Interview écrite


Frédéric_Normandin_Edilivre
16 décembre 2015
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Frédéric Normandin, auteur de « Communauté de Gaïa »

Frédéric_Normandin_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
Il s’agit d’abord de premières rencontres entre des communautés distinctes qui s’unissent rapidement et mélangent leurs cultures. Les croyances distinctes deviennent une source de conflit, notamment la croyance inspirée lors du passage d’un prophète. L’évolution de la Communauté de Gaïa est rapide, les découvertes sont nombreuses et tout cela se déroule sur une seule génération qui semble durer des siècles. Dzilgent, qui a une grande influence sur les monothéistes de Gaïa, ne croit pas au message du prophète et se méfie de la compétition que cela apporte à sa doctrine. Son ami Hans, doute de la véracité de l’annonce du prophète mais il doute encore davantage du message de Dzilgent. Le fossé s’agrandit entre les vieux amis et deux clans en émergent.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Au début je voulais simplement raconter l’histoire d’un groupe d’humains qui connait une évolution rapide, en faire un parallèle avec l’humanité. Éventuellement, il fallait des obstacles comme dans toute histoire alors j’ai introduit des croyances en des êtres divins et des chefs avides de pouvoir.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Les lecteurs ou lectrices intéressé(es) par des personnages d’une immensité dans le temps et dans l’espace. C’est également pour ceux qui apprécient observer le comportement des masses méfiantes.

 Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
J’ai voulu illustrer des motifs qui peuvent pousser à construire la haine entre des groupes avec des convictions différentes. C’est aussi une invitation à ne pas trop se prendre au sérieux lors de conflits, à prendre du recul et se demander si la haine en vaut la peine.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Je crois que dans le cas de ce récit, c’est principalement de l’histoire en général, ma formation en histoire y est pour beaucoup donc cette inspiration vient également des professeurs qui m’ont enseigné, puis de certains auteurs de science-fiction. Plus précisément, parmi les événements historiques, il y a les conflits du XXIe siècle qui m’ont indéniablement inspiré à écrire ceci.

 Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je mijote un roman de science-fiction dystopique présentant une vision du monde dans un siècle. Je veux mettre plus de temps à l’écriture dorénavant.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Je vous remercie d’avoir lu l’entrevue. Continuez de croire en un monde meilleur et de le construire.