Ils nous ont dit


3 août 2015
Posté par
Guillaume

Dana Barbu et Keyvan Mostofi, auteurs de « Esther et Xerxès »

« Bonjour Edilivre,
Nous voulons à notre tour vous remercier de nous avoir accompagnés avec bienveillance, avec patience et promptitude dans cette aventure littéraire à quatre mains qui nous a permis de libérer des mots ayant le goût et la saveur de la vie. En effet, dans ce monde de plus en plus endurci et violent, nous pensons qu’il est salutaire de mettre ses énergies et ses mots au service d’un amour vainqueur des arrière-pensées et des préjugés. Car l’écriture, même si elle a l’air d’un arrêt temporaire du temps, nous replonge ensuite enrichis et plus épanouis dans le flot de la vie.


« – Nous aurons un enfant du monde, dit-il, l’enfant de Xerxès et Esther, non ? Un enfant aryo-juif pour faire répéter l’histoire.
-L’histoire ne se répète pas.
-Non, ça ne se répète pas, mais on peut en tirer la leçon pour faire un meilleur avenir… »
 
 A défaut d’un enfant aryo-juif, nous aurons engendré, avec votre aide, un enfant de papier et de lettres, aryo-latin, porteur de notre message de paix et de réconciliation à travers l’amitié et l’amour.
 
En réitérant nos remerciements.
 
Cordialement,
 
Dana Barbu et Keyvan Mostofi, auteurs de Esther et Xerxès »