Interview écrite


21 septembre 2015
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Suzanne Max et Alain Benoist, auteurs de «La Fugue de Liann»

Alain Benoist et Suzanne Max EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage?
Il s’agit d’un roman illustré destiné à des enfants de 8-10 ans environ, intitulé « La fugue de Liann ». Nous avons travaillé en étroite collaboration : le personnage de Liann, un enfant pas comme les autres puisque c’est un faune, créature fabuleuse habitant la forêt, est d’abord né sous le crayon d’Alain. Puis le projet a pris corps et nous avons pris beaucoup de plaisir à nous lancer dans les aventures de ce premier roman.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Suzanne Max : Nous avions envie d’un roman pour enfants, riche en aventures, en péripéties et en émotions. Un peu comme les livres de notre enfance. J’étais enseignante en école primaire avant d’être auteur et j’ai aimé partager des histoires avec mes élèves. Avec La fugue de Liann, nous voulions aussi entraîner les enfants dans un monde imaginaire, celui qu’ils aiment côtoyer depuis les premiers albums de l’école maternelle et qu’ils ont ensuite moins l’occasion de rencontrer dans leurs lectures. Nous souhaitons donner une grande place à la poésie et à l’imaginaire, à la magie et la fantaisie, au cœur même de l’action.

Alain Benoist : L’envie, à travers une histoire pleine d’action de magie et d’aventure d’évoquer des sujets qui me touchent tel que l’environnement, le respect de la différence etc…, sans être péremptoire ni donneur de leçon, simplement à travers d’’histoires dans lesquelles les enfants puissent s’identifier. Le plaisir du dessin a permis de mettre une physionomie à tous ces personnages que Suzanne a fait vivre. C’est l’enfant en moi qui  vit un peu aussi à travers ce petit Liann.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Il s’adresse à tous ceux qui aiment l’aventure et l’imaginaire. Nous le proposons aux enfants à partir de 8 ans, car le texte est assez dense et l’enfant doit être déjà bon lecteur, à moins qu’on choisisse de le lui lire. Mais les plus grands l’apprécient aussi, pour peu qu’ils aient gardé leur âme d’enfant. Sincèrement, nous aimons tous nous replonger dans les histoires de l’enfance !

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Le petit personnage de Liann est un faune : il habite la forêt et ne connaît pas la civilisation des hommes. En la découvrant, il va être confronté à des questions qui nous tiennent à cœur : l’acceptation de la différence et le respect de tous les êtres vivants. Dans cette première aventure de Liann, nous dénonçons la maltraitance des animaux à des fins de profit. Dans de prochains épisodes nous aborderons d’autres questions toujours en lien avec le respect de la nature et de la vie animale.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Suzanne Max : Voilà une question difficile ! Je crois que personnellement je la puise dans tout ce qui m’a touchée et qui fait désormais partie de moi, dans le spectacle de la nature, dans l’amour des enfants et de l’enfance qui m’a accompagnée tout au long de ma vie professionnelle, et depuis toujours dans la passion des mots et de l’écriture.

Alain Benoist : Pour ma part, mon inspiration vient également de mon admiration pour la nature dans ce qu’elle a de généreux et de merveilleux, mais aussi dans tous les souvenirs des plaisirs que j’ai eus, enfant, à la lecture de contes de fée. La magie et bien sûr aussi les préoccupations du monde d’aujourd’hui font partie des déclencheurs d’idées !

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Nous travaillons actuellement à la réalisation de la deuxième aventure de Liann, « Liann et la forêt menacée ». Ce petit personnage a pris vie et nous avons très envie de l’accompagner pour un bout de temps !

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Nous souhaitons beaucoup de plaisir à nos petits lecteurs. Nous espérons qu’ils aimeront Liann et nous les invitons à venir jouer avec lui sur son site : https://roman-pour-enfants.wix.com/liann-le-faune