Tag Archives: auteur de la semaine


Edgar_Morin_Edilivre

L’auteur de la semaine : Edgar Morin

Edgar_Morin_Edilivre

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitions à cliquer sur ce lien.

Pascal_Quignard_Edilivre

L’auteur de la semaine : Pascal Quignard

Pascal_Quignard_Edilivre

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitions à cliquer sur ce lien.

François_Mauriac_Edilivre

L’auteur de la semaine : François Mauriac

François_Mauriac_Edilivre

 

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitions à cliquer sur ce lien.

L’auteur de la semaine : Georges Simenon

L'auteur de la semaine Georges Simenon

Si vous souhaitez en savoir + sur cet auteur, nous vous invitions à cliquer sur ce lien.

L’auteur de la semaine : Anne Robillard

Auteur de la semaine Anne Robillard

Pour en savoir plus sur cet auteur, nous vous invitons à suivre ce lien.

L’auteur de la semaine: Lauren Weisberger

Auteur_de_la_semaine_Lauren_Weisberg_WP

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à suivre ce lien.

Ce qu’il ne fallait pas manquer la semaine dernière

Retrouvez ci-dessous les actualités de la semaine dernière qu’il ne fallait pas manquer.

Bonne lecture !

>>> Actualités Autour du livre :

> Top 5 des séries TV inspirées de romans

Les clés pour réussir son intrigue

> Les jeux de société inspirés de livres

> L’auteur de la semaine : E.L James

> L’astuce de la semaine

> L’expression de la semaine : Un âge canonique

> La photo de la semaine

Ce qu'il ne fallait pas manquer la semaine dernière .3 août

 

Auteur de la semaine WP

L’auteur de la semaine: E.L James

Auteur de la semaine WP

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

Auteur_de_la_semaine_Freud_WP

L’auteur de la semaine: Freud

Auteur_de_la_semaine_Freud_WP

 

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

L’auteur de la semaine : Jane Austen

Jane_Austen_Auteur_de_la_semaine_Wordpress_Edilivre

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

L’auteur de la semaine : C.S Lewis

Auteur_de_la_semaine_Edilivre

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

Ce_qu'il_ne_fallait_pas_manquer_la_semaine_dernière_Edilivre

Ce qu’il ne fallait pas manquer la semaine dernière

Retrouvez ci-dessous les actualités de la semaine dernière qu’il ne fallait pas manquer. Bonne lecture !

>>> Actualités Edilivre :

Edilivre était à Ors pour la 8e édition de son Salon du livre

L’auteur à succès du mois : Alain Bailloux

 

>>> Actualités Autour du livre :

L’auteur de la semaine

L’astuce de la semaine pour promouvoir son livre

L’expression de la semaine : Sur le fil du rasoir

Ce_qu'il_ne_fallait_pas_manquer_la_semaine_dernière_Edilivre

L’auteur de la semaine: Maxime Chattam

Auteur_de_la_semaine_Edilivre

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

L’auteur de la semaine : Stephen King

Auteur_de_la_semaine_Edilivre

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

L’auteur de la semaine : Anna Gavalda

Auteur_de_la_semaine_Edilivre

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

L’auteur de la semaine : Philip Pullman

Auteur_de_la_semaine_Edilivre

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

L’auteur de la semaine : George R. R. Martin

Auteur_de_la_semaine_Edilivre

 

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

L’auteur de la semaine : Christopher Paolini

Auteur_de_la_semaine_Edilivre

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

L’auteur de la semaine : J. K. Rowling

Auteur_de_la_semaine_Edilivre

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

L’auteur de la semaine : Marcel Aymé

Auteur_de_la_semaine_Edilivre

 

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

L’auteur de la semaine : Arthur Conan Doyle 

Auteur_de_la_semaine_Edilivre

 

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

L’auteur de la semaine : Nathalie Sarraute

Auteur_de_la_semaine_Edilivre

Pour en savoir + sur cet auteur, nous vous invitons à aller sur ce lien.

L’auteur de la semaine : Prosper Mérimée

Cette semaine nous vous proposons de découvrir l’auteur : Prosper Mérimée.

Prosper Mérimée naît le 23 septembre à Paris en 1803. Son père était professeur de dessin à l’École Polytechnique, c’est un peintre reconnu. Sa mère, elle, était portraitiste et enseignait aussi le dessin. De 20 ans moins âgée que son époux, elle descendait de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, auteur notamment de La belle et la bête. Tous deux étaient originaires de Normandie. On peut donc dire que dès l’enfance, Prosper Mérimée baignait dans le monde de l’art. C’est aujourd’hui un célèbre écrivain, historien et archéologue.

Pour ce qui est des études, Prosper Mérimée suit des études au lycée Napoléon à Paris, aujourd’hui Henri IV, où il est en contact avec les fils de l’élite de la capitale. L’histoire dit qu’il était un élève moyen, qui se distinguait toutefois en droit. C’est sans doute pourquoi après son baccalauréat, il entame des études de droit en 1819. Mérimée aimerait devenir écrivain, mais n’a ni nom, ni fortune et ses positions libérales et religieuses ne l’aident pas. À force de patience, il finit par pénétrer dans les milieux mondains, il y rencontre Alfred de Musset, Victor Hugo et Stendhalavec qui il deviendra proche. En 1823, il obtient sa licence de droit et est exempté d’aller faire son service militaire pour « faiblesse de constitution ».

