Interview écrite


30 septembre 2016
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Vera Garico, auteur de « Quand Robin rencontre Robin »

Vera_Garico_EdilivreOù habitez-vous ?
J’habite la région lyonnaise.

Présentez-nous votre ouvrage 
Ce roman est l’adaptation moderne de l’histoire de Robin des Bois. A 800 ans passés, le vieux chevalier est obligé de reprendre du service parce que, questions injustices sociales, ça ne va pas fort dans notre monde actuel. Mais comme il n’a pas le droit d’entrer en contact avec les humains, il doit veiller à ce que l’un d’eux, un certain Robin, reproduise son histoire à l’identique, pour réactiver son mythe. Ce qui n’est pas simple parce que l’Humain en question ne veut qu’une chose : vivre en paix sans s’occuper de personne.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
L’idée était de parler de la nécessité de prendre sa vie en mains et de se mobiliser pour défendre la justice sociale. Dire aussi qu’il est possible de ne pas subir en permanence ce qui est présenté comme inéluctable, la dictature des puissants. Mais je ne voulais pas écrire un ouvrage sérieux sur cette question. Je voulais amener à réfléchir, mais en distrayant. C’est une comédie fantastique, totalement décalée, avec des personnages qui sont des sortes de réincarnations dissonantes des personnages de l’histoire originelle.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Plutôt aux grands ados et aux « adultes jeunes » à la base. Mais je m’aperçois que des personnes de tous âges le lisent avec plaisir. Comme une sorte de récréation.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Le mot est fort… Pour les plus jeunes des lecteurs, une invitation à se trouver et à se faire confiance. Et si ce roman fait réfléchir un peu à la possibilité de défendre ses idéaux et de réaliser ses rêves, c’est gagné !

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans la vie, je suppose… En observant ce qui se passe… A vrai dire, l’inspiration est quelque chose d’assez mystérieux.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Un recueil de nouvelles dans un premier temps. Puis un roman sur mon histoire familiale, à cheval sur la France et l’Espagne.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
C’est peut-être un peu bateau, mais j’espère que vous prendrez autant de plaisir à lire ce roman que j’ai eu à l’écrire !