, envers et contre tout/tous.