Interview écrite


12 août 2015
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Nadia Pérard, auteur de «Palladium – Tome 1»

Nadia_Pérard_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
«Palladium – Les yeux de l’ange» est le premier volet d’une trilogie fantastique, qui met en lumière la lutte ancestrale du Bien et du Mal. Cette histoire mêle ésotérisme et fantastique. L’héroïne, Tessa, va voir sa vie changer avec l’émergence de dons médiumniques (voire magiques au fil de l’histoire) et fera l’extraordinaire rencontre d’êtres de Lumière, mais pas que…  Si elle a l’occasion de vivre pareille expérience, c’est parce que d’autres entités bien plus malveillantes rôdent et menace l’Humanité… En second plan, une jolie romance va voir le jour…

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Parce que j’ai toujours imaginé et écrit. La nouveauté, c’est que j’ai eu envie de partager mes histoires! Je suis une fan inconditionnelle de récits fantastiques, depuis toute petite. Harry Potter par exemple fait presque partie de ma famille! Lorsque l’histoire de Palladium m’est venue, j’attendais ma fille, et la grossesse était plus qu’à risque. Je n’avais pratiquement rien le droit de faire, donc beaucoup de temps pour imaginer et écrire. J’ai débuté un chapitre, puis deux, puis trois… Une multitude d’idées me venaient à l’esprit, je n’arrivais pas à y mettre une fin… J’ai donc continué!

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Très honnêtement, je pensais toucher un public assez «jeune», dans la tranche des 15- 20 ans, et puis j’ai eu l’agréable surprise d’avoir des retours «adultes» très positifs. Il semble que mon premier ouvrage s’adresserait tout simplement aux amateurs de fantastique.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Qu’il faut croire, rêver, faire confiance, aimer la vie. Il y a tant de belles choses à vivre, à ressentir, que malgré les nuages qui peuvent venir obscurcir notre ciel, le soleil finit toujours par se lever… On prête plus facilement attention aux mauvaises choses, en passant bien souvent à côtés d’autres bien plus belles et plus importantes.

Où puisez-vous votre inspiration ?
De livres que j’ai lu, de films que j’ai regardé, et qui m’ont fait réagir: «tiens, moi j’aurais plutôt vu le dénouement de telle façon… quel dommage que ce personnage ne soit pas plus comme-ci ou moins comme ça…», des choses que la vie m’a donné, parfois repris… De mes enfants, qui sont pour moi une mine d’inspiration et de bonheur, et qui me poussent continuellement à me dépasser.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Le Tome II de Palladium est d’ores et déjà en phase d’écriture. A l’heure où je vous parle, le troisième chapitre est terminé! D’autres projets sont en train de germer doucement, mais mon principal souci est de canaliser mes idées! Il y a tant de sujets que j’aimerais traiter! Mais la trame fantastique devrait être récurrente.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Juste un? Aïe, l’exercice est difficile pour moi! Bien-sûr, s’il ne devait y avoir qu’un mot, ce serait «Merci». Merci de me suivre dans cette si jolie aventure, merci pour le soutien que l’on a pu m’apporter… Je ne me considère pas comme une auteure aguerrie, mon seul souhait est de réussir à toucher des personnes, à les faire voyager le temps d’une histoire… Si j’ai pu permettre à quelqu’un de passer un bon moment, de se déconnecter des tracas du quotidien… alors mon objectif sera atteint! C’est un réel honneur pour moi d’être lue…Enfin, venez me retrouver sur mon blog esofantastique.canalblog.com et/ou sur ma page facebook Nadia Perard Auteur.  A bientôt!