Sortilèges embusqués

Par Tewfic Benkritly

Thème : Roman de société / actualité

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 226

Date de publication : 08/10/2013

ISBN : 9782332623782

Disponible

Livre papier
18,00 €

Livre numérique : format Pdf et format Epub
1,99 €

Résumé

Matteo, un technocrate conformiste, bien intégré dans une société dominée par l’argent, est préoccupé par un phénomène étrange : la langueur qui le gagne et le déstabilise. Il fait la connaissance de Caton et de son monde de marginaux. Ballotté entre les normes de son univers habituel et l’humanisme suranné de ses nouveaux compagnons, attiré par les perspectives d’un futur exaltant mais incertain, partagé entre ses certitudes rassurantes et les manifestations insolites d’un environnement en mutation, il n’en finira pas d’être déboussolé et d’aller de déconvenue en déconvenue. Il se laissera tenter par l’esprit de contestation et la subversion. Il connaîtra le trouble d’un amour naissant et le réconfort d’une amitié inattendue. Jusqu’à ce que des vents contraires s’en mêlent…

Biographie de Tewfic Benkritly

Tewfic Benkritly est né en 1938. Economiste de formation, socianalyste de profession, amateur de livres par inclination, il écrit à l'occasion et a choisi Edilivre pour publier ce roman.

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

Un livre plaisant, décomplexé comme un conte moderne où le lecteur peut à tout moment se retrouver - 02/01/2014

Lire "Sortilèges embusqués", c'est comme s'installer au clavier d'un orgue et passer d'une octave à l'autre selon l'humeur et l'inspiration de son auteur. La partition est à la hauteur de l'exercice avec ses surprises, sa gaieté et l'humour où se trouve toute la générosité du verbe empreinte d'érudition et d'imaginaire. On se laisse bercer par ce monde fait d'objets vivants et intelligents,avec ses passerelles faites d'ironie, d'extrapolations et d'allusions à des manques ou mieux, des inaptitudes à la compréhension. De passer d'un monde à l'autre n'est pas chose facile mais relève de la maturité du lecteur à entrer en relation avec les forces mouvantes de son propre imaginaire. J'ose à dire que de la lecture à la peinture voire au cinéma, le pas pourrait allègrement être franchi tant les situations, les portraits et les lieux sont sans cesse en mouvement. Serait-ce un jeu puisé au fond de la mémoire d'un gamin espiègle ou la traduction d'une errance en son fort intérieur ?

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.