Interview écrite


Gabriel_D_Estrees_Edilivre
16 janvier 2017
Posté par
Flora

Rencontre avec Gabriel d’Estrées, auteur de « Les archives du temps »

Gabriel_D_Estrees_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage

Les archives du temps constitue un recueil de nouvelles fantastiques qui transporteront les lecteurs vers des pays imaginaires ou vers d’autres univers. Ces histoires « originales » verront surtout leurs protagonistes aller bien au-delà de leurs étranges missions afin de voir la réalité telle qu’elle est…

Voici la liste des nouvelles : Le trophée de ma vie, B.B., La porte des eaux, La rose blanche, Le conte de la boule de feu, Anasuya, Les rats aussi font des rêves, La fin d’une légende, Les archives du temps, Il allait se passer quelque chose.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Chaque histoire à sa raison d’être. J’ai choisi comme titre les archives du temps, car ces nouvelles proviennent de mon grenier à mémoire ou de ma boîte à rêves. Ou de ceux et celles des autres. Plutôt des proches. Deux histoires de ce livre sont inspirées, l’une par mon cousin David (à l’imagination fertile), l’autre par mon frère Grigori. Donc des choses passées ou actuelles transposées dans un futur proche ou lointain. Ou dans un univers parallèle dans lequel j’entre moi-même pour mieux le décrire. J’ai donc écrit ce livre pour entrainer le lecteur dans des histoires fort intrigantes. Et qui malgré tous leurs méandres, trouveront un sens final, que j’espère assez profond.

 

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Les amateurs de contes, de légendes, de sciences-fictions, de mangas, de mondes surréalistes.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Trouver un sens à sa vie. Comme ce sont des contes, il y a un sens moral, non culpabilisant, je pense. Dans une forme divertissante.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Comme je l’ai dit plus avant, à travers différentes mémoires. Mais aussi à travers ma perception de l’actualité, du monde. À travers les films, les lectures. L’intuition doit cependant l’emporter sur la raison. Sinon, comme je le rappelle souvent, tout a déjà été écrit.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Continuer à promouvoir mes écrits.Tous publiés chez Edilivre. Avec un petit dernier pour l’année 2017. Ensuite, faire traduire quelques histoires. Et enfin, peut-être un travail en collaboration. Après, nous verrons bien… J’écris aussi en fonction de ma perception des couleurs des saisons.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Merci de prendre la peine de me lire. Je pense et je souhaite cependant que cette peine se changera en agréable amusement. Bien à vous.