Les Indignés des Tropiques

Les Indignés des Tropiques

Par N’GUESSAN Kouamé Norbert

Thème : Essai / Etude politique

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 272

Date de publication : 31/03/2016

ISBN : 9782334068734

Disponible

Version
papier
Prix unitaire
20,50 €
Qté
Total
0
Version
numérique
Prix unitaire
4,99 €

Résumé

Au-delà des colorations politico-religieuses et traditionnelles de toute sorte, des successions de classes dirigeantes ; sous les tropiques, c’est l’histoire d’une similarité dans les rapports entre l’administré et ses administrateurs, indépendamment des années à mandature qui se succèdent aussi. Le niveau de la qualité de ces rapports administré-administrateur n’évolue guère. Au-delà des rhétoriques colorées qui de loin, restent construites en faveur des administrateurs du moment, chaque détenteur de pouvoir et d’influence sur les autres et sur les populations, se sert de sa force pour le bénéfice de son propre ventre. Dans ces républiques désormais au ventre, pour rester un ventre à remplir et rempli, il faudrait au moins être en vie. Dès lors, ce sont les autres, les administrés...

Biographie de N’GUESSAN Kouamé Norbert

N’GUESSAN Kouamé Norbert est né le 7 décembre 1969 à Ouellé, une ville du centre-est de la Côte d’Ivoire. Titulaire d’un bac E au lycée technique de Bouaké, ingénieur généraliste diplômé de l’institut national supérieur de l’enseignement technique de Yamoussoukro (INSET), actuellement fusionné au sein de l’institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro (INP-HB), N’GUESSAN Kouamé Norbert est également titulaire d’un MBA spécialisé ESG de Paris en gestion des entreprises option management financier et d’une attestation de réussite en Euro African MBA (ЄAMBA) de l’université française d’Abidjan (UFRA) ; il est actuellement enseignant-chercheur à l’INP-HB, marié et père de cinq enfants.

Avis des lecteurs

Le responsable d'une vie, c'est celui qui l'éprouve - 09/10/2017

Une réflexion élevée sur la destinée des populations autour du duo administrateur/administré, qui sous les Tropiques devrait plutôt être qualifié de seigneur/serviteur. Le livre les "Indignés des Tropiques" nous rappelle qu'il n'y a pas de fatalité, nous engageant à prendre des initiatives et ne surtout pas se soumettre à l'autorité du seigneur. L'influence des intérêts sur les valeurs doit nous conduire à apprendre à dire non. Les peuples des Tropiques, croyant se soumettre à l'intérêt public, se soumettent en réalité à une personne. "En Afrique aussi, il y a de nombreuses Bastilles à prendre et à détruire". S'il s'en prend aux gouvernements, Kouamé Norbert N'GUESSAN pointe également du doigt l'immobilisme des peuples des Tropiques. "Le responsable d'une vie, c'est celui qui l'éprouve", écrit l'auteur ; véritable leitmotiv de l'essai. Les peuples doivent ainsi agir pour créer une gouvernance participative et sortir de cet immobilisme mortifère. Un essai nourri, précis, accessible à la lecture, qui je l'espère provoquera l'écho qu'il mérite.

cloucarnac - 09/10/2017

L’essai est fort et précis. Très bien nourri d’éléments et de faits, l’auteur livre un texte sincère et fascinant. Les nombreuses notes démontrent un vrai travail de l’auteur. Le tout est nécessaire pour une meilleure connaissance entre les peuples. Un devoir de mémoire, en quelque sorte.

Un rapport intéressant - 09/10/2017

Nous avons là une critique mêlée à une autocritique franche. Administrateurs et administrés : un rapport d’asservissement mais où les deux camps acceptent et renforcent la position de l’autre. Le tout est intéressant et apporte une vraie pierre à l’édifice.

Un bel essai - 09/10/2017

Tout l’intérêt de cet essai est résumé dans sa conclusion : « On ne porte pas une charge avec la moitié de sa tête. » Ainsi, le lecteur comprend parfaitement l’intention de l’auteur, à savoir dresser un constat franc et honnête d’une situation. Puis de savoir en tirer les conclusions nécessaires afin d’avancer. Bref, un essai qui aurait le mérite de circuler !

Instructif - 09/10/2017

J'ai trouvé cet ouvrage très intéressant. Je n'ai pas de connaissances sur les Tropiques, c'était agréable d'en apprendre un peu plus sur leur histoire et situation actuelle. Par ailleurs, j'ai découvert cette relation administrateurs-administrés sous un nouveau jour. L'administration prend la forme d'un pouvoir exécutif sur des habitants que l'auteur enjoint à réagir. C'est donc sur une note d'espoir que l'on termine sa lecture, et sur l'idée qu'il est toujours possible de renverser un pouvoir suffoquant. Selon moi, ce document est une belle preuve d'amour pour ses origines et gagne à être lu.

Une réflexion forte et bien menée - 09/10/2017

Dans une langue soignée, l'auteur nous propose une réflexion intéressante, argumentée, qui fait l'effort de partir de définitions précises des termes de la réflexion. Le constat socio-philosophique de la faillite de l'administration des Tropiques est détaillé et étayé. Mais cet essai a aussi les défauts de ses qualités : une langue lourde qui rappelle le pire des traités de Bourdieu et une construction un peu scolaire (la définition des termes est certes extrêmement importante mais la citation du Robert donne un côté "dissertation de terminale").

Un essai qui pousse à la réflexion - 09/10/2017

L'essai, très documenté et détaillé, offre au lecteur une réflexion particulièrement poussée sur la situation actuelle des administrateurs et administrés opérant sous les Tropiques. Celle-ci est intéressante aussi bien pour les "Indignés des Tropiques" que pour tout lecteur n'ayant aucune connaissance sur les Tropiques et leur histoire. On retiendra surtout de cet essai une note d'espoir et une volonté d'action.

Mimi C - 09/10/2017

Cet essai m'a beaucoup plu. L'auteur, Kouamé Norbert N'GUESSAN, y dépeint avec précision et brio la situation politique aux Tropiques. N'étant pas trop au fait de la situation, cet essai est pour moi une séance de rattrapage instructive et agréable. L'asservissement du peuple aux administrateurs est très bien développé et est très intéressant.

Réapprendre l'intérêt public - 09/10/2017

"Ne pas participer à (l')équilibre social des forces d’intérêts, c’est laisser le champ libre aux autres de le faire (...)." L'auteur nous réapprend la signification d'"intérêt public". D'où vient la légitimité d'une autorité si ce n'est du sacrifice de sa personne à l'intérêt public ? Bien malheureusement, c'est souvent le contraire qui fait loi... Un texte intelligent, qui nous pousse à nous interroger, à réfléchir sur notre monde et ceux qui le dirigent, et notre rôle à jouer, à considérer fortement...

Bel essai performatif - 09/10/2017

Cette lecture nous ouvre les yeux sur les réalités du monde. Le développement de l'essai nous montre que le rapport administrés/administrateurs n'a quasiment pas évolué ces cent dernières années. Ce constat est délirant et donne envie de réagir. Car, comme dit l'auteur, sans gouvernance participative les choses n'évolueront pas davantage... J'espère vivement que ce bel essai sera largement diffusé pour se faire entendre.