Propositions pour une âme collective européenne

Par François Di Salvo

Thème : Essai / Etude autres

Format : Grand Format (170x240)

Nombre de pages : 170

Date de publication : 9 septembre 2010

ISBN : 9782812138119

Disponible

Livre papier
21,00 €


Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Avis des lecteurs

  • Commentaire de Chris Imbert

    j'ai adoré; un livre facile à lire, qui montre du doigt les faits que chacun conné avec un mise en perspective nouvelle. Un livre qui est à recommander.

  • Commentaire de Peter Wages

    Un ouvrage qui fait preuve de pédagogie, et de clarté. Le fait européen y est analysé avec beaucoup de justesse. Un ouvrage de science politique qui a borde les faits politiques sur un axe sociolog...

  • Voir tous les commentaires

Résumé

L'Europe politique et institutionnelle s'apprête à un nouveau débat sur la meilleure manière de faire évoluer l'Union. Une étape incontournable s'impose à elle : comment créer un espace dédié qui permette aux citoyens de s'impliquer dans la construction ?
Depuis la formation d'une Europe à 27 membres l'élargissement a dû compter sur des stratégies d'organisation qui ont oscillé entre « noyau dur » et Europe « à la carte ». Quoique marginal, le « non » à l'adoption d'un Traité Etablissant une Constitution pour l'Europe (TECE) en 2005 fut des plus clairs. Il a conduit les Etats membres à revoir leurs ambitions en dissociant monde politique et société. Au final, deux discours ne sont pas parvenus à se mettre au diapason. La raison en est d'abord que l'audibilité des propos politiques y a été peu perceptible (une agoraphobie teintée d'une réticence du politique à partager des symboles sociaux du pouvoir) ; et que, d'autre part, les citoyens ont eu beaucoup de mal à intérioriser une contrainte sociale à laquelle ils n'ont pu donner leur consentement. Or, face à cette absence de compréhension mutuelle, les citoyens européens ont fait un choix. Il a été question, pour eux, de s'imposer comme autant d'acteurs de la subsidiarité locale. Leur stratégie de censure du politique, par manquement d'un devoir de lisibilité du fait européen, a été des plus perceptibles.
Aussi, loin de ce que les technocrates appellent le « management par cercle de qualité », les citoyens de l'Union ont massivement répondu par un autre habitus comportemental : la recherche paradigmatique de l'intérêt commun. C'est ce que l'étude appelle la « citocratie ».

Biographie de François Di Salvo

Valentinois de cœur, François DI SALVO obtient son diplôme de 3ème cycle en dialectologie romane à l'université Stendhal en 1999, puis poursuit une activité de représentation auprès de l'Union Européenne en tant que Président de l'Observatoire A. SPINELLI pour le Développement et l'intégration Européenne. Il poursuit actuellement un cycle d'études en droit à l'Université Jean-Moulin, et consacre son temps à l'étude des relations internationales dans un monde en mutation. En sa qualité de Président de l'Observatoire A. SPINELLI il a collaboré à la mise en œuvre de l'intégration européenne et a participé notamment à la réflexion ayant trait à la définition du contenu du projet de Constitution pour l'Europe. François DI SALVO a contribué à l'approfondissement des questions européennes en intervenant à l'Assemblée Nationale à l'occasion de la tenue des Assises sur l'avenir de l'Europe des 7 et 8 novembre 2001. Cette manifestation lui a également permis d'ouvrir un débat plus approfondi sur la future architecture de l'Union telle qu'imaginée par le Conseil de Laeken. En tant que doctorant-chercheur rattaché à l'Ecole Doctorale près l'université de Lyon 3, c'est l'approche du fait politique comme élément structurant de l'ethnos et du logos qui retient son attention. Sa vision du fait politique en lien avec une démarche sociologique de la perception des faits communautaires l'on conduit à livrer sa réflexion personnelle sur l'avenir de l'Europe.

Avis des lecteurs

Commentaire de Chris Imbert 14/06/11

j'ai adoré; un livre facile à lire, qui montre du doigt les faits que chacun conné avec un mise en perspective nouvelle.
Un livre qui est à recommander.

Commentaire de Peter Wages 14/06/11

Un ouvrage qui fait preuve de pédagogie, et de clarté. Le fait européen y est analysé avec beaucoup de justesse. Un ouvrage de science politique qui a borde les faits politiques sur un axe sociologique. Très agréable à lire.

Informations sur l'ouvrage

Collection Universitaire
Date de publication 9 sept. 2010
Nom Propositions pour une âme collective européenne
Langue Français
Auteur François Di Salvo
Pas d'extrait sur site N/A

Livre papier

Nombre de pages 170
ISBN 9782812138119

Livre PDF

Nombre de pages 170
ISBN 9782812138119

Mots clés

D'autres personnes ont marqué ce produit avec ces mots clés :

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.