Le Manoir

Par Joël Issadjy

Thème : Témoignage

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 262

Date de publication : 11/12/2015

ISBN : 9782334044219

Disponible

Livre papier
20,00 €

Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Résumé

« Mon récit commence en juillet 1955. Le lieu : Yerres, une jolie petite commune française située à vingt kilomètres au sud-est de Paris, dans le département de l’Essonne en région Île-de-France. Les acteurs, la famille Issadjy : ma mère, Suzanne, mon père, Jean, et mes deux frères, René et Jean-Claude. C’est au 117, rue de Paris (qui deviendra par la suite la rue Charles-de-Gaulle), à Yerres, que ma famille s’installa dans notre nouvel appartement, au 5e étage gauche, sans ascenseur, de la résidence Le Manoir.
Au Chat Noir, lors de mon troisième passage, un magnifique cadeau du ciel me fut offert, inouï, inespéré et fabuleux ; j’ai rencontré, en chair et en os, celui qui m’avait insufflé l'envie de faire de la chanson ma passion et pourquoi pas ma carrière : le grand Serge Reggiani. »


Biographie de Joël Issadjy

Né en région parisienne à Yerres dans l’Essonne, de mère bretonne et de père indo-malgache, Joël Issadjy est aujourd'hui limousin d'adoption.
C'est un troubadour des temps modernes.
Auteur-compositeur-interprète, il doit sa vocation à Serge Reggiani.
« Le chant est ma passion
Chanter est un besoin
Au milieu des humains
Il est mon trait d’union
La musique va plus loin
La poésie, mon frisson
La musique, mon horizon. »

À l’âge de 14 ans, il est parrainé par Paul Barrault, auteur-compositeur-interprète et sociétaire des cabarets La Colombe Blanche, le Port Salut et le Bateau Ivre. Joël y fera d'ailleurs ses débuts sur scène. À 16 ans, au cabaret Le Chat Noir, il rencontre celui par qui tout à commencer, Serge Reggiani, qui sera également son parrain sur trois scènes parisiennes. Puis une autre rencontre marquera à jamais son parcours musical : la chanteuse Barbara, qui le fera se produire au cabaret l’Écluse, et au théâtre les Deux Ânes.

« À 16 ans, l'amour des beaux textes l'incite à prendre la plume, et il compose ses premières chansons. Il conserve toujours près de lui sa guitare. Lorsque passe une mélodie, il la capture avec les six cordes de son instrument, l'alimente d'arrangements divers, l'habille de sa poésie et la garde précieusement dans un coin. » (Jean-François JULIEN – Le Populaire du Centre).

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été déposé pour cet ouvrage, vous pouvez ecrire un commentaire sur cet ouvrage.

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.