Interview écrite


23 août 2016
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Catherine Boissinot, auteur de « Le Cahier de Florence »

Catherine_Boissinot_EdilivreOù habitez-vous ?
J’habite au Canada, précisément dans la province de Québec.

Présentez-nous votre ouvrage
Florence Dumont est une jeune fille remplie de créativité qui vit une vie mouvementée ! Lorsqu’elle apprend qu’elle devra déménager loin de sa meilleure amie, Olivia, elle butera contre un mur, celui d’un nouvel environnement. Florence doit alors faire face à de nouvelles épreuves pour se rebâtir une réputation loin de son ancien foyer. Elle fera donc la connaissance de Caroline et ses amis et pourra affronter les défis ! C’est une histoire qui met en évidence l’amitié et la famille.

Pourquoi avoir écrit ce livre?
J’avoue qu’au départ, je voulais seulement écrire une histoire pour m’amuser. Jamais je n’aurais pensé me rendre au-dessus de 22 000 mots à la fin. En fait, j’ai écrit les 11 300 mots en une partie, puis j’ai pris une pause pendant quelques mois. J’ai terminé mon ouvrage lorsque j’avais l’âge de Florence à la fin, soit 12 ans.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage?
Par ma propre expérience, je dirais des jeunes filles entre 8 et 11 ans. En même temps, chacun évolue à sa façon et j’ai lu plusieurs livres que certaines personnes n’auraient pas lu à mon âge, ça dépend des personnes.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre?
Le courage est le meilleur mot pour décrire ce que je voulais passer dans mon livre. Florence fait face à tellement de choses en tellement peu de temps, c’est le courage qui lui a permis de rester forte, avec l’amitié bien sûr. Je pense que tout le monde devrait s’armer de courage, peu importe la situation.

Où puisiez-vous votre inspiration?
J’ai recherché un peu partout dans ma vie. Certaines des situations qui arrivent à Florence me sont aussi arrivées, d’autres pas. Pour ce qui est des personnages, chacun a un peu la personnalité d’un de mes proches.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir?
J’envisage de faire un tome 2 au livre, c’est certain. Pour ce qui est du reste, j’ai tout le temps de nouvelles idées qui m’amènent à créer de nouvelles histoires. Mais j’ai juste 13 ans, alors j’ai encore le temps de m’améliorer et d’inventer.

Un dernier mot pour les lecteurs?
Vous verrez que, d’une certaine façon, on se retrouve dans chacun des personnages du livre, enfant ou adulte. J’espère que chacun de vous pourra apprécier l’univers mouvementé de Florence. Bonne lecture à tous!