Interview écrite


31 octobre 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Pauline Labrande, auteure de la collection de  » Tomi et Nina « 

Tomi_et_Nina_EdilivrePouvez-vous introduire, en quelques mots, votre ouvrage ?
Il s’agit de plusieurs livres, contenant chacun plusieurs histoires, présentant toujours les mêmes protagonistes : deux enfants, frère et sœur, prénommés Tomi et Nina. Mais les histoires ne se suivent pas et il n’y ni chronologie ni lien de sens d’un livre à l’autre. L’intérêt de ces ouvrages n’est pas tant dans le fond du récit que dans sa forme. En effet, le choix des mots utilisés est ce qu’il y a de plus important. Dans les deux premiers livres (« Tomi et Nina », et « Tomi et Nina, les mots simples »), il n’y a aucun « piège » de lecture (pas de lettres muettes, ni de digrammes tels que « ou », « in », « ch », « au » etc, ni de lettres à prononciation variable comme le C, le G ou le S, ni de lettres « rares » comme le K, le W, le X ou le Z…). Dans les autres livres (« Tomi et Nina, la lettre C » ; « Tomi et Nina, les lettres rares » ; etc.), les mots qui composent les histoires ne présentent pas d’autres « pièges » que celui annoncé dans le titre. Chaque page comporte une courte phrase et une image en couleurs qui l’illustre de manière simple et représentative. Et chaque phrase est répétée trois fois, afin que le jeune lecteur puisse choisir la présentation qui lui convient le mieux. Elle est d’abord écrite en noir et en majuscules (appelées aussi lettres capitales ou lettres bâtons), puis en bleu avec une marque de séparation entre les syllabes, et enfin en rouge et en minuscules. Tout est fait pour faciliter la lecture.

A quel public s’adresse cette série ?
Ces livres s’adressent principalement aux enfants qui commencent à apprendre à lire, entre 4 et 7 ans. Mais aussi à ceux, un peu plus âgés, qui ont des difficultés en lecture et des lacunes à combler. Et enfin aux plus petits, qui, dès 2 ans, peut-être avant, peuvent profiter des images et d’une histoire qu’on leur raconte.

Comment sont nés les personnages de Tomi et Nina ?
Un jour, j’ai découvert que mon fils de 4 ans et demi savait lire. Spontanément, il lisait des noms de produits sur les étiquettes, des mots sur la liste de courses, des enseignes de magasins… Mais impossible de lire une histoire, même la plus simple, même celles des livres cartonnés de huit pages et quatre phrases conçus pour les bébés. C’est parce qu’en réalité, il avait compris le principe de la lecture : B et A, ça fait « BA », V et E, ça fait « VE », BA et VE, ça fait « BAVE », mais il ne connaissait pas les nombreuses règles particulières de lecture de la langue française. La plupart des mots de la langue française contiennent au moins une lettre muette, une lettre à prononciation variable, un digramme, un trigramme… J’ai donc cherché des livres s’adressant tout particulièrement aux lecteurs débutants, des livres sans « pièges ». Je n’en ai pas trouvé. Même avec des noms simples et des phrases courtes, il y avait toujours des verbes conjugués se terminant par des lettres muettes (dit, sort, joue), des articles avec nasalisation (un, son), ou « e » prononcé [e] et « s » muet (les, des, ses), des conjonctions, des prépositions ou des adverbes comme « et », « pour », « sans », « sous », « puis », « toujours », « jamais », qui présentent des difficultés multiples. J’ai alors cherché sur internet des exercices de lecture destinés aux élèves de grande section ou de cours préparatoire. Mais là non plus, je n’ai pas trouvé ce que je cherchais : pour découvrir la lecture de la lettre « g », par exemple, qui peut avoir deux prononciations différentes et présente en elle-même une difficulté, on proposait des mots tels que « grenouille » (il faut déjà savoir lire « ou » et « ille »!), gratin (il faut savoir lire « in ») etc… C’est alors que j’ai décidé, que puisque je ne trouvais pas ce que je recherchais pour mon fils, j’allais le créer moi-même.
C’est ainsi que sont nés Tomi et Nina.

Quels sont les objectifs d’une telle série ?
Le principal objectif, c’est qu’un enfant qui débute à peine dans l’apprentissage de la lecture puisse avoir la satisfaction de lire tout seul l’intégralité d’une histoire, même s’il ne connaît pas les règles qui s’appliquent à la lecture de langue française et en a seulement compris le fonctionnement général. Le second objectif est d’aider le jeune lecteur à progresser, en lui faisant découvrir une à une les difficultés de lecture cette langue, et en lui permettant de s’exercer. Et il y a aussi, bien sûr, le plaisir de la découverte d’une histoire ! Le jeune lecteur devrait facilement s’identifier à l’un ou à l’autre des deux principaux personnages, qui ont une vie ressemblant à celle de la plupart des enfants, faite de jeux, de rires, de bêtises et de punitions, de disputes et de réconciliations etc.

Avez-vous déjà eu des retours de la part de parents  des jeunes lecteurs de vos ouvrages?
Quelques-uns seulement, mais au moment où je réponds à cette interview, les premiers livres sont parus récemment et les derniers ne sont pas encore publiés. Les parents, mais aussi les enfants, qui m’ont fait part de leur opinion sur Tomi et Nina sont pour l’instant tous très contents de ces livres. Je sais aussi que plusieurs enseignantes en grande section de maternelle et CP ont acheté le premier de ces livres pour leur classe, mais je n’ai pas encore eu de retour de leur part : la rentrée date d’à peine une semaine !

Que voulez-vous transmettre à travers ces livres ?
Le goût de la lecture dès le plus jeune âge. Mais aussi la confiance en soi que pourrait acquérir un enfant capable de lire « tout seul ».

Cette série est-elle bénéfique aussi aux adultes ?
Franchement, un adulte qui lirait une histoire de Tomi et Nina pour lui-même n’y trouverait sans doute pas grand intérêt ! En revanche, cette série peut être un excellent outil pour l’adulte qui a envie d’aider son enfant (ou ses élèves !) à apprendre à lire.

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
Si vous êtes curieux d’en savoir un peu plus sur Tomi et Nina, il existe un site qui leur est spécialement consacré : http://tomietnina.e-monsite.com. Vous y trouverez de plus amples informations sur ces livres, des extraits de chacun à télécharger gratuitement, des explications utiles pour l’apprentissage de la lecture (définitions, alphabet phonétique, prononciations des différentes lettres etc…). Même pour les plus jeunes, lire ne doit pas être qu’un exercice, mais un plaisir !