Interview écrite


23 décembre 2016
Posté par
Flora

Rencontre avec Robin Legros, auteur de « L’Insaisissable force de l’irradiation »

Robin_Legros_EdilivreOù habitez-vous ?
Je suis Lorrain et vis près de Metz, qui est ma ville de naissance.

Présentez-nous votre ouvrage
L’intrigue est contemporaine et centrée autour d’un personnage, Gabriel. Obsédé par la culture et le savoir, il a parfois du mal à faire de sa vie un long fleuve tranquille, au dépend d’Anna, sa petite amie. Il veut comprendre le monde et doit pour cela creuser dans les rouages de sa complexité pour parvenir à trouver, éventuellement, des éclairages concernant les guerres du passé et d’aujourd’hui. Gabriel et Anna sont dans cet ouvrage bien plus qu’un couple qui pourrait être utilisé simplement pour adoucir l’intrigue, ils sont en effet porteurs de charges émotionnelles importantes et les véhiculent tout au long de ce livre, où il est question d’amour, de solitude, de partage, de la mort et de bien d’autres choses.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’ai voulu témoigné de ce qui m’anime, c’est-à-dire la recherche d’un soupçon de vérité dans ce qui fait la réalité du monde, ou plutôt celle que l’on décrit. Et puis je suis sensible aux émotions, alors ce travail d’écriture était une très riche expérience pour parvenir à mettre des mots sur des ressentis, des états d’âme. A chaque instant d’écriture, je cherchais les mots les plus justes et sincères pour que le lecteur puisse aussi se reconnaître dans telle ou telle émotion. Je lis beaucoup de romans et c’était aussi pour moi un beau défi que de parvenir à en écrire un un jour, à créer des personnages, une intrigue et de rechercher sans cesse à l’améliorer.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
A tous ! Aux adultes, bien sûr mais tout le monde peut se sentir concerné par telle ou telle partie du livre. Je n’ai pas réfléchi à un type de lecteur en écrivant, j’ai écrit en pensant que tout le monde, quelque soit le statut social ou l’âge, pourrait se reconnaître à travers des caractères de personnages, des états d’âme ou des réflexions. Je n’aime pas mettre les choses dans des cases car c’est toujours trop réducteur. Un esprit ouvert est ouvert à tout !

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Je constate au quotidien, à travers mon métier de Masseur-kinésithérapeute, que l’on vit dans un pays où les gens sont passionnés par les sujets de politique et de société, mais que la plupart s’arrête à quelques réflexions peu profondes, donc incomplètes ou erronées, par manque d’investigation active et une certaine passivité dans l’absorption d’informations qui grouillent dans les médias. Donc attention, il n’y a absolument aucune prétention de vérité dans ce livre, mais une proposition de démarche intellectuelle pour inciter à ce que chacun se creuse un peu la tête au quotidien pour aller au-delà d’idées vagues entendues ici ou là ; j’ai inventé plusieurs personnages très différents pour
tenter de créer cela. Ce qui m’a servi de fil rouge dans mon travail, c’était aussi de mêler dans un même ouvrage la raison et les émotions en essayant de trouver un équilibre. C’est à dire que je ne voulais pas faire par exemple un essai pour la raison et un roman pour les émotions de façon séparée, mais mêler les deux et montrer qu’ils sont indissociables, et que ce ne sont pas forcément des entités séparées comme on peut le penser. La raison et les émotions animent chaque être et en font des êtres entiers et uniques. Donc j’ai tenté de mettre en évidence cette unicité, comme un « tout ».

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans la nature ! Je passe beaucoup de temps dans la nature, dans les forêts ou dans les montagnes. Je trouve que le rythme de la nature est beaucoup plus lent que le rythme de notre monde, et cela me permet de penser tout simplement. Quand tout va trop vite, on n’a pas réellement le temps de penser, alors c’est dans ces moments que je cours me réfugier dans la nature ! J’ai beaucoup voyagé dans le monde aussi, et je lis beaucoup. Et pour être complet, les patients et tous les gens que je rencontre m’inspirent beaucoup, j’absorbe tout ce que je vois et ce que j’entends. Ensuite, je vais dans la nature, mon cerveau joue le rôle de mixeur de tout ce qui a été absorbé, et il en ressort mon
écriture.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Un deuxième roman est en cours d’écriture, mais sans rapport avec le premier. Ce sera cette fois une simple histoire fictive, beaucoup moins portée sur la société ou l’actualité. Il sera en deux parties, la première se déroulera en 1936, dans un village du littoral du sud-est de l’Angleterre, puis la seconde partie se déroulera durant l’évacuation de Dunkerque, en mai 1940 pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce ne sera pas un roman de guerre, mais qui en utilisera le contexte. Je n’en dis pas plus !

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Je souhaite une bonne lecture aux curieux, et un bon voyage en Alsace car l’intrigue s’y déroule ! Et puis je serai ravi d’avoir des retours, des critiques et des commentaires même négatifs bien sûr !