Interview écrite


5 février 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Maryse Gilbert, auteur de « Le Pavot bleu »

Maryse_Gilbert_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Avec la rose, le pavot bleu est ma fleur préférée. Il est extrêmement difficile de faire pousser cette fleur ici ! Le bleu est ma couleur bien-aimée; elle me rappelle le ciel, la mer, l’océan, la couleur des yeux de ma douce maman et de beaucoup d’autres que je connais bien. Alors, cette fleur, on pourrait dire qu’elle m’a « parlé »…
Pour de multiples raisons, on m’appelle Maryse la fée…  C’est de là que je me suis lancée dans l’écriture de cette histoire sortie directement de mon cœur : la naissance de la première fée ne pouvait avoir eût comme berceau de vie que le cœur de la fleur d’un pavot bleu. Étant aussi très attirée par la plus haute montagne du Monde, l’Himalaya, nommée « le toit du Monde » et sachant que les pavots bleus sont originaires de cette montagne, de ce Pays, vous imaginez la suite…

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Mon cœur me l’a dit. C’est la seule raison.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
À toutes personnes, quelques soit l’âge.

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
« Éveiller le rêve » … Ranimer nos sentiments que l’on trouve dans le murmure du vent, le chant de la nature. Encourager et stimuler au vrai bonheur par la voie de l’imagination.
Inviter, réveiller nos sens à voir, et, regarder; à entendre et écouter. Stimuler notre perceptibilité, notre bienveillance à être attentif aux petits détails qui sont très important dans la vie.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
La vie est précieuse.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans mon cœur, la musique, la nature et le silence.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je ne sais pas encore.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Croyez aux fées ! Elles existent bien ! Personnellement, j’en suis certaine !
Croire aux fées, c’est croire en la tendresse et en l’amour.
Un jour, une dame m’a dit : « je ne crois pas que les fées existent »
Je lui réponds :
« C’est tout à fait votre droit Madame : mais puis-je vous poser une question ? »
« Oui » répond-elle.
Je lui demande si elle croit aux anges…
Sa réponse arrive  instantanément :
« Eh bien oui ! Évidemment !  »
« Mais, avez-vous vu des anges en vrai ?…  »
Ébahie, elle reste silencieuse… Puis sourit …