Toute notre actualité


Actualité Edilivre


8 janvier 2015
Posté par
Flora

L’auteur à succès du mois : Pierre-Jean Arsigny

Nous avons le plaisir de vous présenter  » L’auteur à succès du mois « , Pierre-Jean Arsigny et son ouvrage Romane qui s’est vendu à plus d’une centaine d’exemplaires en 2013.

Auteur_a_succes_du_mois_Edilivre

Depuis quand écrivez-vous ?
J’ai toujours écrit et sur quelque support que ce soit. Je suis chanteur à la base donc j’ai commencé par écrire des chansons. Puis, j’ai écrit d’autres textes plus longs car j’avais besoin de voir plus grand et de construire un récit. Je suis donc passé de l’écriture de chansons à une histoire.

Quel est votre passé en tant qu’auteur ? Cet ouvrage est-il votre première publication ?
Cet ouvrage est ma première publication. Ce que j’aime en tant qu’auteur est de pouvoir faire ce que je veux de mon récit. J’ai donc mené ma propre enquête et commencé par écrire mon premier roman policier. Cela m’a permis d’écrire ma propre histoire.

Quelles ont été vos sources d’inspiration pour écrire ce livre ? Pour quelles raisons avez-vous décidé d’écrire un polar ?
Je suis un passionné de cinéma. Mes sources d’inspiration pour écrire ce livre sont donc plutôt basées sur le prisme du cinéma. Je suis énormément attiré par l’image et le son. J’ai toujours plus écrit que lu. J’ai donc imaginé cette histoire comme un scénario. Je l’ai plus pensé comme un film. Lorsque j’écrivais, j’avais les plans dans ma tête. C’était pour moi la manière la plus facile pour écrire cet ouvrage. Je me suis dirigé vers le genre du polar car j’ai toujours été attiré par ce genre. Je me retrouve dans une écriture sombre. Je suis également un adepte de romans policiers et d’auteurs dans ce genre tels qu’Harlan Coben.

Comment avez-vous connu Edilivre et pourquoi avez-vous décidé de publier chez Edilivre ?
Lorsque mon manuscrit était finalisé et que j’étais prêt pour l’éditer, j’ai effectué des recherches de maisons d’édition sur Internet. Je suis tombé sur Edilivre en premier. J’ai aimé l’ouverture d’esprit de la maison et leur concept de donner une chance à tous les auteurs quel que soit leur bagage en tant qu’auteur. Je n’ai pas trouvé cette ouverture d’esprit chez la concurrence, j’ai donc décidé de publier chez Edilivre.

Comment s’est passée l’édition de votre livre chez Edilivre ? Avez-vous été satisfait de nos services et de notre accompagnement ?
L’édition de mon livre s’est déroulée très simplement. J’ai déposé mon livre, j’ai reçu une réponse et la publication de mon livre était lancée. Concernant l’envoi des épreuves, je n’ai rien à redire. J’ai été très satisfait de mes échanges avec l’équipe d’Edilivre. Il n’y a pas eu de délai supplémentaire. Tout s’est très bien passé.

Pourquoi avoir choisi ce titre ? Pensez-vous qu’il ait bénéficié au succès de l’ouvrage ?
J’ai choisi un titre très basique. Romane est le prénom de la fille du héros. On peut penser que le titre est très simple et qu’il s’arrête à cela mais lorsque l’on termine la lecture de mon roman, on se rend compte que celui-ci veut dire beaucoup plus. Le titre du livre est beaucoup plus poussé que le prénom de la fille du protagoniste. Je ne me suis jamais posé la question si le titre de mon livre a eu un impact sur son succès et sur ses ventes. Peut-être qu’un titre plus long aurait été plus évocateur et vendeur. Je m’étais fixé sur ce titre dès le début de l’écriture de cette histoire, je suis donc resté sur mon idée de départ étant très attaché au titre initial.

