Interview écrite


Karen_Dauch_Edilivre
9 juillet 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Karen Dauch, auteur de « L’Océan de mes souvenirs amers »

Karen_Dauch_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
Il s’agit de mon histoire vécue. Une fillette de 5 ans, abandonnée, déracinée, ballottée par l’indifférence et la cruauté des hommes. Une enfance sans amour, un univers sans stabilité, un ensemble de chocs, des images violentes et traumatisantes qui s’estompent avec le temps mais qui ne s’oublient jamais. Seule contre tous, elle se bat, elle y croit et elle aura raison, car ses rencontres positives vont bouleverser sa vie et elle se retrouvera propulsée au sommet grâce à des personnes qui ont jalonné et croisé son chemin. Une belle revanche sur la vie.


Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Lorsque j’étais beaucoup plus jeune, j’ai lu le livre « L’espace d’une vie »,  l’héroïne me ressemblait du fait de son vécu, débutant avec rien, méprisée et incomprise elle finira avec obstination à diriger un empire. Mais c’est surtout en revenant vingt années plus tard m’installer dans ma région natale (Midi-Pyrénées), après avoir réalisé mes rêves et parcouru le monde, que les souvenirs douloureux ont refait surface et c’est à ce moment-là que j’ai eu un besoin d’écrire ce livre pour exorciser mes démons intérieurs et j’avoue, c’est une très bonne thérapie, j’ai enfin tourné la page sur ce passé.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Il s’adresse à tous, il n’y a pas de catégorie de personnes, tout le monde peut le lire au contraire il apporte un message d’espoir.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
J’ai voulu transmettre le message suivant : à ceux qui ont perdu la foi en la vie, il ne faut jamais baisser les bras il faut persévérer, je ne conçois pas une vie sans le moindre espoir, chaque humain à droit au bonheur, si dans sa vie ce n’est qu’illusion, perte de confiance en soi, il faut se battre et provoquer la chance un jour elle frappera à votre porte, laissez entrer cette nouvelle amie votre vie sera à jamais changée. Croyez-en mon expérience.

Où puisez-vous votre inspiration ?
En ce qui concerne ce livre, le calme et la nature sont des grandes sources d’inspiration et m’aide beaucoup à aligner les mots sur la page. Pour mon recueil de poèmes j’ai la chance de pouvoir écrire  n’importe où, n’importe quand l’inspiration vient tout de suite sans réfléchir.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
En réalité, j’ai réalisé mes souhaits. En écrivant ces deux livres « L’océan de mes souvenirs amers » et « L’ombre et la lumière » recueil de poèmes basé également sur mon vécu, publié sur Edilivre. Donc pour le moment je ne ressens plus le besoin d’écrire.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Le mot de la fin pour les lecteurs est le suivant : n’abandonnez pas ce livre sur une étagère car de vous priver de sa lecture et de ses enseignements à votre tour vous serez orphelins des vertus et beautés que l’être porte et mûrit en son cœur, de ces choses simples et précieuses conquises envers et contre tous et dont je vous offre, d’une nécessité de partage, mon témoignage.