Tag Archives: Ouest France


Annie Porte dans le journal Ouest France pour son ouvrage « La Fille de la lavandière ».

Le journal Ouest France dresse le portrait de Annie Porte. L’occasion pour l’auteur de présenter son ouvrage « La Fille de la lavandière ».

 

A-propos du livre :

En ce début des années 1930, lorsque William, le fils du chatelain, revient après plusieurs années d’absence, la belle Elise, son amie secrète et fille de la lavandière, a disparu. Accusé par tous de son meurtre, petit Pierre, sacripant du village, est condamné au bagne de Cayenne.  Dévasté, William part en Californie pour refaire sa vie. Ce n’est que plusieurs années plus tard, après de surprenantes révélations, qu’il reviendra sur les terres de son père pour enfin faire éclater la vérité.  Entre les terres des vignobles du Médoc, celles de la Guyane Française, New York et la Californie, La Fille de la lavandière nous fait rêver d’amour et nous tient en haleine sur fonds d’enquête policière.  Inspirée d’une histoire racontée par Annie Porte et Luc Mallorie, les auteurs nous font voyager au travers de ce roman policier et redécouvrir l’Amour et l’amitié des années entre deux guerres, sans laisser un instant de répit aux lecteurs.

Arthur Hopfner sur le site Ouest France met en avant son ouvrage « Ma promesse au diable » lors de la séance de dédicace.

Ouest France dresse le portrait de Arthur Hopfner. L’occasion pour l’auteur de présenter son ouvrage « Ma promesse au diable ».

 

En savoir plus sur l’article ici 

 

Retrouvez un autre article en cliquant ici

A-propos du livre :

Je m’appelle Jacques Mandrier et durant vingt ans j’ai servi mon pays, au sein des forces spéciales. Suite au décès de ma première épouse et de mon fils, victimes d’un attentat commis par des fous de Dieu au musée du Louvre à Paris, j’ai quitté cette institution dans laquelle je me sentais si bien. Pour autant, mon combat contre les fanatiques et les ennemis de la République lui n’a jamais cessé, il a continué de manière différente certes, mais avec la même ferveur. Aujourd’hui, entouré de ma nouvelle épouse Laëtitia et de mon fils Michaël, je suis un homme heureux et épanoui. Pourtant, moi qui pensais avoir tout vu, avoir tout subi, je vais découvrir l’enfer… Et là, au cœur des ténèbres, j’ai fait une promesse au diable et depuis je n’ai qu’un seul objectif : être un homme de parole !

Marlène Bréheret dans le journal Ouest France met en avant ses ouvrages lors de la séance de dédicace.

Ouest France dresse le portrait de Marlène Bréheret. L’occasion pour l’auteur de présenter ses ouvrages à l’occasion de la séance de dédicace.

 

 

 

A-propos des livres :

 

Le Croissant aux amandes

Camille ne se plaint pas de son quotidien : elle est entourée, aimée, et travaille dans un environnement qui lui convient. Mais un jour, une rencontre apparemment anodine va bouleverser sa vie et l’amener à prendre des chemins qu’elle n’avait pas envisagés. Elle suivra une quête spirituelle qui la mènera dans de nombreux pays pour atteindre la Scandinavie et rencontrera au cours de son voyage des hommes et femmes qui influenceront son destin. Saura-t-elle saisir les occasions qui se présenteront ? Camille sera-t-elle capable de se dépasser et de remettre en question l’équilibre qu’elle avait atteint pour aller au bout de sa quête ?

 

Il était une fois Ô Canada

Il était une fois une histoire vraie : celle d’une expatriation un peu folle d’une famille de cinq personnes bien décidée à tout abandonner en France pour aller vivre son rêve en terre étrangère. Animés par ce projet commun, ils vont tous remuer ciel et terre pour parvenir à leurs fins. Et c’est lorsqu’ils pensent enfin avoir atteint leur but en posant les pieds sur le sol canadien que la vraie aventure va réellement commencer… 

Patricia Grenon dans le journal Ouest France pour son ouvrage « Louise, une vie entre deux mondes ».

Le journal Ouest France dresse le portrait de Patricia Grenon. L’occasion pour l’ auteur de présenter l’ouvrage « Louise, une vie entre deux mondes ».

 

 

 

A-propos du livre :

Depuis l’enfance, Louise a la phobie des mots. Elle a appris à l’apaiser en se réfugiant dans les livres ! Un monde romanesque qui l’amènera à vivre sa vie comme un roman, tout en ayant une conscience aiguë des problèmes de son temps.
Ce roman se concentre sur la tension permanente que ressent l’héroïne, partagée entre la tentation du repli sur soi et le choix de l’engagement dans un monde qui a besoin de solidarité. L’histoire met en scène les hommes de la vie de Louise dont le seul point commun sera qu’ils auront eu le même rival : le rapport de Louise aux livres.

