Rencontre avec François Néo, auteur de « Mosaïcolude »

Présentez-nous votre ouvrage.

Lors de ces deux dernières années j’ai réalisé un petit ouvrage littéraire, une sorte d’essai. Il consiste en une série de 21 chapitres indépendants les uns des autres que le lecteur est libre de lire dans l’ordre qu’il souhaite et traitant de sujets très variés. Cela va de l’évolution spirituelle de l’humanité aux sports extrêmes en passant par le concours Eurovision de la chanson et la défense de la langue française. Je n’ai pas rédigé les différents chapitres un par un mais de manière plus ou moins simultanée au gré de l’arrivage des idées.
Après réflexion j’ai décidé de l’intituler « Mosaïcolude ». Ce mot ne figure dans aucun dictionnaire, il s’agit d’un mot que j’ai inventé afin de remplacer ce que nos amis anglophones appellent un puzzle. La 1ère partie est suffisamment explicite, quant à la 2nde elle vient du latin « ludus » qui signifie « jeu ». Il s’agit donc littéralement d’un jeu en forme de mosaïque. Chaque chapitre en représente une pièce et leur assemblage devrait constituer, du moins est-ce ainsi que j’ai vu les choses, un modeste aperçu du drôle de monde dans lequel nous vivons.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Pour le plaisir tout simplement. Quand j’écris je me sens bien, je suis heureux. L’écriture n’est certes pas la seule raison de mon bonheur mais il s’agit de la plus récente. Il y a encore 3 ans prendre la plume et rédiger n’était-ce que quelques lignes, était encore totalement impensable.

Je ne regrette qu’une chose : ne pas avoir découvert l’écriture plus tôt.

 

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

A toutes celles et ceux qui savent lire. Je me suis efforcé de rendre ce livre facile à comprendre afin qu’un maximum de lecteurs puissent le lire.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Je n’ai pas voulu transmettre de message en particulier. Cependant on peut considérer comme un message le fait que les choses sont rarement figées pour l’éternité et qu’il est tout à fait possible pour quelqu’un possédant depuis plusieurs décennies un esprit très cartésien sans aucun don pour l’écriture d’évoluer et un jour d’écrire un livre.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Essentiellement dans l’actualité et dans la vie de tous les jours.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

1)Un « Mosaïcolude 2 », c’est-à-dire la continuation du premier. Il est déjà en bonne voie.

2) Un recueil de poèmes. J’en ai déjà rédigé 10 en vers et 3 en prose. Ceux en vers sont faits de quatrains d’alexandrins avec des rimes croisées. Quant à ceux en prose je ne sais pas s’il s’agit de poèmes à proprement parler. Ce sont en fait des transformations effectuées à partir d’une œuvre originelle et dont j’ai complètement changé le sens.

3) Dans un futur plus lointain je pense à écrire un livre sur une grande affaire criminelle passée.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Merci d’avance à toutes celles et ceux qui liront mon livre.