Vous avez opté pour la réalisation d’une couverture personnalisée. Pensez-vous que celle-ci ait bénéficiée au succès de votre ouvrage ?
J’espère que la couverture de mon livre ait bénéficié à son succès. Je voulais que la couverture rappelle les péripéties que le personnage de mon récit rencontre tout au long de son histoire. La couverture est très subjective et elle montre une action principale du roman avec le nom d’une rue qui a une place importante dans ce récit.

Vous avez opté pour le Pack Premium, la conversion de votre ouvrage au format e-pub. Selon vous, qu’est-ce que ce service a apporté à votre ouvrage et à son succès ?
Il était important pour moi que mes lecteurs puissent trouver mon livre sur le plus de plateformes différentes. Il était essentiel que le cercle pour se procurer mon livre soit le plus grand possible, j’ai donc investi dans ce service de distribution supplémentaire. J’attache une importance tout particulière à Kindle d’Amazon qui rencontre un vif succès donc c’était capital pour moi que mon livre y soit référencé. De plus, ces supports de lecture sont le futur pour les lecteurs.

Expliquez-nous comment avez-vous réussi à vendre plus de 100 exemplaires sur un an (en 2013) de votre ouvrage ?
J’ai effectué principalement la promotion de mon livre sur les réseaux sociaux puis le bouche-à-oreille a également participé au succès de mon livre. Sur les réseaux sociaux, j’ai mis en avant mon livre sur ma page Facebook personnelle où j’ai beaucoup d’amis et également sur mon compte Twitter. J’ai également créé une page Facebook dédiée à cet ouvrage. Mes connaissances ont également été très utiles pour relayer mon livre et le faire connaître grâce au bouche à oreille. Je n’ai pas effectué de promotion particulière sur la page Facebook dédiée à mon livre. J’ai vraiment maximisé sur ma page Facebook personnelle ainsi que sur mon compte Twitter.

Sur ma page Facebook, je n’ai pas parlé de mon livre avant sa publication. C’est-à-dire que je n’ai pas effectué une sorte de « teaser ». Je diffusai de temps en temps des esquisses de la couverture ainsi que des extraits. Mais, je n’ai jamais dit officiellement que j’écrivais un livre. C’était plutôt par brides que je diffusai du contenu en rapport avec mon livre. Je mettais en ligne uniquement des petits passages percutants.

Plus de la moitié de vos ouvrages a été vendue via Internet et notamment Amazon ? Comment l’expliquez-vous ?
Je pense que la raison principale est qu’Amazon est une plateforme de vente de livres très importante. Les lecteurs ont dû être séduits par la couverture et le synopsis de mon livre. De plus, j’ai diffusé uniquement sur ma page Facebook 2 liens pour se procurer mon livre : le lien vers Edilivre et celui vers Amazon.

Vous attendiez-vous à un tel succès ?
On dit rarement que l’on s’attendait à un succès de ce genre. J’ai écrit cet ouvrage en 9 mois donc je le considère comme mon petit bébé. Je suis content du chemin qu’il a parcouru.

Quels conseils souhaitez-vous donner aux autres auteurs Edilivre qui lisent cette interview afin de promouvoir leur livre ?
Le conseil que je souhaiterai donner aux auteurs Edilivre est très simple : FONCEZ ! N’abandonnez jamais, que ce soit dans l’écriture de votre livre, dans sa publication et dans sa promotion. Nous avons toujours des idées pour écrire de belles choses et nous avons entre les mains toutes les armes pour finaliser son ouvrage. N’hésitez donc pas à avoir le courage de proposer votre livre à la publication. C’est une consécration d’être édité donc foncez dans la publication de votre livre et ne lâchez rien.

Quels sont vos futurs projets d’écriture ou autres ?
Etant musicien, je m’investis actuellement dans l’écriture de nouvelles compositions et dans l’enregistrement de mon nouvel album. Si je trouve le temps, je m’attellerai à l’écriture du deuxième tome de Romane. J’ai beaucoup de choses à écrire mais je n’ai guère le temps de m’y investir.

Pour conclure, j’invite tous les curieux qui liront cette interview à prendre connaissance de mon livre et j’espère que les lecteurs prendront autant de plaisir à le lire que j’en ai pris à l’écrire.