Rencontre avec Eliane Mathieu, auteure de « La vie de Julie Castellan »

Présentez-nous votre ouvrage ?
Cet ouvrage relate une histoire de famille au siècle dernier.
Il est scindé en deux parties.

Dans la première, vous  ferez connaissance avec la jeune Julie, qui fut mon arrière-grand-mère.
Vous serez les témoins d’une belle histoire d’amour, vécue par mes arrières grands- parents, mais aussi de la lutte acharnée, menée par Delphine pour anéantir leur bonheur, et d’un drame terrible, qui a marqué les esprits en Dracenie.

Dans le second chapitre, que j’ai intitulé, la « Vie d’Ernest Ardouin » vous découvrirez l’histoire de son fils, mon grand-père.
Une existence dure semée d’embûches et de meurtrissures, mais captivante et bien remplie.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Je suis née à Marseille en 1956 et j’y réside depuis.
C’est en constituant mon arbre généalogique que l’envie m’est venue d’écrire ce livre. Ma mère m’ayant raconté un drame qui s’est déroulé dans notre famille a attisé ma curiosité, après son décès  j’ai entrepris des recherches et j’ai découvert l’article paru dans le journal du var de l’époque, les faits s’étant passés à Draguignan.

Je me suis immédiatement sentie investie d’une mission, celle de redonner vie aux personnages de cette famille qui a tant souffert.
J’ai désormais, l’étrange sensation de les avoir connus et côtoyés.
J’espère que leurs âmes tourmentées trouveront la paix, grâce au fait que j’ai pris la plume pour leur rendre hommage, à travers vos yeux de lecteurs.
Mon ouvrage s’adresse à tous les passionnés d’histoires familiales, comportant des rebondissements inattendus.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Le message que j’ai voulu transmettre par le biais de ce récit, c’est que les temps et les mœurs ont bien changés mais que nous sommes toujours aussi vulnérables face aux sentiments que sont la passion, la haine, la cupidité et bien sur l’amour. , toutes ces émotions fortes qui ravagent les cœurs et laissent des traces indélébiles.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Mon inspiration, je ne la cherche pas, c’est elle qui s’offre à moi. Elle peut venir de la beauté d’un paysage ou d’une ville que je découvre et qui me charme, ou bien d’une situation qui m’émeut et me trouble.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Mon projet d’écriture pour l’avenir, concernera une  autre branche de ma famille. Encore des faits marquants et surprenants.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Chers lecteurs,

Ma plus grande satisfaction serait d’éveiller en vous ,de l’émotion, parfois un peu de colère, de la compassion et de la peine.
Si vous êtes envahis par ces sentiments c’est que vous aurez apprécié ce récit et que l’on se retrouvera peut être  pour mon prochain roman.

Bien à vous chers amis lecteurs.
Eliane Mathieu