Interview écrite


4 octobre 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Marilyn Schmitt, auteure de  » Dans ses pas « 

Marilyn_Schmitt_EdilivrePouvez-vous introduire, en quelques mots, votre ouvrage?
Mon livre parle d’amour, de différentes sortes d’amour : l’amour entre un homme et une femme, l’amour d’une mère pour ses enfants, l’amour d’une fille envers sa mère, l’amour que l’on a pour un souvenir… pour une image, qui nous reste et qui vit à travers cet amour.

A travers votre roman, on peut également retrouver quelques poèmes. Pourquoi avoir choisi de mêler la poésie à votre ouvrage ?
J’ai toujours écrit des poèmes, bien avant de me lancer dans l’écriture d’un livre. Dans le livre, quelques-uns des poèmes ont été écrits il y a plus de dix ans. Je n’en étais jamais assez satisfaite, je passais mon temps à les modifier. L’idée m’est venue de les intégrer dans une histoire, et là, ils ont trouvé toute leur place et pris une vraie dimension.

Si vous deviez définir la poésie en quelques vers…
Est-il coutume de s’exprimer ainsi ?
Si nous nous laissions aller à boire quelques vers,
Nous pourrions librement parler de poésie.
Et, si le cœur nous en dit,
Nous partagerons nos verres,
Avec les amours d’hier et ceux d’aujourd’hui.

Qu’est-ce que l’écriture de ce livre évoque pour vous ?
Un petit rêve, quelque chose que j’ai attendu longtemps. Mais ce n’est pas un aboutissement, pour moi c’est un début.

Souhaitez-vous délivrer un message à travers ce livre ?
Je voulais faire ressortir des valeurs qui sont fondamentales pour moi à savoir la famille, l’amour et la morale.

Quelles ont été vos sources d’inspiration pour écrire cet ouvrage ?
Ma famille avant tout. Mais également d’autres auteurs, Fred Vargas pour le côté décalé, Marc Levy, Musso, Françoise Sagan.

Projetez-vous d’écrire et de publier de nouveaux ouvrages ?
Oui, j’aimerais écrire une suite où on retrouverait les mêmes personnages deux ans après. Une nouvelle intrigue familiale qui conduirait Marcelline et Emilie à Zakopane, dans les Carpates polonaises.

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
J’espère que le livre aura l’effet attendu : faire voyager, distraire et détendre !