Françoise Saint-Chabaud dans Ouest France pour met en avant ses ouvrages.

Le journal Ouest France dresse le portrait de Françoise Saint-Chabaud. L’occasion pour l’auteur de présenter ses ouvrages « On meurt aussi au paradis » & « Quentin Dutour et l’île aux secrets ».

 

 

 

 

A-propos des livres :

On meurt aussi au paradis

Heimata Lespage, une femme à qui tout semble sourire et Tamatoa Walther, un détective déjanté qui accumule les galères, ne se connaissent pas. Rien ne les rapproche. Et pourtant un simple cambriolage, suivi de la disparition inexpliquée d’une jeune fille, vont les réunir et les plonger dans une quête sans merci de la vérité.
À partir de là, les événements s’enchaînent, les certitudes n’existent plus et la réalité prend des allures de cauchemar. Avec pour cadre Tahiti et sa douceur de vivre, une implacable machination se met progressivement en place. Prise au piège, Heimata devra résoudre cette terrible énigme : qui se cache derrière cette histoire et pourquoi lui en veut-on à ce point ?

 

Quentin Dutour et l’île aux secrets

Quentin Dutour habite au Havre avec son père, car ses parents vivent séparés à cause de leur travail respectif. Pas facile pour Quentin. Alors lorsqu’il apprend qu’il va aller passer les vacances de Noël chez sa mère à Bora-Bora, petite île du Pacifique, il est fou de joie.
Pour la première fois loin de ses copains et de son quotidien, le jeune garçon de onze ans va de surprise en surprise. En compagnie de Maui, il découvre une autre façon de vivre et avec elle la liberté. Mais rapidement, les mésaventures s’enchaînent jusqu’à mettre en danger l’existence des deux amis. Frissons et dépaysement garantis.

Michel Marin dans Ouest France pour son ouvrage « Papychat »

Le livre de Michel Marin, intitulé « Papychat » mise en avant dans le journal Ouest France.

 

A-propos du livre :

Papychat est le surnom donné par ses petits-enfants à l’auteur de cet ouvrage autobiographique pour le différencier des autres grands-pères d’une même parentèle.
Après une enfance perturbée par les événements de la guerre de 1939-1945, une adolescence affectée par un cadre familial instable, l’auteur, après avoir cherché sa voie entre l’hôtellerie, l’art dramatique et les troupes aéroportées, trouve enfin son itinéraire en s’expatriant pendant vingt-sept années pour le compte d’une compagnie aérienne française dans des pays aussi divers que l’ex Congo Kinshasa, le Niger, le Burkina Faso, la Guinée, le Bénin, la Norvège, et enfin la Russie.
Une vie riche d’événements imprévus, de rebondissements inattendus, où la sensibilité le dispute à la drôlerie, l’acuité du regard à la rêverie.

 

Charlotte Onesime dans Ouest France pour met en avant ses ouvrages

Ouest France dresse le portrait de Charlotte Onesime. L’occasion pour l’auteur de présenter son ouvrage « Des papillons dans le ventre et autres contrariétés sentimentales » & « Une vision des choses »

 

 

A-propos des livres :

Des papillons dans le ventre et autres contrariétés sentimentales

Avoir des papillons dans le ventre : Contrariété sentimentale.

Sens propre : Sensations physiques et symptomatiques du sentiment amoureux. (Ex : palpitations, sueurs, chaleur, bégaiement).

Sens figuré : Sentir les battements d’ailes de milliers de lépidoptères, s’ébattant confusément au plus profond de soi, au contact et à la vue de l’être aimé. (Ex : mots de ventre, passion dévorante, coup de foudre, dépendance affective).

 

Une vision des choses

« Ce soir-là, nous n’avons pas dîné. Nous avons fait l’amour toute la nuit, comme deux amants qui s’aiment depuis des années. J’ai exploré chaque centimètre de sa peau et j’ai embrassé chaque grain de beauté qui ornait ce corps. Elle m’a fait découvrir des plaisirs que je n’aurais jamais imaginé ressentir avec une autre femme que la mienne. Je goûtais à pleine bouche les saveurs de cette femme, et, je me laissais transporter dans un océan de luxure sans me douter que j’allais vivre la pire semaine de ma vie… Loin d’elle. »

France Villemaine dans Ouest France pour son ouvrage « Mon œil »

La Presse Ouest France dresse le portrait de France Villemaine. L’occasion pour l’auteur de présenter son ouvrage « Mon œil ».

