L'envers du Jour J, 6 juin 1944, la face cachée du débarquement

Par Daniel Pierrejean

Thème : Essai / Etude politique

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 402

Date de publication : 5 juin 2009

ISBN : 9782812150005

Disponible

Livre papier
23,50 €


Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Avis des lecteurs

  • Commentaire de Dominique Dutilloy

    Attention, Daniel Pierrejean sur ce raccourci sur le simple nom d'une ville, en l'occurrence : Vichy, qui consiste à cacher l'histoire derrière la géographie... En effet, dans son résumé,, il parle...

  • Voir tous les commentaires
Lire un extrait

Résumé

En ce mardi 6 juin 1944, les troupes anglo-américaines déferlent massivement sur les côtes normandes. Malgré les obstacles et les difficultés, plus de 150.000 soldats alliés seront à pied d'oeuvre le soir de ce jour historique.
A 18h52, ce même 6 juin 1944, un planeur Waco touche le sol, près de Sainte-Mère Eglise. A son bord des officiers du corps de Civil Affairs. Ce sont les avant-gardes des corps 400 « préfets » alliés que Franklin Delano Roosevelt, le président américain destine au sol de France, pour administrer le pays. Et il n'y a pas que cela. Ils apportent avec eux d'étranges billets au ton bleu-vert, ressemblant trait pour trait à des dollars américains. Ce sont pourtant des francs d'invasion, que de Charles Gaulle, président du Gouvernement provisoire de la République française (GPRF), n'hésite pas à qualifier de « fausse monnaie ».

C'est la face apparente du fameux plan américain AMGOT (Allied Military Governement of Occupied Territories) que la Maison-Blanche, outre-Atlantique, prépare depuis plus de deux années. Un nouveau bras de fer s'engage entre Roosevelt et de Gaulle.

Pour l'homme de l'Appel du 18 juin 1940, il faut, certes, chasser l'ennemi nazi du sol national et écarter lors de la Libération les préfets de Vichy, mais également protéger, coûte que coûte, la souveraineté et l'indépendance du sol de France et celui de l'Empire...


Comment rétablir une situation de droit dans un pays précédemment envahi par une puissance étrangère et maintenu sous tutelle pendant une certaine durée ? Comment un peuple se réapproprie t-il ses droits, alors que les diverses forces en présence tentent d'établir leur légitimité ? Avec cet ouvrage, Daniel Pierrejean tente de répondre à un questionnement de ce type, dans le contexte de la Libération de 1944. Que le Général de Gaulle puisse apparaître attaché à la grandeur et à l'indépendance de la France ne nous surprend évidemment pas. Par contre, et c'est ici l'apport de l'historien, on sait moins comment le libérateur américain projetait d'administrer l'hexagone. Ce sont ces visées, qui furent celle du plan AMGOT et de Roosevelt, que D. Pierrejean met en évidence, en même temps qu' elles éclairent l'action menée par le fondateur de la cinquième République. Ce faisant, il montre à quel point la contingence affecte le destin d'un pays ou d'une nation, puisqu'il ne dépend, en définitive, que de l'action d'hommes libres et résolus.


Notre avis :

Les américains: nos libérateurs? c'est une chose dont nos voisins d'outre-Atlantique sont fiers. Tous les ans, sur les côtes normandes, des milliers de visiteurs sillonnent les plages et les cimetières en mémoire des héros qui, il y a cinquante ans, ont versé leur sang pour mettre à pied le IIIe Reich et libérer la France occupée.

Mais en débarquant en Normandie, les Américains ignoraient si la France était une patrie de résistants ou de collabos ! Auraient-ils à libérer un pays ami ou à occuper à leur tour un pays ennemi? L'administration américaine avait tout prévu. Daniel Pierrejean nous explique comment.
Un document exclusif.

Biographie de Daniel Pierrejean

Juriste, économiste et historien spécialiste des deux guerres mondiales, Daniel Pierrejean est cadre dans une grande entreprise et membre actif du Conseil Economique et Social de sa région, la région Centre. Daniel Pierrejean a déjà publié deux ouvrages, révélant son don pour faire découvrir les grands moments de notre histoire et les hommes qui les ont marqués. Il a également écrit plusieurs scénarios pour le grand et le petit écran, notamment sur la vie et le destin tragique de l'écrivain-aviateur Antoine de Saint-Exupéry.

Avis des lecteurs

Commentaire de Dominique Dutilloy 15/06/11

Attention, Daniel Pierrejean sur ce raccourci sur le simple nom d'une ville, en l'occurrence : Vichy, qui consiste à cacher l'histoire derrière la géographie... En effet, dans son résumé,, il parle bien des « Préfets de Vichy », au lieu de parler des « préfets de l'Etat français » ! Merci de lire mon dernier article : « Les Vichyssois ne sont pas des traitres à la Patrie ! » [ http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&task=view&id=34227 ]

Informations sur l'ouvrage

Collection Coup de coeur
Date de publication 5 juin 2009
Nom L'envers du Jour J, 6 juin 1944, la face cachée du débarquement
Langue Français
Auteur Daniel Pierrejean
Pas d'extrait sur site Non

Livre papier

Nombre de pages 402
ISBN 9782812150005

Livre PDF

Nombre de pages 402
ISBN 9782812150005

Mots clés

D'autres personnes ont marqué ce produit avec ces mots clés :

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.