Interview écrite


6 février 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Elise Monti, auteur de « La Danse Des Mots »

Elise_Monti_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
La danse des mots est un recueil beaucoup plus gai et musical que les trois précédents. Il regroupe des poèmes qui expliquent que l’écriture est le même travail qu’un musicien. Au début, nous avons un air dans la tête, puis petit à petit les mots se construisent et s’acheminent en petits groupes, tel un début de chanson. Par la suite ces groupes de mots deviennent des phrases qui bravent les méandres de notre cerveau, pour terminer leur course sur le papier, semblable à la partition du musicien. Le poète est le chef d’orchestre des mots et il leur donne une âme.

Pourquoi avoir écrit « La danse des mots » ?
La question serait : est-ce que j’arrêterai un jour d’écrire ? Encore une fois je me suis prise à écrire un poème nouveau où je voulais mettre en lumière ce mouvement musical et voilà que j’ai continué à écrire d’autres poèmes du même type. Du coup, j’ai trouvé l’idée sympathique, La danse des mots est le recueil que je préfère.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
À tout le monde ! Je ne mets aucune restriction à mon public.

 Pourquoi aimez-vous écrire ?
J’aime écrire pour beaucoup de raisons. Écrire permet de libérer nos angoisses, d’expliquer nos peurs, d’exprimer ce qui fait palpiter notre cœur. Écrire c’est un refuge où l’on peut se défouler sur tous les sujets qui nous traverse l’esprit. J’aime écrire car cela m’a permis de grandir, d’affronter la vie et de faire régulièrement le point sur mon parcours et parfois de voir les choses autrement. Écrire est une sorte d’arrêt sur image pour prendre le temps d’analyser correctement nos choix et nos envies, ainsi que de se remettre en question.

 Quels sont vos auteurs préférés ?
Je suis une grande lectrice de Stephen King parce que ses livres sont le reflet de ses rêves ou de ses cauchemars, suivant comment on interprète ses romans. Mais depuis deux  ans, j’ai découvert les ouvrages de Maxime Chattam grâce à une amie et alors là, j’ai été séduite par sa manière d’écrire. C’est un jeune écrivain mais qui a un grand talent de par ses connaissances en criminologie, son style, ses recherches très approfondies et parce qu’il arrive à commencer ses histoires d’une manière banale puis l’on s’engouffre plus profondément avec ses nombreux rebondissement qui nous tiennent en haleine jusqu’à la fin. Les transitions entre les chapitres sont parfaites et lorsque je termine l’un de ses livres, j’ai vraiment envie d’en lire un autre de ses collections. Vraiment je le recommande !

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Je ne voudrai pas m’avancer mais je pense que la principale qualité de cet ouvrage c’est peut-être le fait d’avoir réussi à faire ressortir et ressentir cette musique et la fluidité dans les textes.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Pas de message spécifique, je me suis juste amusée à écrire différemment.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Tout autour de moi.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Un dictionnaire et un roman.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
La danse des mots est un recueil plein de charmes.