Rencontre avec François Chaput, auteur de « Idées grises… »

François_Chaput_EdilivrePouvez-vous nous introduire, en quelques mots, votre ouvrage ?
Idées grises, le titre me semble assez explicite, en ce sens que je n’ai pas souhaité publier un livre de pleurnicheries.

Comment est née chez vous l’envie d’écrire ?
Précocement et intuitivement ! 

Pourquoi avoir choisi ce titre « Idées grises » ?
Pour ne pas tomber dans les « Idées noires »…

Votre ouvrage est consacré aux femmes qui ont marqué votre vie. Pourquoi était-ce important pour vous de leur rendre hommage par l’écriture ?
Importance de rendre hommage à ma mère, avant tout, et également à la douceur de la féminité. Oui je l’aime, encore et encore, j’aime les femmes, « femmes, je vous aime »…

Que vous a apporté cette expérience d’écriture en particulier ?
Cette expérience peut se résumer en deux mots : renaissance et aisance. 

Avez-vous d’autres projets d’écriture à l’avenir ?
Actuellement, je travaille sur un manuscrit consacré à mon rapport avec les objets de la société de consommation. Il s’intitule : J’en ai des histoires.

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
Que vous soyez le plus nombreux possibles à lire mon livre, et il me semble alors que ma vie n’est pas totalement gâchée.