Maldonnes

Par Virginie Vanos

Thème : Sentimental

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 146

Date de publication : 05/01/2018

ISBN : 9782414182190

Disponible

Livre papier
13,50 €

Livre numérique : format Pdf et format Epub
4,99 €

Résumé

Le paisible quotidien de Boris et sa sœur Mélanie est bouleversé par la venue d'une cliente pas comme les autres dans leur épicerie. Mannequin de haute couture, Elisabeth Mayne, les éblouit tous deux par sa grâce et sa sympathie. Les deux femmes se lient rapidement d'amitié, tandis que l'amour naît progressivement dans le cœur de Boris. Mais derrière sa beauté de façade, la célébrité se révèle être une arriviste égocentrique venue semer le trouble. Les apparences sont trompeuses et le jeu de dupes qui s'instaure entre les personnages mène bientôt à un drame inéluctable. À travers le destin tragique de cette idole sacrifiée au culte du paraître, Virgine Vanos entend dénoncer les dangereux travers de la société contemporaine.


Biographie de Virginie Vanos

Après de très classiques humanités en section latin-grec, Virginie Vanos est passée tour à tour sur les planches, devant les caméras et des deux côtés de l'appareil photo. Nomade dans l’âme, mue par une immense soif de découvertes, elle parcourt le monde depuis de nombreuses années, multipliant les voyages audacieux aux quatre coins de la planète.
Sa carrière en tant qu’auteure commença avec la parution en 2004 de L’Encyclopédie pratique du mâle moderne, le premier de ses trois livres d’humour satirique. Depuis, outre deux œuvres philosophiques, elle écrivit un essai sur les dangers de la majorité silencieuse ainsi que trois romans d’inspiration largement autobiographique et un recueil de contes contemporains.
Maldonnes marque définitivement son mépris des apparences.

Avis des lecteurs

Une auteure à découvrir - 27/11/2018

C’est un tout petit livre, mais je peux vous dire qu’il est très rempli. Boris et sa sœur Mélanie tiennent une petite épicerie. Ils remarquent une cliente, qui vient régulièrement, à cause de sa douceur. Cette cliente, Mélanie l’aura reconnue comme étant Élisabeth, mannequin dans le monde de la haute couture et des produits hautes gammes. Une grande amitié viendra consolider ce trio et de forts sentiments se développeront entre Boris et Élisabeth. Mais, c’est lors d’un souper au restaurant que Boris réalisera qui est réellement Élisabeth…. Ou peut-être que non!! Ca sera à vous de trancher la question. J’ai vraiment adoré ma lecture ! Virginie Vanos m’a fait passer par toute une gamme d’émotion en lisant tout ce qu’un mannequin doit endurer pour continuer dans ce dur métier. Virginie nous dépeint avec une grande sensibilité toutes les souffrances morales et physiques que doit subir Élisabeth. Un roman très bien écrit et surtout une très belle histoire avec une fin qui m’a littéralement laissé surprise, à un point tel que ma mâchoire s’est décrochée. Une auteure à découvrir et un roman à ouvrir pour découvrir que souvent les apparences peuvent être trompeuses !

L'habit ne fait pas le moine - 28/06/2018

Sur le thème de l'apparence sociale, Virginie VANOS nous entraîne dans une fiction dramatique parfaitement maîtrisée, dans le coeur d'une névrose identitaire aux multiples interprétations. Plus que jamais, le célèbre adage "L'habit ne fait pas le moine" se révèle profond et incontournable. Au-delà de cette histoire magnifiquement racontée, avec finesse et une certaine profondeur, nous sommes inévitablement perplexe car il est difficile de prendre partie pour l'un ou l'autre de ces sympathiques protagonistes. Finalement, et j'allais dire peu importe qui a "dupé" l'autre, le jeu des apparences ne peut que mener à une destruction relationnelle car elle sabote son fondement et son architecture. Une fois les faux-semblants découverts, il reste un inconnu, pire, un étranger qui s'est fait passer pour ce qu'il n'est pas, ou qui n'assume pas son moi le plus profond.

Une satire triste et drĂ´le en mĂŞme temps - 19/03/2018

Virginie Vanos nous livre avec roman une nouvelle facette de son écriture. Au-delà de l'histoire d'amour avortée dans l'œuf, elle épingle d'un ton à la fois grave et léger le monde trompeur des a prioris. Et bien que le récit soit un drame, j'ai aimé les pics de drôleries sarcastiques qui, comme indiqué sur le 4ème de couverture, marquent définitivement son profond mépris des apparences. Une lecture à recommander.