A-propos du livre :

Il est connu que le héros de Carthage, Hannibal, était borgne, ainsi que l’Amiral Nelson ou encore, Gambetta. Certains vont même jusqu’à prétendre que la belle Néfertiti ne voyait que d’un œil. Pour Degas et Monet, la maladie les priva peu à peu d’une vue normale. Victor Brauner, après s’être représenté en borgne, perdit un œil au cours d’une bagarre entre peintres à Montparnasse. Jean-Paul Sartre était pratiquement aveugle à la fin de sa vie et la liste est longue des célébrités qui furent privées, totalement ou partiellement, de la vue. 
« Au cours de mon existence, il m’a été donné de connaître des hommes et des femmes qui souffraient de graves défauts de la vision, dus à des accidents ou à la maladie. J’ai pu constater que tous présentaient une personnalité intéressante et, pour la plupart, un caractère très affirmé. Ma sympathie ou, au moins, mon intérêt pour ces personnages m’a conduite à écrire les quelques récits qui suivent », confie France Villemaine. 

Janine Mazet dans Ouest France pour son ouvrage « Les Fruits des haies »

Le journal Ouest France dresse le portrait de Janine Mazet. L’occasion pour l’auteur de présenter son ouvrage « Les Fruits des haies ».

 

 

A-propos du livre :

« Le petit chemin de terre bordé de mousse et tapissé de feuilles mortes avait cette odeur que seul l’automne peut donner. Elle marchait devant moi, le dos courbé sous un lourd fagot de bois, elle était vêtue d’une robe sombre, un foulard noué sur la tête, elle était pieds nus dans ses bottes de caoutchouc, et moi, avec mes petites jambes, je trottinais derrière elle, silencieusement, je la suivais pas à pas, regardant bien dans quel sens elle allait, comme si j’avais peur de la perdre, ou peur qu’elle ne se perde, dans ce paysage vallonné entre champs et bois au bord de la Suisse normande. »

Tadiou Szwed dans Ouest France pour son ouvrage « Au-delà du temps et de l’espace ? »

Ouest France  dresse le portrait de Tadiou Szwed. L’occasion pour l’auteur de présenter son ouvrage « Au-delà du temps et de l’espace ? »

 

 

A-propos du livre :

Quelles mystérieuses ondes entre Boris Czaplinski et Jarek Kohout, à des dizaines d’années d’intervalle et des centaines de kilomètres de distance… 
Dans les années 1950, des petits voiliers, jouets rudimentaires d’un enfant joyeux. Grand voilier pour un week-end de Boris, un demi-siècle plus tard, qui part à la rencontre de lui-même, pour un hymne à la vie. Peut-être le préambule de sa rencontre avec Jarek ?

Christophe Kerveven dans Ouest France pour son ouvrage « Les Illusions magiques »

Ouest France dresse le portrait de Christophe Kerveven. L’occasion pour l’auteur de présenter son ouvrage « Les Illusions magiques »

 

A-propos du livre :

L’oubli, la solitude, l’amour, le destin, la raison, ces rêves toujours plus fabuleux les uns que les autres, le voile levé sur les sentiments, le regard sur la vie…

Le songe à l’âme se dépose, un bout d’éternité après l’autre colore une ironie par une envie, et rien ne sera plus jamais comme avant. Alors l’on se ressasse un livre déjà lu dans le passé, celui que l’on pensait ne plus jamais relire, pour s’y reconnaître un peu.

Puis vient cette femme que l’on croise au détour d’une rue et que l’on n’oubliera jamais parce qu’elle était jolie et que cet instant était tout simplement poétique. Cette chanson qui en appelle une autre, le désir, ce poète que je suis… Et voici donc ce livre.

Dans Les illusions magiques, j’ai un petit peu abandonné les formes classiques de la poésie traditionnelle pour plus d’introversion que j’ai tenté de développer au cours de ces histoires toujours des plus inoubliables, pour nous Poètes.

 

EDILIVRE : publier un livre : Les étapes de pubication ICI

Alexis Bondis dans Ouest France pour son ouvrage « Une soirée entre amoureux ! Enfin presque… »

Ouest France dresse le portrait de Alexis Bondis. L’occasion pour l’auteur de présenter son ouvrage « Une soirée entre amoureux ! Enfin presque… »

 

 

 

A-propos du livre :

En couple avec Rosemonde, Victor rêve de finir la soirée aussi bien qu’elle a commencé.
Seulement, rien ne va se dérouler comme il l’aurait souhaité. Pascal, un SDF qui squatte leur appartement, va profiter d’une sortie du couple pour faire débarquer d’autres SDF et les ennuis qui vont avec… Victor et Rosemonde vont-ils être à la hauteur pour surmonter toutes les épreuves et toutes les catastrophes qui vont s’accumuler ?

