Interview écrite


Sylvie_Etche_Edilivre
23 décembre 2014
Posté par
Flora

Rencontre avec Sylvie Etche, auteur de « Le cri du Toucan »

Sylvie_Etche_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Mon livre raconte l’histoire de deux femmes, l’une mariée, l’autre divorcée, qui se rencontrent, se lient d’amitié puis nouent peu à peu une relation ambiguë qui va finir par affecter leur vie personnelle. C’est une relation sentimentale entre deux femmes qui n’étaient absolument pas prédisposées à vivre cela. Le tout se passe dans le milieu équestre.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Parce qu’il raconte une histoire que j’ai vécue et que j’avais besoin d’extérioriser, d’évacuer hors de moi. La garder pour moi m’étouffait. L’écriture était donc un bon moyen de m’en libérer, un peu à la manière d’une psychothérapie. Malgré mon amour pour la littérature, je n’avais jamais pensé écrire un livre. Et je n’en aurais probablement jamais écrit un si cette histoire ne m’était pas arrivée. Découvrir le monde de l’édition m’a cependant passionnée et m’a donné envie de continuer, car on y prend goût !
J’ai écrit mon livre avec une sincérité absolue, certains passages étaient parfois douloureux à revivre, j’y ai mis toute ma charge émotionnelle. J’ai changé tous les noms dans le livre, sauf le mien. Il était important que je reste ancrée dans mon histoire car je l’assume aujourd’hui entièrement.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Il s’adresse tout d’abord aux femmes car je pense que beaucoup se reconnaîtront, secrètement ou pas, dans l’histoire que j’ai vécue. Il faut être une fille pour comprendre les sentiments si particuliers qui peuvent exister entre filles. Il s’adresse aussi aux personnes de mon entourage, famille, amis, collègues, qui ont vécu l’épisode en même temps que moi sans vraiment comprendre ce qui m’arrivait. Mon livre leur donne des réponses en complétant les pièces du puzzle qui leur manquent. Il s’adresse enfin de façon générale à toute personne ayant un esprit ouvert et curieux.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Qu’on ne cesse jamais de se découvrir. Qu’on croit se connaitre, mais qu’on ne se connait jamais assez. Chaque jour apporte son lot de surprises, et personne n’est à l’abri de la rencontre qui bouleversera sa vie. Mais c’est aussi en ça que la vie est passionnante.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Je n’ai pas vraiment eu besoin d’inspiration, je n’ai rien eu à inventer : il s’agit d’un épisode de ma vie que j’ai raconté – et quelque peu romancé – en changeant uniquement les noms et les lieux. Je n’ai donc pas connu l’angoisse de la page blanche, j’ai écrit mon livre d’un trait en quatre mois. Je travaillais le jour, j’écrivais la nuit.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’ai déjà une petite idée de sujet potentiel pour un deuxième livre, toujours sur un épisode de ma vie, mais il est encore prématuré d’en parler.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Un grand merci à tous ceux qui vont me faire l’honneur de me lire. N’hésitez pas à rejoindre la page Facebook du livre ou à me contacter sur l’email indiqué à la fin du livre pour me laisser vos impressions. Échanger avec mes lecteurs sera un réel plaisir.