Interview écrite


22 novembre 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Guy Boanergès, auteur de  » AMOUR amours  »

Guy_Boanergès_EdilivrePouvez-vous introduire, en quelques mots, votre ouvrage ?
Nous vivons dans le monde dont LE DIEU EST AMOUR, d’où notre inspiration sans limites pour l’amour. Revivons l’origine de l’Amour sur la Terre: nous découvrons en esprit un jardin de délices, le jardin d’Éden, où l’Amour s »exerce librement.

Dans vos différentes œuvres, vous mêlez volontiers érotisme et spiritualité. Pourquoi ?
Je veux montrer que l’amour prend naissance dans l’esprit pour éveiller les sens de notre corps aux désirs y compris sexuels et nous procurer le plaisir.

Vous définissez-vous comme un électron libre ou votre travail est-il un concentré d’influences diverses ?
Je demande à DIEU Son Esprit d’une manière intime, sans appartenance à une religion, et cela me rend libre car là où est l’Esprit là est la liberté. Cela me permet de sonder toutes choses pour retenir ce qui est bon et le communiquer à mon prochain par amour.

Votre titre «AMOUR amours» est assez mystérieux. Pouvez-vous l’expliquer plus en détail ?
L’Amour avec un grand « A » est l’Amour de notre vie et cet amour-là ne peut s’éteindre.
Mais des séparations comme le divorce et principalement la mort prouvent que l’on peut être amené à vivre de nouveaux amours. Je veux seulement affirmer que l’Amour qui a été le grand AMOUR restera toujours le plus fort et aussi que la vie peut nous ajouter d’autres amours sans détruire le Premier. L’amour bâtit car il n’est pas exclusif .

Pourquoi avoir choisi la nouvelle comme moyen d’expression ? Pensez-vous qu’elle ait plus d’impact que le roman ?
Dans un monde qui va toujours plus vite à cause des inventions technologiques, ce qui procure des loisirs intellectuels sans cesse plus variés, j’aime présenter la nouvelle comme le « SMS de la littérature ». Le public habitué à des messages courts , des informations brèves , est plus enclin à lire des nouvelles.

Pour ceux qui sont amateurs de plus longues lectures, pourquoi ne pas éditer des recueils de nouvelles ? Je pense que la nouvelle a plus d’impact que le roman car elle ne s’embarrasse pas de mystères. Elle va direct à l’essentiel. L’homme moderne, pris par ses multiples activités, a besoin de connaître sans détours la réalité de la vie.

Vous êtes également parolier. Que vous apporte tout ce travail créatif et artistique ?
J’ai été parolier d’une chanson d’amour pour mon épouse elle-même parolière et interprète de ses chansons. Elle a désormais un handicap affectant sa mémoire et a du renoncer à chanter. Alors j’écris sur l’AMOUR avec un grand « A » que j’ai connu avec mon épouse, l’Amour de ma vie , véritable don de DIEU, QUI EST AMOUR. Je me dois de partager ce bonheur divin avec mes lecteurs. C’est mon acte d’amour pour mon prochain.

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
On ne peut réussir seul. Je remercie l’équipe d’Édilivre pour avoir édité mes ouvrages Amour et Apocalypse et Fête l’Amour, ainsi que pour m’avoir invité à les dédicacer au Salon du Livre de Paris en 2012 et en 2013. AMOUR amours est le nouveau fruit de cette collaboration. Goûtez-en les délices, chers lecteurs.