Interview écrite


Christian_Fabre_Edilivre
6 février 2014
Posté par
Flora

Rencontre avec Christian Fabre, auteur de « Mes quinze derniers jours »

Christian_Fabre_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
C’est un récit relatant mes pensées lors de ce qui aurait dû être mes 15 derniers jours. J’ai eu une vie riche en expériences en tout genre, et je ne voyais plus ce que je pouvais encore faire de mon existence, je n’avais plus aucune motivation. C’est l’amour pour une femme qui me faisait reculer l’échéance finale et c’est cette même femme qui 3 mois plus tard a été la goutte d’eau qui… (sourire), chutttt je ne vais pas tout vous dévoiler, laissons un peu de suspense… J’ai donc publié mes mémoires sur Facebook (pourquoi pas, c’est aussi bien qu’ailleurs ?) à raison d’une nouvelle par jour, pour essayer d’expliquer ce qui se passe dans le cœur d’un homme d’honneur juste avant…

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’ai voulu laisser un témoignage à mes fils, que j’espère utile,  de ce qu’a été ma vie, avec ses joies et ses peines. Attention, je ne vais pas me décrire, pouffff, tout le monde s’en fout, car on reste seul face à certaines situations. J’ai souhaité qu’ils puissent connaître leur père, à travers mes buts, mes choix, ce qui a guidé ma vie, leur décrire des scènes vécues, mon comportement devant certaines situations. Ce n’est pas une chose facile de décider de se mettre à nu devant les lecteurs, devant ses fils. Peu avant ma fin, un éditeur m’a suggéré de compiler ces articles pour en faire un livre vibrant de vérité, de sincérité et de sentiments à fleur de peau.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Il s’adresse à tous :
– aux ados qui perdent peu à peu le goût de la lecture pour un langage abrégé et rapide. Ne partez pas les jeunes, je vais faire simple. Vous êtes la génération audio-visuelle, et je sais que la lecture ce n’est pas votre truc. Alors c’est pour cela que mes articles seront courts, résumés et précis… j’espère…
– aux adultes qui ont souffert et qui malheureusement souffrent encore, aux écorchés de la vie qui reconnaîtront des situations qu’eux même ont vécu

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Parfois triste ou hilarant, profond ou désinvolte, révolté ou conciliant (surtout avec les imbéciles), souvent désabusé et désarmé devant la bêtise humaine, je promets par contre que tout est vrai. Un style très facile à lire, j’ai essayé de concevoir ce livre comme un scénario afin que les images frappent l’imagination. On y rencontre beaucoup de termes employés par les jeunes dans leurs échanges de sms : lol, MDR (ce qui veut dire mort de rire), les smiley que j’ai francisé en écrivant « sourire »  en toute lettre avec un adjectif qui précise l’idée… etc. Les chapitres sont découpés sous forme d’articles pouvant être lus dans l’ordre de votre choix ou même carrément sautés si le sujet vous déplaît sur le moment.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Malgré le titre c’est en réalité un message de vie. Je ne donnerai pas toujours toutes les réponses, car la clarté de certaines situations se passe de commentaires, et ce sera à vous de les interpréter.
Un être humain c’est toujours un univers à lui tout seul. Tout est en lui mais tout n’est pas forcément utilisé. Alors apprenez à vous connaître et vous serez capable de tout accomplir, sans aucunes limites. Tout comme moi, rien ne vous paraîtra impossible à réaliser. Ce sera parfois difficile certes mais impossible ?… Cela m’est justement  impossible de l’admettre ! Et je n’aime pas avoir peur de quelque chose. Oui, j’ai souvent eu peur mais c’est ce qui m’a poussé à aller de l’avant. Car le vrai courage c’est de savoir vaincre sa peur !!!!!
Je pense avoir montré dans ce livre, le parcours d’un homme d’honneur aux jeunes générations qui en parlent beaucoup mais qui ignorent ce que ce mot veut dire.

Où puisez-vous votre inspiration ?
J’ai su optimiser chaque seconde de ma vie et avancer les yeux grands ouverts. Tout est resté gravé en moi comme autant de témoignages à raconter. Chaque être rencontré est un univers à part entière et tous les instants vécus sont une empreinte gravée dans la pierre qui compose l’expérience et le vécu de l’homme. Quels sujets inépuisables.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je viens de terminer un roman noir : « La femme qui tuait par les sentiments ». Un sujet de société, dont l’enquête n’est que le prétexte, qui touche tout le monde car qui n’a pas croisé une personne prête à tout promettre pour arriver à ses fins. Ici, la manipulation sentimentale peut pousser certaine personne au suicide et je raconte les agissement d’une experte en la matière. Encore du vécu à 90 %.
A présent, je commence un roman d’aventure de pure fiction qui met encore en avant un héros dont les sentiments à fleur de peau guident sa vie. Le destin, en s’acharnant sur ses proches, le poussera à se dépasser.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Tous mes romans auront pour fil conducteur des éléments de la vie qui toucheront chacun d’entre vous. Basés sur du vécu, des ressentis toujours très forts dans le plaisir comme dans la douleur, tous reconnaîtront forcément des expériences les ayant profondément touchés et même souvent blessés.