En 1825, il publie anonymement Théâtre de Clara Gazul. En 1826, blessé en duel par le mari de sa maîtresse, Mérimée décide de publier plusieurs œuvres pour rétablir sa réputation. L’année suivante il publiera Chronique du règne de Charles IX, où il décrit les guerres de religions du XVIème siècle. En 1830, la monarchie de Juillet (1830-1848) succède en France à la Restauration, cela lui permet d’exprimer ses valeurs libérales et d’obtenir protection, faveurs et emploi. C’est ainsi qu’il est nommé en 1831 chef de cabinet du Comte d’Argout, ministre du commerce. En 1832, il publie Lettres à une inconnue et il entretient une liaison éphémère avec Georges Sand l’année suivante. En 1834, Mérimée devient inspecteur général des monuments historiques, lui permettant ainsi de donner libre cours à sa passion pour l’archéologie et pour les voyages. Grâce à cela il publiera de nombreuses nouvelles exotiques comme : La Vénus d’Ille, Notes d’un voyage en Auvergne et Colomba.

En 1844, il est reçu à l’Académie française, et en 1852 il est emprisonné pendant 15 jours pour avoir défendu la cause de son ami le Comte de Libri. L’année suivante il devient sénateur à vie, c’est désormais un des familiers de Napoléon III et de son épouse Eugénie de Montijo dont il avait fait la connaissance lorsqu’elle n’avait que 4 ans lors d’un voyage en Espagne. Certains lui ont attribué une parenté secrète avec l’impératrice, mais rien n’a été prouvé. Il deviendra célèbre pour sa « dictée » qu’il crée pour distraire les époux impériaux. Il rédigera même pour Napoléon III l’Histoire de Jules César. Malheureusement, cela fait de lui une cible des opposants à l’Empereur. Victor Hugo s’exclamera en rentrant en France après son exil : « Le paysage était plat comme Mérimée ».

À partir de 1856, Mérimée souffre de graves troubles de la respiration. Il meurt le 23 septembre 1870 à Cannes.

Auteur_de_la_semaine_Edilivre

Top_5_auteurs_de_la_semaine_Edilivre

Top 5 des auteurs de la semaine en 2014

A l’occasion du début de l’année 2015, nous vous proposons le top 5 des articles « Auteur de la semaine » qui ont rencontré le plus de succès en 2014. Bonne lecture !

 

 

 

 

 

Top_5_auteurs_de_la_semaine_Edilivre
Auteur_de_la_semaine_Edilivre

L’auteur de la semaine : Ray Bradbury

Cette semaine, nous vous invitons à découvrir l’auteur : Ray Bradbury.

Ray Bradbury est un écrivain américain né le 22 août 1920 dans l’Illinois au sein d’une famille modeste. Dès son plus jeune âge, Ray est un très grand lecteur. Il passe beaucoup de temps à la bibliothèque et publie sa première nouvelle de science-fiction à l’âge de 17 ans dans une revue spécialisée. Ray Bradbury obtient l’équivalent du baccalauréat mais décide de ne pas aller à l’université. Pour gagner un peu d’argent, il travaille comme vendeur de journaux dans la rue mais continue à lire énormément.

Il publie également plusieurs nouvelles, et en 1941, il touche pour la première fois de l’argent grâce à ses écrits. Il devient écrivain à temps plein en 1942 et publie en 1947 son premier livre, Dark Carnival, une collection de plusieurs petits récits. A la même période, il se marie avec Marguerite McClure, avec qui il aura 4 filles.

La carrière de Ray Bradbury décolle en 1950 avec la publication de Chroniques martiennes, qui décrit les risques de la déshumanisation face à l’avancée des sciences. On pourrait croire que les écrivains de science-fiction prônent les avancées technologiques, mais bien au contraire, lors d’interviews données au cours des années 2000, l’écrivain expliquait que le pouvoir croissant que prenaient les ordinateurs et autres smartphones lui faisait peur. Dès 1952, de nombreuses nouvelles de Bradbury sont adaptées en bandes dessinées par EC Comics.
Bradbury est un écrivain prolifique qui publie de nombreux romans. Son œuvre la plus connue, Fahrenheit 451, sort en 1953. Ce roman est une dystopie qui nous dépeint une société dans laquelle la littérature est interdite, et où tous les livres sont brûlés. Fahrenheit 451 fait écho aux autodafés nazis qui ont marqué à vie l’écrivain. Guy Montag, le personnage principal, est un pompier chargé de brûler tous les livres qu’il trouve sur son chemin. Mais un sentiment de révolte naît en lui qui le conduira à devenir hors-la-loi, simplement parce qu’il souhaite redécouvrir le plaisir de la lecture.

Mais Ray Bradbury ne se limite pas à la science-fiction. Il écrit en 1963 sa première pièce de théâtre, Café irlandais. Après une pause de plus de 20 ans, l’écrivain revient au roman avec La solitude est un cercueil de verre et la Baleine de Dublin. En 1999, Bradbury souffre d’une attaque cérébrale qui ne l’empêche pas de travailler : il dicte dès lors ce qu’il veut écrire à sa fille. Ray Bradbury meurt le 5 juin 2012, laissant derrière lui une œuvre monumentale.

Auteur_de_la_semaine_Edilivre