Interview écrite


Guillaume_Vaumartin_Edilivre
19 février 2014
Posté par
Flora

Rencontre avec Guillaume Vaumartin, auteur de « Premières ténèbres »

Guillaume_Vaumartin_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
« Premières ténèbres » est un recueil de 4 longues nouvelles dont deux qui emmèneront les lecteurs dans le monde du fantastique et du surnaturel, une dans une terrifiante expérience subie par un couple kidnappé et torturé en pleine forêt et la dernière qui les fera vivre l’expérience d’un adolescent qui est la risée de ses camardes de classe et qui se transformera en tueur.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Contrairement à ce que les gens pensent, il s’agit ici de mon premier ouvrage, d’où le titre, et j’y ai mis en gros mes idées principales. Mon autre ouvrage « Amertume » est en fait mon second. Dans celui-ci, du fantastique se basant sur la réalité, le surnaturel car cela fait partie de mon domaine, et sur de la réelle violence car elle fait partie de ce monde.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Il s’adresse aux adultes, jeunes et moins jeunes. La première nouvelle « Nature primale » est très violente et ne s’adresse pas aux plus jeunes. Les trois autres sont plus soft, mais « Oscar » reste assez virulente en matière de violence.

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Des textes forts, des textes vrais et de réelles histoires captivantes et pas seulement de grands mots pour faire bien. Non, la qualité d’un auteur ne réside dans sa grande connaissance de mots mais dans l’histoire qu’il raconte. Une histoire sans fil conducteur, sans intérêt, même avec de grands mots, ne restera qu’une histoire médiocre. J’écris simplement, j’emploie des mots simples, mais je suis direct dans mes écrits. Je mets la priorité sur l’histoire. Mes textes s’adressent à tous, pas besoin d’être diplômé d’une grande école pour lire mes histoires. Et c’est tant mieux.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
J’ai voulu y faire passer un message fort, un message terrifiant, notamment avec « Nature primate » et « Oscar », j’ai voulu rendre compte de la violence de ce monde en écrivant des histoires qui peuvent être réelles, qui peuvent se passer tous les jours. Et j’ai également voulu transmettre mon amour pour le surnaturel, mes croyances car ce sont elles qui me font écrire et avancer.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Les ouvrages de Stephen King y sont pour beaucoup, je dois l’avouer, mais la vie de tous les jours en est également responsable, d’où les liens entre mes histoires et la vraie vie. Le fait d’avoir l’esprit très ouvert m’aide énormément. Comment écrire de bonnes histoires si l’on ne croît pas à ce que l’on écrit ?

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’ai terminé deux romans qui s’intituleront « Créatures » et « Andy ». Le premier traite d’un homme aux prises avec une bête aux pouvoirs surnaturels et d’un autre homme qui luttera avec une race venue d’ailleurs. Le second tournera autour d’un robot conçu dans un laboratoire secret et qui sera doté d’un processeur qui évoluera de lui-même et qui fera de ce robot une parfaite machine à tuer. Je suis actuellement en cours d’écriture d’un cinquième ouvrage qui sera à nouveau un recueil de nouvelles. Je me suis aperçu que beaucoup de gens aiment lire, mais pas trop, alors des histoires courtes sont souvent les bienvenues.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Je ne suis pas un auteur connu mais j’aspire à le devenir avec votre aide car sans lecteurs, l’auteur n’existe pas réellement. Pour ceux qui liront mes livres, je vous donne rendez-vous sur ma page auteur https://www.facebook.com/vaumartin.guillaume Vous pourrez suivre mon actualité, lire de extraits, me laisser vos impressions, vos questions. Je vous souhaite à tous de bonnes lectures. Que vos journées soient longues et vos nuits plaisantes.