Interview écrite


29 avril 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Francisco Lozano, auteur de « Santiago 1 »

Francisco_Lozano_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
Santiago 1 est un roman policier qui mélange la tradition britannique du «whodunit» roman à énigme dont le but est de trouver le coupable avec une intrigue politique comme dans la série danoise «The killing».

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’admire des auteurs comme Didier Daeninckx qui écrivent des romans policiers captivants sur un fond politique et/ou social. Pour ma part j’avais envie de revenir sur les dictatures qui ont ensanglanté l’Amérique latine pendant les années soixante et soixante-dix. J’avais aussi envie de créer une série de livres qui mêleraient intrigue policière et politique comme dans certaines séries nordiques qui m’ont passionné.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
À tous ceux qui aiment les polars et à ceux qui considèrent qu’il n’y a rien de plus romanesque que la politique.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
N’oublions pas les passé et les horreurs qui l’ont entaché tout en préparant un avenir différent avec imagination.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans l’actualité, le point de départ du roman m’a été fourni par les démêlés de Pinochet avec la justice espagnole pendant son séjour en Angleterre.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je poursuis l’écriture de la série, le deuxième tome revient sur certaines questions restées sans réponses dans le premier et suit de façon plus approfondie la campagne électorale d’Inès de los Rios au Costa Verde.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
J’espère qu’ils prendront autant de plaisir à me lire que j’ai eu à écrire. Qu’ils n’hésitent pas à me faire part de leurs réactions à travers la page Facebook du roman ou mon blog.