Arthur Hopfner dans Ouest France pour son ouvrage « Ma promesse au diable »

Ouest France dresse le portrait de Arthur Hopfner. L’occasion pour l’auteur de présenter son ouvrage « Ma promesse au diable »

 

 

A-propos du livre :

Je m’appelle Jacques Mandrier et durant vingt ans j’ai servi mon pays, au sein des forces spéciales. Suite au décès de ma première épouse et de mon fils, victimes d’un attentat commis par des fous de Dieu au musée du Louvre à Paris, j’ai quitté cette institution dans laquelle je me sentais si bien. Pour autant, mon combat contre les fanatiques et les ennemis de la République lui n’a jamais cessé, il a continué de manière différente certes, mais avec la même ferveur. Aujourd’hui, entouré de ma nouvelle épouse Laëtitia et de mon fils Michaël, je suis un homme heureux et épanoui. Pourtant, moi qui pensais avoir tout vu, avoir tout subi, je vais découvrir l’enfer… Et là, au cœur des ténèbres, j’ai fait une promesse au diable et depuis je n’ai qu’un seul objectif : être un homme de parole !

 

Guy Marcon dans Ouest France pour son ouvrage « La Route des dieux »

Ouest France dresse le portrait de Guy Marcon. L’occasion pour l’auteur de présenter son livre « La Route des dieux »

 

 

 

 

 

A-propos du livre :

« Fous le camp d’ici ! » me souffle la voix de Marie, mon épouse, partie dans l’Au-delà. Cette voix d’outre-tombe me vrille le cerveau. Je dois quitter Les Papillons Bleus, cette maison de retraite où je croupis depuis deux ans.

Je m’appelle Alexis Prunier, j’ai soixante-quinze ans. À moi la liberté, l’aventure, je veux affronter les éléments de la nature.

 

 

 

Anthony Ryo dans Ouest France pour son ouvrage « Ne réveillez pas la bête qui sommeille en moi »

 

 

 

 

 

 

 

À-propos du livre :

La destinée d’un homme tient parfois à peu de choses…
David Mohery, jeune homme qui aspirait à rejoindre les rangs des forces de l’ordre, fait un jour un virage à 180 degrés, poussé d’une part par l’amertume d’un refus et d’autre part par l’amour d’une femme. Une rencontre va ensuite bouleverser sa vie qui ne sera plus jamais la même dorénavant. David va ainsi découvrir un monde qu’il ne connaît pas, mais auquel il aspire. Pour la rédemption d’un ami, il va prendre tous les risques et se découvrir lui-même.

 

 

 

Jany Fonte-Le-Baccon dans Ouest-France pour son ouvrage « Une jeunesse algéroise »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Patricia Patrix dans Ouest France pour son recueil de nouvelles « Sentiments, déchirements et enchantements »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christophe Meignen dans Ouest France pour ses ouvrages

logo_Ouest_France_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 article_Ouest_France_Christophe_Meignen_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Camille Lepage dans Ouest France pour son ouvrage « Le Mystère de CorsonHall »

Ouest_France_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 article_Ouest_France_Camille_Lepage_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tom Altort dans Ouest France pour son ouvrage « La Couleur des mots »

logo_Ouest_France_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 article_Ouest_France_Tom_Altort_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

David Leterme dans Ouest France pour son ouvrage « 36 Quai Jean Jaurès »

Ouest_France_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 

 article_Ouest_France_David_Leterme_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lilianne Rolland dans Ouest France pour son ouvrage « Les Chambres séparées »

logo_Ouest_France_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 article_Ouest_France_Liliane_Rolland_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vetty Macron dans Ouest France pour son ouvrage « Chipie 2 »

logo_Ouest_France_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 

article_Ouest_France_Vetty_Macron_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julie Caré dans Ouest France pour son ouvrage « Lui survivre pour te voir grandir »

Ouest_France_2018_Edilivre

 

 

 

 

 

 

 article_Ouest_France_Julie_Caré_2018_Edilivre

 

 

 

 

Danielle Schroder dans Ouest France pour son ouvrage « La Reconnaissance »

logo_Ouest_France_2018_Edilivre

 

 

 

 

 article_Ouest_France_Danielle_Schroder_2018_Edilivre