Regards sur le monde d’aujourd’hui

Par Hamza Ibrahim

Thème : Poésie

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 38

Date de publication : 17/11/2014

ISBN : 9782332826183

Disponible

Livre papier
9,50 €

Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Résumé

Les années 2011 et 2012 ont été marquées par une série de révoltes appelées « printemps arabes », notamment en Tunisie, en Égypte et en Libye ainsi que par la rébellion touareg du nord du Mali.
La plus grave crise politico-sécuritaire du Mali a été marquée par des records de destruction et de déplacements massifs des populations. Ces derniers ayant été engendrés par l’occupation des trois principales villes du nord du Mali, par des « obscurantistes véreux » et des « fous de Dieu ».
Pendant ces dernières années, la vie même de l’homme sur terre a été menacée. Ces révoltes ont permis de renverser l’un des plus hauts dignitaires de l’Afrique, en l’occurrence Mouhamar Khadafi. Aussi appelé, « l’idéologue des États-Unis d’Afrique ».
Les sources de la déstabilisation du Mali nous viennent sans doute de la Libye. « La terreur s’est installée sur notre terre, dans nos familles, dans nos esprits, dans notre quotidien. Notre monde est en désarroi. »


Biographie de Hamza Ibrahim

Hamza Ibrahim est né en novembre 1994 à Gao. Il a passé son enfance dans une famille élargie: jugeant que cela contribuerait à sa bonne éducation, ses parents, originaires de Gabéro, ancien arrondissement de Haoussa-Foulane, l’ont envoyé à Zinda, où il est allé à l’école durant les premières années de sa vie. Durant cette période, Hamza a découvert les pâturages auprès de son grand-père. Ce n’est que par la suite qu’il s’est vu confier de lourdes responsabilités par son père. Son caractère, et sa place d’aîné, en ont fait un enfant destiné aux études, un modèle pour le reste de sa famille.
Après de brillantes études à l’école château Thionville, il rentre au lycée Yana Maïga de Gao en octobre 2009. Malheureusement, en mars 2012, la rébellion ayant occupée les trois principales régions du nord du Mali, il est contraint de s’exiler.

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

Un exemple - 09/04/2015

Un exemple à encourager vu le niveau moyen de l'étudiant malien, Hamza vient de nous prouver que notre force réside dans notre volonté, qu'on peut arriver à ce que nous voulons si nous le voulons.

La voix d'un pays qui se cherche ... - 03/12/2014

"Avoir vingt ans au Mali, en 2014 ..." : une voix qui crie face aux déchirures, qui appelle à l'espoir et à la paix,une voix rare. Qui a déjà entendu un auteur du Nord-Mali, qui ne se rallie pas à l'ethnie Tamashek ? Qui a déjà lu un auteur africain né après 1990 ?

Je suis fier de Hamza - 01/12/2014

Vraiment, c'est une fierté pour moi de savoir que le garçon qui me taquinait tout le temps sera une légende de notre pays Hamza. Je vous souhaite beaucoup de succès. Bonne chance et bon courage pour le reste.

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.