Interview écrite


16 juin 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Cécile Castelli, auteur de « Le Rappel de Vellinus »

Cécile_Castelli_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
«Le Rappel de Vellinus» est le tome 2 de la saga fantastique « Bellus Locus Vellinus », incroyable aventure littéraire dans laquelle j’ai été projetée l’année dernière. Il s’agit d’un roman d’aventure vécue par trois adolescents (Camille, Alexandre et Nicolas) qui se retrouvent de nouveau propulsés dans le monde magique de Vellinus, neuf mois après avoir traversé pour la première fois le Couloir du Temps. Après la malédiction des Pénitents Bleus qu’ils ont vaincue dans le tome 1, une nouvelle mission les attend dans ce deuxième volet : sauver mamie Francine à tout prix et découvrir qui se cache derrière la petite Sarah qui leur a lancé un SOS et qui est à l’origine de ce nouveau cataclysme.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Après la publication du 1er tome, plusieurs de mes lecteurs m’ont demandé s’il y aurait une suite aux aventures de Camille avec son frère et son cousin. Ayant laissé une fin ouverte dans mon écriture de « Bellus Locus Vellinus » et grâce aux encouragements que j’ai reçus et à mon imagination débordante, j’ai décidé de continuer dans la lancée de cette belle et grande aventure.

 À quels lecteurs s’adresse votre ouvrage ?
À un public jeune, d’ados, mais pas seulement. J’ai la chance d’avoir des retours d’une large palette de lecteurs, de 7 à 77 ans comme dit la chanson ! Le tout est d’apprécier l’ancrage entre réalité et fiction, dans l’entre deux monde de la rationalité où tout devient possible.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Qu’en France, nous avons de très belles régions, souvent cachées, à découvrir et que lorsqu’on se lance dans un projet, la plus grande satisfaction est de le voir se concrétiser.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Du merveilleux village médiéval de Beaulieu-sur-Dordogne, en Corrèze, auparavant dénommé Vellinus puis Bellus Locus. Niché au bord de la Dordogne, le fabuleux patrimoine de ce village au cœur de pierre avec l’immense Chapelle des Pénitents, et le célèbre tympan de l’abbatiale Saint-Pierre, sont une excellente source d’inspiration. Collonges-la-Rouge a également stimulé mon imagination avec toutes ses tourelles en grès rouge et ses étroites ruelles d’où l’on croit apercevoir, à chaque coin de rue, sorcières, pantins farfelus et autres chimères.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Un troisième tome pour terminer cette saga avant de me lancer dans d’autres registres littéraires. J’aimerais en effet expérimenter l’écriture de nouvelles puis pourquoi pas d’une pièce de théâtre ou même d’un polar.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Un grand merci à tous mes lecteurs et particulièrement à ceux qui semblent déjà accros à Vellinus et qui semblent sensibles à mon style de plume. Des remerciements également à ma famille, aux formidables rencontres que j’ai faites à Beaulieu-sur-Dordogne et qui m’ont permis de m’évader dans cette belle Vellinus. Mes lecteurs peuvent suivre toute mon actualité via mon site Internet  et peuvent même se projeter dans le monde de Vellinus grâce aux bandes-annonces mises en ligne sur YouTube.