Interview écrite


28 août 2014
Posté par
Flora

Rencontre avec Stéphanie Lecouffe, auteure de « Profession : mère au foyer… en rodage ! »

Stéphanie_Lecouffe_EdilivreD’où vient votre goût pour l’écriture ?
Depuis toute petite ! C’est quelque chose qui m’a toujours plu. Petite déjà, j’écrivais des poèmes, je m’inventais des histoires que je couchais sur papier. L’écriture est pour beaucoup une forme de liberté, une occasion de lâcher prise, mais pour moi c’est une véritable passion. J’ai pourtant mon travail d’infirmière à côté, mais j’ai toujours un stylo non loin de moi avec lequel je laisse aller mon imagination…

Présentez nous votre ouvrage en quelques mots.
Je dirais qu’il est simple de lecture, humoristique et accessible à tous. Je veux dire par là qu’on soit déjà maman ou non, papa, tata ou même enceinte ou non, je crois bien que chacun se reconnait un moment ou un à autre dans mon ouvrage. Cela a été trés facile pour moi de faire cet ouvrage : c’est vraiment le commencement d’une nouvelle vie où il faut apprendre à gérer tout de front, en restant calme et à la fois dynamique. Non sans peine mais toujours et finalement avec amour !

Pourquoi écrire ce livre ?
Je voulais montrer que rien ne sert d’être une superwoman et une supermaman, nous sommes humain et chacun fait de son mieux ! Il ne faut pas culpabiliser parce qu’un jour on a oublié de baigner son enfant, ou que l’on a arrêté son allaitement. Toutes les mamans rencontrent différentes difficultés mais au final, nos bambins font partie de nous et nous faisons partie d’eux. Personne n’a dit qu’être maman était facile, il est temps d’en mesurer toute l’ampleur ! L’instinct maternel se forge au fil du temps. Et une chose importante : « bébé a aussi un papa » ! 😉

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Sincérité, franc-parler, humour, pertinence et conseils. De plus comme je le disais plus haut, beaucoup de personnes m’ont dit qu’il s’agissait d’un livre très facile à lire.

Quel message avez vous voulu transmettre à votre ouvrage ?
Qu’il ne faut pas culpabiliser, et sensibiliser les mamans et leur entourage sur le fait qu’être maman, ça s’apprend. Ce n’est pas quelque chose d’inné, au contraire ! C’est un travail de chaque jour, où il ne faut pas avoir peur de faire mal. Rappelez-vous que la perfection n’existe pas !

Vos auteurs de référence ?
Je n’ai pas forcément d’auteurs de référence, je suis assez large sur les styles littéraires. Mais effectivement, le sujet de la parentalité me plaît beaucoup. Les auteures comme Anne Boulay, Emma Defaud, Nadia Daam et Johana Sabroux m’inspirent énormément.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir?
Pour l’instant, je réfléchis à d’autres sujets qui touchent la majorité. Une idée aussi m’est venue d’un papa qui a lu mon livre, « Papa au foyer en rodage », pourquoi pas ! Cela pourrait être drôle d’établir ce décalage !

Un dernier mot pour vos lecteurs?
Merci ! Merci à tous ceux qui me suivent et qui ont lu mon livre. Et à tous ceux qui ne l’ont pas encore fait, n’hésitez pas ! Et pour tous, si vous avez des suggestions ou autre je suis preneuse. L’écriture offre une telle liberté alors toute critique fait avancer ! A très vite j’espère !