Rencontre avec Fab Ngandré , auteur de « Un regard sur la Centrafrique »

 

 

Présentez-nous votre ouvrage.

Un regard sur la Centrafrique est un livre qui parle des principales causes des crises en Afrique en général et en Centrafrique en particulier.
L’ouvrage prône la renaissance africaine qui n’est rien d’autre que l’acceptation de notre culture séculaire et de nos valeurs ancestrales sans rejeter la qualité culturelle des autres peuples.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

J’ai écrit ce livre en réponse à l’arnaque, accompagnée de tueries venant de partout contre notre bien-être, pour des raisons économiques au profit des divisionnistes dont la politique cynique et déshumanisante, constitue l’arme de destruction massive aussi bien en termes de paupérisation qu’en termes de vies humaines sacrifiées

 

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Mon ouvrage s’adresse à tous ceux qui cultivent des valeurs humaines et démocratiques.
Il est aussi intéressant pour ceux qui ont la manie de la duperie. Qui sait ? Peut être que cela peut changer leur comportement sociétal.
En somme, l’ouvrage est aussi pour ceux qui aiment découvrir d’autre histoire que la leur.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

J’ai voulu à travers ce livre, attirer l’attention sur la profondeur de la crise que mon pays traverse.
Il s’agit de rétablir l’histoire pour permettre à ma génération et celle de demain de se redéfinir.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Je m’inspire de mon passé, de ce que j’ai vécu, du quotidien de mes compatriotes et des enjeux politiques, économiques et sociaux dans mon pays.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je travaille présentement sur la rédaction de mon premier roman qui sera prêt courant l’année 2020.
Mais d’ici là, si le Ciel le veut bien, paraîtra dans quelques jours mon deuxième ouvrage.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Mon dernier mot est un appel à l’engagement, mais surtout à l’union que je lance à tous ceux qui m’auront lu.
Nous devons, ensemble, marcher dans l’unité vers un objectif démocratique pour un épanouissement, qui sera avant tout commun.