Le « Goodwill humain » comme facteur de réforme du système économique mondial

Par Sabine Nkolo Atangana

Thème : Essai / Etude politique

Format : Grand Format (170x240)

Nombre de pages : 96

Date de publication : 20/09/2012

ISBN : 9782332513267

Disponible

Livre papier
25,40 €

Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Résumé

Le système économique mondial continuant de vivre sa succession de crises malgré ses lois, réglementations et organismes de contrôle, l’objectif de ce mémoire sera de déterminer si l’optimisation du « Goodwill humain » peut créer de la valeur pour l’entreprise, tout en servant de support à la réforme du système économique mondial.

Biographie de Sabine Nkolo Atangana

Née au Cameroun en 1980, Sabine Nkolo Atangana a quitté son pays à 19 ans, après un BAC G2 (Techniques quantitatives de gestion), pour poursuivre ses études en Ukraine, à la Faculté de Finance de l’Université d’Etat d’Economie de Kharkov, en Gestion des entreprises option finances. Ayant visité et travaillé dans plusieurs pays, dont la Russie, l'Allemagne, la Grande Bretagne, l’Espagne, la France et bien d’autres encore, pour les Groupes nationaux et internationaux tels que HSBC, CNP Assurance, l’ex Fortis Assurance, Skandia Link, BNP Paribas, Crédit Mutuel, Scor Global Life et Axa. Elle valide finalement son Master 2 en Finance d’entreprise au Groupe INSEEC Paris en 2011. Sabine est à ce jour sympathisante du MEDEF Paris, membre de l’AFTE (Association Française des Trésoriers d’Entreprises), et continue à mener des travaux de recherche sur la création de valeur en entreprise et la réforme du système économique mondial.

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

Bonne presentation du "Goodwill humain" - 25/02/2014

Cet ouvrage résume bien l'importance des ressources humaines dans le modèle de développement des sociétés. Plus que les outils modernes de gestion, il montre que le dynamisme de l'employeur est la pierre angulaire de développement tant sur le plan micro-économique que macro-économique. Il montre également que l'optimisation des résultats économiques est étroitement liée à l’émancipation et au bon usage de la main d'oeuvre. Le cas Ukrainiens du "Badwill" et le cas Chinois du "Goodwill" illustrent bien ces arguments. Qu'en serait-il des cas africains en général et du Cameroun en particulier ?

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.