Autour du livre


25 avril 2013
Posté par
Edilivre

Top 10 des auteures les plus sexy

Leur plume n’est pas leur seul atout. Revenons sur le parcours de quelques femmes de lettres talentueuses et aussi sexy en diable !

auteures_sexy_Edilivre

La revanche des blondes gracieuses et graciles
Vous avez un faible pour les jolies filles du Nord, exquises et délicates ? Nous avons sélectionné quelques-uns des plus ravissants spécimens du panorama littéraire français et mondial. Tout d’abord, J.K. Rowling la doyenne de notre sélection, s’impose comme un « must » parmi ces profils. Auteure de la saga Harry Potter qui connaît un succès sans précédent dans les années 2000, cette écossaise a vécu un parcours semé d’embûches avant de devenir célèbre. Le premier tome d’Harry Potter, publié en 1997, connaît un succès immédiat.

Quelques jeunes trentenaires ont aussi retenu notre attention… Au premier plan, figure la séduisante Justine Levy, progéniture du non moins célèbre BHL. Embrassant très tôt une carrière littéraire, elle travaille comme lectrice puis comme éditrice aux éditions Stock. Ses ouvrages tantôt sensibles et pathétiques la rendent célèbre. Tandis que Rien de grave retrace sa douloureuse rupture avec Raphaël Enthoven, son premier mari, Mauvaise fille dresse le bilan de sa relation conflictuelle avec sa mère, atteinte d’une maladie incurable. Dans sa lignée, s’impose la superbe Amanda Sthers, auteure polyvalente, à la fois rédactrice de scénarios, de pièces de théâtre, de chansons et de romans. Diplômée de lettres, celle-ci débute une carrière télévisuelle sur TFJ et acquiert la notoriété, en 2006, grâce à sa pièce de théâtre intitulée Le Vieux juif blonde, dans laquelle joue Mélanie Thierry. Son 2ème roman, Rompre le charme, paru en 2012 et dans lequel elle règle ses comptes familiaux, connaît un succès critique sans précédent. A noter que cette femme de lettres a tout de même été élue « écrivain la plus sexy du monde » par le magazine américain Vanity Fair.

Du côté des charmantes blondes sylphides toujours, s’impose la talentueuse Anna Gavalda, ancienne enseignante en lettres. Elle atteint la notoriété grâce à sa nouvelle Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part, puis la consécration avec Ensemble, c’est toutouvrage humaniste qui explore le thème de l’amitié et de la solidarité à travers l’histoire de 3 personnages : la délicate et sensible Camille, le très atypique Philibert et le généreux, un brin rustre, Frank.
La blondeur ne la caractérise pas, pourtant cette belle jeune femme s’illustre aussi comme l’écrivain nordique typique. Il s’agit de Camilla Lackberg, magnifique brune suédoise aux yeux bleu océan, auteure de nombreux romans policiers dont le brillant La Princesse des glaces. Ce dernier relate l’enquête menée après la disparition d’une jeune femme, retrouvée poignardée dans sa baignoire.

Et Dieu créa les belles du sud
Vous aimez les brunes piquantes, sensuelles et solaires ? Voici un panorama de quelques jeunes femmes au profil aussi littéraire qu’irrésistible. Commençons tout d’abord par Catherine Zoungrana, la belle métisse d’Edilivre. Née en 1965, cette écrivaine, originaire du Burkina-Faso, dynamique et touche-à-tout, parraine notamment le Concours de la Cité des mots qui permet à de jeunes talents des quartiers défavorisés de se faire connaître par le biais de l’écriture.
Auteure de plusieurs romans, elle a notamment publié Nassara, la fille au teint clair, récit autobiographique et le très humoristique Le Prince charmant est un démon. Roman psychologique, celui-ci explore tous les ressorts d’un mythe occidental très controversé, et brosse le portrait acerbe d’un personnage souvent bien trop idéalisé.

De la même génération que Catherine Zoungrana, E.L. James, auteure du très sulfureux Fifty Shades of Grey, qui lui a valu la consécration en 2012, a défrayé la chronique. Cette brune dont les écrits s’avèrent particulièrement décomplexés, est qualifiée de « mummy porn » par la presse, ses best-sellers s’adressant à un public féminin de moins de 50 ans.

Parmi les plus jeunes, on rencontre les très sexy Saphia Azzedine et Zadie Smith. La première, sublime jeune femme d’origine franco-marocaine, née en 1979, s’impose à la fois comme romancière, scénariste et actrice. Diplômée de sociologie, elle travaille d’abord en tant que journaliste, avant d’atteindre la renommée grâce à des ouvrages sociaux tels que Confidences à Allah et Mon père est femme de ménage, qu’elle adapte elle-même au cinéma. La seconde, britannico-jamaïcaine, contemporaine de Saphia Azzedine, a acquis la célébrité grâce à son ouvrage sociologique, Sourires de loup, dans lequel elle dépeint les travers de la société londonienne durant trois décennies.

Les écrivains du passé : la sulfureuse George Sand

Les auteures contemporaines ont aussi des modèles parfois très séduisants. Au 19ème siècle par exemple, George Sand (elle adopte un prénom masculin afin de pouvoir être publiée), féministe dans l’âme, incarne la femme de lettres séduisante et séductrice. Maîtresse de Musset et de Chopin, ses nombreuses frasques sexuelles lui concèdent une réputation particulièrement diabolique dans le Tout-Paris. Femme scandaleuse pour l’époque, elle publie des ouvrages souvent inspirés de ses amours tumultueuses, tels que Elle et lui et des romans champêtres comme La Petite Fadette et La Mare au diable.

L’une de ses femmes retient-elle particulièrement votre attention ?

Article écrit avec la participation de Camille