Clandestin

Par Nunzia Benedetti

Thème : Témoignage

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 62

Date de publication : 27 février 2014

ISBN : 9782332645203

Disponible

Livre papier
10,50 €


Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Avis des lecteurs

  • Le génie de Nunzia

    J'ai beaucoup aimé ce livre. Nunzia nous fait partager les souffrances et les états d'âme de ces personnes que le sort accable mais qui font face et avancent envers te contre tout. La plume de Nunz...

  • très bonne lecture

    La question est posée d'emblée: Comment désigner qui sera nanti et qui sera misérable? Cette question on se la pose tout au long du récit. On reconnait la poétesse au travers des ces phrases courte...

  • Voir tous les commentaires
Lire un extrait

Résumé

Comme mon oncle, frère de mon père, dit le disparu, érudit et révolté, rétif à un destin de misère tracé d'avance, comme lui, un jour je partirai...
Combien d'hommes obstinés, de femmes courageuses, d'enfants innocents empruntent les chemins tortueux qui mènent de l'enfer à l'Eden ?
Combien de candidats au départ, quel que soit le prix à payer ?
Tout plutôt que d'être égorgé ou découpé à coup de machette, torturé, violé, pillé, exploité par des fous ou des apprentis prophètes !
Tout plutôt que cette misère empreinte de terreur qui est la nôtre. Tout pour avoir la chance de pouvoir être un jour debout comme un homme !

Biographie de Nunzia Benedetti

Née en 1973, Nunzia Benedetti nous offre avec Clandestin un témoignage poignant sur ce que vivent ceux que l’on persécute dans leur pays d’origine. Autodidacte et passionnée de théâtre, elle aime particulièrement traiter des sujets de société (le sort des sans-papiers, le handicap, la violence conjugale…) à l’aide de personnages qui se débattent pour trouver leur place dans un monde qui, à son avis, ne les accepte pas tels qu’il les a pourtant crées.

Avis des lecteurs

Le génie de Nunzia 12/04/16

J'ai beaucoup aimé ce livre. Nunzia nous fait partager les souffrances et les états d'âme de ces personnes que le sort accable mais qui font face et avancent envers te contre tout. La plume de Nunzia est tout simplement géniale et transcrit ces situations dont la violence nous glace. se relever, encore et encore jusqu'au dernier courage de la dernière minute de vie.

très bonne lecture 03/01/16

La question est posée d'emblée: Comment désigner qui sera nanti et qui sera misérable? Cette question on se la pose tout au long du récit. On reconnait la poétesse au travers des ces phrases courtes et percutantes tracées sur la page par Nunzia Benedetti. " parce que rien ne m'arrêtera dans ma quête éperdue, sauf peut être la mort" éclaire le lecteur que je suis sur la détermination du narrateur à survivre, à exister quelque part en tout cas ailleurs que là où il est né. Même si parfois, le doute peut l'assaillir et entamer sa quête du bonheur, c'est tout de même son choix de continuer à avancer qui gagne la bataille. Peut importe les blessures et les souffrances, il y a quelque part un ailleurs qui mérite qu'on aille à sa recherche. Rien ne peut enrailler cette mécanique, il faut partir, il faut avancer.... En lisant Clandestin, m'est revenu à l'esprit d'autres lectures: J'ai pensé à Yasmina Khadra avec L'Olympe des infortunes puis à Laurent Gaudé avec L'Eldorado. J'y ai retrouvé cette même sonorité des mots, ces mêmes rythmes dans l'écriture. Bravo, Nunzia, tu as écrit là un très joli récit, qui nous prend aux tripes.

On ne voit bien qu'avec le cœur ! 25/04/15

Très beau récit, très bien écrit, avec beaucoup d'humanité. Un sujet grave, important, complètement d'actualité, hélas, en cette fin avril 2015... Son écriture énergique et vivante, la poésie des mots de Nunzia Benedetti, nous plongent dans l' histoire cruelle de la vie de ce Clandestin... J'en ai tiré des réflexions... Mais pourquoi refuser aux clandestins l'asile ? Pourquoi tant d'inhumanité face à l'autre, l'étranger, le clandestin ? Pourquoi toutes ces frontières, ces clivages, d'ailleurs ? Toutes ces divisions qui nous éloignent les uns des autres. Nous ne sommes que des humains face à d'autres êtres humains en péril. Et il n'y a que de l'amour et une absence d'amour, c'est comme pour la lumière et l'obscurité, qui n'est qu'une absence de lumière.... Face à cette tragédie, il ne devrait y avoir que de l'amour en réponse. Accueillir les humains chez eux. Oui, on devrait pouvoir être véritablement partout chez soi. Mais ça, c'est trop utopique, paraît-il. C'est trop compliqué. En fait, je ne pense pas que ça le soit, mais ça leur fait peur, à eux. Aux pions d'un système qui court à sa perte. Car ce qu'il y a de plus dangereux, c'est bien l'amour ! Alors la raison reprend le dessus. Mais on ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel peut bien rester invisible pour les yeux !

Un livre poignant 19/04/15

Je me suis laissée emporter par ce livre. Très bien écrit, l'auteur nous fait passer par tous les sentiments à travers son personnage. Je le recommande vivement !

