Interview écrite


9 janvier 2014
Posté par
Flora

Rencontre avec Marie-Claire Genillon, auteure de  » Bleuenn by-pass « 

Marie_Claire_Genillon_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Il s’agit de la revanche et même de la vengeance (meurtres) d’une femme qui a été handicapée puis obèse, et qui est revenue à la vie grâce au By-Pass (opération de l’obésité). Son obésité disparaît, son handicap s’allège et cette femme peut prendre sa revanche sur la vie et retrouver goût à tous ses bonheurs qui existaient mais dont elle ne pouvait profiter pleinement.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Ce livre me trottait dans la tête depuis des mois et je l’ai écrit en 2 semaines ! Je suis handicapée depuis 2004, l’obésité est venue ensuite. Je voulais « me venger » mais par écrit, c’est moins violent (j’ai même la suite en tête, avec des meurtres bien plus « importants » quant aux personnes visées). Je voulais surtout être un message d’espoir : aujourd’hui, je suis handicapée, divorcée 3 fois, 7 enfants dont 5 sont loin, mais je suis enfin tellement heureuse… Ce n’est pas seulement mon regard sur la vie qui a changé mais c’est aussi que je suis consciente de toutes mes chances et de tous mes bonheurs. Réellement, la vie a tourné pour moi, comme si j’étais née à 37 ans…

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Mon accident était une tentative de suicide donc si je peux redonner espoir à une personne et que la roue peut tourner, mes douleurs quotidiennes ne seront pas vaines. Je le fais quotidiennement autour de moi mais grâce à ce livre j’espérais atteindre un plus grand nombre de personnes opérées ou qui vont l’être, handicapées, dépressives, ainsi que leurs proches, leurs amis…

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Je lui prêterais les mêmes qualités qu’à moi : vrai, sincère, courageux, honnête.
Plaisant à lire, d’après les premiers témoignages, parce que prenant et captivant pour le lecteur qui, souvent, le lit d’une seule traite. C’est un message d’espoir mais également une déclaration d’amour, un énorme merci à ceux qui m’entourent aujourd’hui. Malgré les meurtres, je le trouve calme, reposant, joyeux, capable d’attirer la compassion mais jamais la pitié…

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Si vous souffrez, si vous doutez, si vous avez connu le handicap, l’obésité, la violence sur enfant, conjugale, le viol, le divorce, la manipulation perverse, et autres perversions sexuelles et mentales, etc…regardez-moi, j’ai vécu tout cela aussi. Je suis aujourd’hui encore obèse et handicapée mais je suis aimée et heureuse. Je dois également être opérée du By-Pass dans 3 semaines, il va m’apporter beaucoup de bien, en diminuant les douleurs et augmentant l’autonomie. Mais même avant ça et malgré les 37 premières années, je suis heureuse depuis 9 ans. Regardez-moi et ne doutez pas que cela puisse vous arriver !

Où puisez-vous votre inspiration ?
J’ai commencé ma biographie mais à présent, il est bien clair que j’ai tout puisé dans mon vécu, mon histoire, mes ressentis. Je me suis efforcée de mettre des détails qui fassent de Bleuenn quelqu’un d’autre que Marie-Claire mais, malgré tout, il y a tellement de moi…même en ayant pris le soin de changer tous les prénoms, d’ajouter une enfant, et pas mal de détails…

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je ne manque pas d’idées ni de temps et surtout, j’ai découvert un tel plaisir à écrire que oui, je tiens à faire des projets !
J’attends la publication de 3 autres recueils de poèmes et d’un dictionnaire comique, le tout d’ici fin novembre ou décembre, je pense.
J’ai également commencé 8 autres livres, plus dans ma tête que sur le papier, mais chacun commence à y prendre forme : la suite de ce roman, ma biographie en 2 tomes, un livre sur la façon de changer nos mots et expressions pour positiver la vie, un autre mêlant humour et pratique de « poèmes pour toutes occasions », que ce soit pour râler auprès des impôts ou bien encore pour une demande en mariage. Il y en aura également 3 autres pour les enfants : un d’histoires pour endormir, un composé de 7 histoires (une par couleur de l’arc-en-ciel) et un dernier à lire par les enfants, avec un peu d’action, de jeunesse et d’amitié.
J’ai concouru pour la nouvelle sur le thème du « pouvoir » et je l’ai mise de côté. Écrite sous forme de poème, elle pourrait servir de base à une suite.
Pour le reste, je ne pense pas que ça dépendra des « succès » des précédents car je suis très éclectiques et qu’ils sont tous très différents.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Un très grand merci. Merci de lire, merci de me croire, merci de faire confiance, merci de croire en leur avenir, merci de rendre mes douleurs « utiles », merci de permettre ce partage qui, à chaque propagation, allège peut-être un peu le fardeau d’un passé qui n’est déjà plus pesant. Si mon livre peut servir, il deviendra alors presque un « cadeau » s’il peut éviter d’autres drames.