Interview écrite


12 octobre 2016
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Julie Jalaguier, auteur de « Plafonds »

Julie_Jalaguier_EdilivreOù habitez-vous ?
J’habite dans la région Midi-Pyrénées.

Présentez-nous votre ouvrage
Mon ouvrage est un recueil de nouvelles contenant douze récits tous différents les uns des autres, tout en ayant comme fil rouge le plafond. Les sujets abordés dans les nouvelles sont souvent mélancoliques, difficiles psychologiquement mais ils portent toujours une pointe d’espoir. Ils ont tous le plafond en commun, soit comme simple structure d’une pièce placée au-dessus de la tête des personnages, soit comme un narrateur, voir un personnage à part entière. Il observe, il vit, il décrit ce qui se passe sous lui. C’est un autre regard sur les choses.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’ai écrit ce livre par envie et par besoin.
Par envie parce que c’est quelque chose que je n’avais encore jamais lu ailleurs. Ce n’est pas tous les jours que le plafond porte un regard sur ce qui se passe au-dessous de lui et j’avais envie de personnifier cet élément du quotidien.
Et par besoin, un besoin irrépressible et incompréhensible d’écrire ces nouvelles. J’avais besoin de passer par ces récits avant de pouvoir écrire autre chose par la suite.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Le recueil comporte des sujets complexes et durs. Il s’adresse surtout à des adultes.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Le message que j’ai voulu transmettre à travers ce livre est que la vie est souvent structurée comme une nouvelle. Il y a toujours un élément de surprise, qu’il soit bon ou mauvais.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Je puise mon inspiration dans les livres essentiellement. Je lis beaucoup, surtout parce que je n’ai pas une formation littéraire à la base et que je souhaite avoir des fondamentaux en cette matière. Je regarde aussi beaucoup ce qui m’entoure, je suis à l’écoute de tout et je préserve ma capacité à m’émerveiller afin de garder le plus possible mon imagination.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Pour l’avenir, je souhaite écrire un roman. La structure est complètement différente d’un recueil de nouvelles. L’histoire m’est apparue totalement par hasard au coin d’une rue. C’est un travail fastidieux et de longue haleine mais c’est un travail unique que je n’échangerais pour rien au monde.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Merci d’avoir pris le temps de lire cette interview et merci par avance à tous ceux qui liront mon recueil. J’espère qu’il plaira et j’espère aussi qu’il ne plaira pas pour pouvoir en débattre.
A bientôt !