Sur les routes africaines de l'eldorado européen

La Libye, une fournaise ardente pour immigrants

Par Seigneur Essono

Thème : Roman de société / actualité

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 234

Date de publication : 25/05/2018

ISBN : 9782414195848

Disponible

Livre papier
18,00 €

Livre numérique : format Pdf et format Epub
4,99 €

Résumé

Le livre met en scène trois jeunes Africains qui, exaspérés par la misère, décident de partir en aventure en Europe en passant par la Libye. Mais, pour finir, un seul d'entre eux entrera en Libye. Celui-ci va donc subir l'esclavage, les emprisonnements et les kidnappings. Il va réussir quand même à se tirer d'affaire et sera embarqué dans un ballon pour traverser la Méditerranée. Mais au milieu de la mer, le ballon tombe en panne et commence à entrer dans les abîmes de la Méditerranée. Le héros se retrouve avec de l'eau jusqu'au cou. Alors que les passagers n'ont plus d'espoir, Save the Children apparaît et les délivre tous. Ici, le lecteur accède à la connaissance des grands trajets migratoires en Afrique, aux causes et aux solutions directes de ce fléau.


Biographie de Seigneur Essono

L'auteur du livre, qui en est en même temps le héros, est un immigrant camerounais qui, après avoir vu le sort de ses études scellé, décide de monter au Tchad demander asile. Après avoir enseigné pendant un semestre dans une institution universitaire privée (HEC-Tchad) et pendant un trimestre dans une institution secondaire (lycée George-Washington), il décide encore de prolonger son parcours, vu qu'au Tchad, on tarde à répondre à sa demande d'asile. C'est ainsi qu'il va entrer en Libye pour subir tous ces crimes, qu'il raconte dans ce livre

Avis des lecteurs

Mon commentaire pamphlétaire ! - 20/03/2019

Ce livre, essaie aussi d'expliquer le chaos combien manifeste que les africains subissent, en l'occurence; les jeunes camerounais sous la dictature de monsieur Paul Biya. Un pseudo président, au lieu satisfaire la vie sociale de son Peuple, lui, il tient qu'à aménager sa pérennisation au pouvoir et de spolier le Cameroun ! C'est dommage.

Lecteur - 26/08/2018

Au moment o'u, nos jeunes meurent en mer, de la misère, du manque d'éducation, les dirigeants africains s'en mettent plein les poches ainsi, leurs complices les sociétés multinationales qui les pérennisent au pouvoir. Le capitalisme est un virus intellectuel. "Honte pour ce système criminel."

Le mal de l'Afrique - 17/08/2018

Je suis triste pour la jeunesse africaine.

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.