Musiques populaires urbaines et stratégies du refus en Côte d'Ivoire

Par Doh Ludovic Fié

Thème : Essai / Etude politique

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 210

Date de publication : 13/02/2012

ISBN : 9782332462114

Disponible

Livre papier
18,00 €

Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Résumé

La double ambition de ce livre est de mettre en évidence la contribution des musiques populaires urbaines aux mutations sociopolitiques en Côte d’Ivoire, marquées par les luttes contestatrices pour l’instauration du multipartisme et de la démocratie, le coup d’État de 1999, la rébellion armée de 2002 et la crise post-électorale provoquée par l’élection présidentielle de 2010 d’une part, et d’autre part, de soumettre à l’analyse l’engagement de la musique dans le champ politique. Cet examen qui est une critique de l’inféodation des productions musicales aux idéologies propagandistes, ne peut être réussi sans la prise en compte du contexte de mondialisation des cultures devenu économocentrique.

Biographie de Doh Ludovic Fié

FIÉ Doh Ludovic, ancien élève de l’École Normale Supérieure d’Abidjan, a obtenu un Doctorat sur l’École de Francfort, précisément sur « la Théorie critique chez Herbert Marcuse ». Il séjourne en 2010 à l’UFR des Arts de l’université de Strasbourg. Ses travaux construisent une réflexion autour de certaines préoccupations contemporaines que sont la démocratie, l’identité et la mondialisation. Maître de Conférences, il enseigne la philosophie de la culture à l’Université de Bouaké.

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

une critique sociale efficiente par l'entremise des musiques populaires et urbaines. - 20/07/2016

Les musiques populaires et urbaines , bien que ayant sous certains angles un but lucratif,, sous d'autres par contre elles ont un but subversif. Elles , celui de changer l'ordre établi.

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.