Interview écrite


20 décembre 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Alain Noel, auteur de  » Tout ça, ça m’énerve et toi ? « 

Alain_Noel_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Mon livre s’adresse directement au lecteur (je le tutoie) en lui faisant part des aspects de ma vie (et sans doute de la sienne) qui m’énervent et me font donc réagir.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Comme le sous-titre l’indique, mon livre est une façon d’évacuer ces motifs d’énervement. J’y mets donc beaucoup de fantaisie et d’humour.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
A tous les types de lecteurs, sans exception. Au vacancier, sur la plage ou à l’ombre de son prunus, dans son jardin. A l’employé prisonnier de son transport en commun, il fournira une évasion certaine. A la classe politique, des pistes de progrès !

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Chaque chapitre est indépendant des autres, on peut donc les lire dans n’importe quel ordre, au gré de son humeur ou de sa curiosité du moment. Des situations inattendues et cocasses, des réflexions saugrenues et des idées parfois loufoques font de ce livre un remède certain contre la morosité ambiante. Il devrait être remboursé par la Sécurité Sociale.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Sur le fond, il y a, évidemment, beaucoup de choses qui ne tournent pas rond dans notre France et qui méritent d’être mis en évidence. Sur la forme, il est tout aussi évident que l’on peut s’amuser de tout.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans mon quotidien, tout simplement. La politique et la télé sont des fournisseurs de premier plan. L’observation des comportements de Monsieur ou Madame tout-le-monde fait le reste.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je souhaite continuer à écrire en m’amusant et divertir le lecteur par la même occasion.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
J’ai déjà donné la parole à mes lecteurs dans le chapitre « Bonus : ce qui t’énerve, toi » Je continue à solliciter leurs remarques en leur communiquant, dans mon livre, l’adresse de mon blog : http://alainnoel17.canalblog.com/
C’est là le prolongement naturel de cet ouvrage, l’échange d’idées à l’occasion de rencontres immatérielles que j’appelle de mes vœux et auxquelles j’accorderai une attention particulière. Chaque auteur a le devoir de donner la parole à ses lecteurs.