Un livre coup de poing 20/03/15

Un livre nerveux sur un sujet brûlant. Une écriture puissante et haletante qui ne peut pas laisser indifférent. Bravo Nunzia.

J'ai découvert un grand auteur !! 19/11/14

Je viens à l’instant de finir le livre " Clandestin" de Nunzia Benedetti
Waaaahou !
J'avais comme certains, ici, lu des retours "positifs" sur cet ouvrage, sans en prendre toute la mesure. C'est chose faite, désormais ! J'ai découvert un GRAND auteur !
Rares sont les livres qui me traversent d'une façon aussi profonde, aussi palpable et musicale que celui-ci. et çà, du début à la fin.

Le génie de Nunzia (mais vraiment je pèse mes mots) est d'avoir su saisir puis retranscrire (comme si elle l'avait vécu dans sa propre chair), les différents états que traversent un homme en survit. Ce livre est juste magnifique. Un véritable hymne à la liberté, à la dignité. A tous ces merveilleux sentiments qui nous maintiennent debout et font de nous hommes. Alors, MERCI ! MERCI Nunzia pour ce cadeau !

Intense... à lire ! 11/11/14

Comment dire ? Ce livre m'a mis une claque.
L'auteur a le don de nous faire vivre et ressentir tout ce que vit le héros. Les descriptions des sentiments, des paysages, des personnes, tout est subliment décrit. On est dedans. On vit avec le héros, la quête, les souffrances, les espoirs, les peurs, les joies, tout... Je vois là un talent fou. J'ai déjà lu "La sentence" du même auteur(e) qui décrivait si bien la vie des femmes battues et les failles de la société à ce sujet et, là encore, elle me fait ouvrir les yeux sur un autre sujet. J'ai vraiment vécu la vie d'un clandestin, d'un Homme. Ce livre est beau, poignant, très fort en émotion. Encore une fois elle à réussi à m'ouvrir les yeux sur un monde que je ne connaissait vraiment pas autant que je le pensais. Je recommande vivement. Magnifique écriture. On sent au bout de la plume l'humanisme de cette auteure et cette facilité surprenante qu'elle a de se mettre dans la peau des gens pour si bien raconté leur vie. Intense. Je recommande vraiment !!!

Grand livre - Grande auteure 16/09/14

Deuxième livre lu : Nunzia Benedetti, Clandestin. Fan de cette auteure, voici mon appréciation du troisième de ses ouvrages. J'appréhendais la lecture de cet ouvrage parce que, je l'avoue, je me sentais moins concernée par la problématique développée dans ce livre. Comme d'habitude, Nunzia Benedetti a tenu ses promesses. J'ai lu ce livre d'une traite et ai été tour à tour indignée voire révoltée par ces conditions de vie, par ce parcours qui sont décrits avec tellement de véracité. Ce livre est profondément pessimiste parce que la vie de ces clandestins est d'un noir total. Je pense Nunzia que vous devriez adresser ce livre à une organisation : en Belgique il existe un Ministère pour l'égalité des chances. J'imagine qu'en France de telles institutions doivent exister. Peut-être cette description de ces parcours ouvrira-t-elle quelques yeux qui préfèrent demeurer fermer. J'ai juste une petite critique que j'aurais d'ailleurs pu faire pour les deux autres livres : je ne comprends pas qu'avec un tel talent, ces livres ne soient pas des romans. J'avoue que j'aurai aimé en savoir plus sur ce clandestin et partager avec lui ces rares moments de bonheur. Merci Nunzia. Beau sujet. Beau texte. Belle âme.

Très beau récit qui nous prend aux tripes 15/09/14

La question est posée d'emblée : Comment désigner qui sera nanti et qui sera misérable? Cette question on se la pose tout au long du récit. On reconnait la poétesse au travers de ces phrases courtes et percutantes tracées sur la page par Nunzia Benedetti. "parce que rien ne m'arrêtera dans ma quête éperdue, sauf peut être la mort" éclaire le lecteur que je suis sur la détermination du narrateur à survivre, à exister quelque part en tout cas ailleurs que là où il est né. Même si parfois, le doute peut l'assaillir et entamer sa quête du bonheur, c'est tout de même son choix de continuer à avancer qui gagne la bataille. Peut importe les blessures et les souffrances, il y a quelque part un ailleurs qui mérite qu'on aille à sa recherche. Rien ne peut enrailler cette mécanique, il faut partir, il faut avancer.... En lisant Clandestin, m'est revenu à l'esprit d'autres lectures. J'ai pensé à Yasmina Khadra avec L'Olympe des infortunes puis à Laurent Gaudé avec L'Eldorado. J'y ai retrouvé cette même sonorité des mots, ces mêmes rythmes dans l'écriture. Bravo, Nunzia, tu as écrit là un très joli récit, qui nous prend aux tripes.

Informations sur l'ouvrage

Collection Classique
Date de publication 27 févr. 2014
Nom Clandestin
Langue Français
Auteur Nunzia Benedetti
Pas d'extrait sur site N/A

Livre papier

Nombre de pages 62
ISBN 9782332645203

Livre PDF

ISBN 9782332645210

Mots clés

D'autres personnes ont marqué ce produit avec ces mots clés :

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.