Le Complot inconscient

Par Jean-Pierre Aussant

Thème : Essai / Etude politique

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 118

Date de publication : 29/10/2015

ISBN : 9782334011983

Disponible

Livre papier
13,00 €

Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Résumé

Par l’intermédiaire de l'homosexualité « pour tous » (vrai but de la théorie du genre), de l’avortement sélectif et plus tard du clonage, le fondamentalisme féministe espère, plus ou moins consciemment, créer une société idyllique de femmes « débarrassées » des hommes. Quand tout le monde sera homosexuel, les êtres humains de sexe masculin finiront par disparaître. Les hommes n'ont pas d'ovocytes et pas d'utérus. Ils ne seront pas en mesure de se cloner d’une façon autonome. Les femmes seront les seules à pouvoir se reproduire. Au fond, ce sera un génocide « participatif » sans qu'une seule goutte de sang ne soit versée. In fine,il n’y aura plus qu’une seule femme, lesbienne et clonée par centaines de millions. La victoire absolue du politiquement correct et de l’indifférenciation universelle.

Biographie de Jean-Pierre Aussant

Après des études en théologie et suite à sa passion pour la langue de Goethe, Jean-Pierre Aussant s’est installé dans la ville de Hambourg où il enseigne le français. Dès son adolescence, il s’est trouvé confronté à toute la force du « politiquement correct » dont la substantifique moelle repose sur ce qu’il nommera « les deux pierres angulaires de la culture de mort » : la « déculpabilisation-normalisation » de l’avortement et de l’homosexualité. Son combat ne se situe pas à l’endroit des individus concernés (victimes des déterminismes et de l’endoctrinement) mais à l’endroit de la « légalisation-banalisation » de ces pratiques. C’est au fond son engagement précoce contre la dictature culturelle qui lui a permis de développer sa théorie du complot inconscient.

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

étude fondée sur un vécu semblerait-il ! - 19/04/2017

J'aimerais connaître la raison de l'abandon de l'auteur de sa vocation première. L'exactitude de ses commentaires et conclusions sont étonnants de justesse. C'est à croire que le récit est vivant (ou vécu), le style et la syntaxe sont parfaits. L'auteur a rendu un sujet difficile à aborder sans tomber dans les lieux communs ni une certaine facilité de vocabulaire trop "ghetto" indigeste pour les "non initiés" ou plutôt les lambda entrant dans ceux que l'on appelle " la norme". Surtout qu'il défend des positions peu abordées surtout dans l' optique d' une destruction finale, à la manière d'un M. mante religieuse. On aurait pu conclure avec l'adage suivant : Peu importe le vase ou le flacon pourvu qu'on ait l' ivresse. !!! J'ajouterai au sujet de l'honnêteté de l'auteur s'il a opté par souci de loyauté, a droit à des respects ! Cet ouvra

C'est une blague ? - 20/12/2016

La théorie du genre n'a pas de vrai but, parce qu'il n'existe pas de théorie du genre (mais des études de genre, ce qui n'est pas pareil). Je crois que personne n'a pour but l'homosexualité pour tous. D'ailleurs, je comprends mal ce que signifie cette expression. Le féminisme revendique l'égalité entre les hommes et les femmes, et non pas de se "débarrasser" des hommes. Les féministes ne sont pas toutes lesbiennes. La dernière phrase de ce résumé ne veut rien dire. Le "politiquement correct" n'a pas de but autre que le respect de chacun, et non pas la prédominance de certains. de plus, une victoire est nécessairement "absolue", mais c'est un autre problème). Qu'est-ce donc que le concept d'indifférenciation universelle ?

homosexualité - 02/09/2016

Quel Visionnaire! Style Jérémie dans la Bible....Jérémie était détesté.....mais il avait raison.La vérité dérange parfois si fort qu'on préfère soit l'ignorée, soit l'étouffée. Que Dieu vous garde.

Un fou ou un visionnaire - 18/01/2016

L’essai de Jean Pierre Aussant est très perturbant. Sa théorie représente une voie radicalement nouvelle quant à la définition même de la « culture de mort ». Elle affirme entre autres que le but (encore inconscient) du fondamentalisme féministe lesbien planétaire est d'amener l'humanité à l'acceptation du génocide qui sera d'abord culturel (d’où la déchristianisation forcée) mais qui ensuite deviendra "participatif et consentant" du sexe masculin. Ou bien Jean Pierre Aussant est un fou ou bien c’est un visionnaire. Toujours est-il que ce livre, pour dérangeant qu’il soit, doit être lu. Bizarrement, une bonne lecture de cet essai qui dépasse le premier degré, montre que l’auteur, loin d’être misogyne, reconnaît au contraire que « l’essentiel » repose sur les femmes. Au fond, ce livre peut-être interprété comme une supplique faite aux femmes, un ultime appel avant la glissade finale.

Une vérité qui dérange - 05/01/2016

Ce pauvre monsieur est un paranoïaque qui refuse d'être pris en charge pour entamer une démarche de soin, et ça c'est triste. Approximations, amalgames et fabulations les plus folles sont de mise avec ce personnage. C'est un peu comme lire de la très mauvaise science fiction.

Vérité - 12/11/2015

Dans ce court résumé, dont j'ai pris connaissance, en deux mots , je me réjouis de cette belle vérité , et me réjouis d'en savoir plus quant a la lecture du livre dans son intégralité.e. F.D.

Complot inconscient - 11/11/2015

Je n'ai lu que ce résumé et trouve cela tout à fait vrai, une belle réalité de ce que le monde vit aujourd'hui et dans les années à venir . il n'y a aucune faille dans ces propos et je suis heureuse et souhaite pouvoir l'acheter pour en connaître la totalité de son contenu. et espère qu'il sera en vente très bientôt! cordialement!! Francine Dietrich

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.