Interview écrite


25 septembre 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Dany Zahn, auteur de  » Difficiles retrouvailles « 

Dany_Zahn_Edilivre

Pouvez-vous nous introduire, en quelques mots, votre ouvrage ?
Difficiles retrouvailles est une nouvelle courte qui retrace les quelques jours passés par un homme à attendre celle qu’il convoite plus que tout au monde…

Y a-t-il eu un événement particulier qui vous a donné envie d’écrire ce livre ?
Oui, bien sûr. Tous nos actes, nos moindres faits et gestes sont dictés, souvent même inconsciemment, par un ou des événements déclencheurs. J’ai eu envie d’écrire Difficiles retrouvailles, en quittant l’aéroport de Zürich, au retour d’un déplacement professionnel. Voir tous ces gens massés à attendre, quelqu’un ou quelque chose, tous ces regards, si tristes pour les uns, si joviaux pour les autres, ces étreintes, ces larmes de joie. Tout cela m’a motivé à écrire cette nouvelle.

D’où vous vient votre passion pour l’écriture ?
Voltaire disait : « l’écriture est la peinture de la voix ». J’ai toujours aimé écrire, composer ou créer. Mon rêve serait de pouvoir mettre en musique quelques textes de ma composition. Mais je n’ai pas ce talent.

Avez-vous déjà éprouvé un amour aussi fort envers quelqu’un que celui qui vous anime pour cette femme dans votre livre ?
Justement pour cette femme, oui. L’amour a de multiples visages et de nombreuses facettes. L’amour est tout, l’amour n’est rien. Pourtant sans amour nous ne sommes rien. L’amour est le seul souffle capable de nous pousser à réaliser les choses les plus belles et les plus folles. Tomber sous le charme de quelqu’un ou tomber amoureux n’est certes pas difficile… Mais se remettre d’une désillusion amoureuse est un chemin de croix permanent, dont beaucoup, hélas, ne se remettent jamais. Pourtant, je reste intimement convaincu que chagrins, peines ou désillusions sont autant de tourments indispensables à toute forme de création.

Quels sont vos secrets pour trouver l’inspiration ?
Je puise mon inspiration autour de moi. A travers les gens que je côtoie et avec qui je m’entretiens. Souvent un seul petit mot ou même un brin regard furtif ou dérobé au passage peut susciter ou éveiller quelque chose.

En tant qu’auteur, quelles retombées souhaiteriez-vous avoir suite à la publication de vos livres ?
J’espère simplement que cette nouvelle trouvera quelques lecteurs.

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
Je vous souhaite à toutes et à tous une agréable lecture de ces quelques pages. J’espère que certains retrouveront une part de leur histoire à travers cette nouvelle. Si tel devait être le cas, merci de m’en faire part.