Rencontre avec Camille Lepage, auteur de « Le Mystère de CorsonHall »

Présentez-nous votre ouvrage.

Le Mystère de CorsonHall est un roman mêlant le suspense et le surnaturel. Tout au long du roman nous suivons essentiellement le personnage de Lorye Halstead originaire des Etats-Unis, mais qui a déménagé en Normandie. Elle a été adoptée mais ne sait absolument pas pourquoi, la seule chose dont elle sait est son lieu de naissance. Mais différents éléments et événements vont la pousser à découvrir de nombreuses choses… Cependant c’est à vous de savoir si c’était la bonne chose à faire…

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

J’ai écrit ce livre par pur plaisir, je suis une grande fan de livres, et j’ai une très grande imagination. L’idée du livre est venu, et plus j’y réfléchissais, plus l’envie grandissait. J’ai aimé l’écrire du début jusqu’à la fin, c’était également un peu un défi que je me suis lancée puisque, bien que ça fasse des années que j’écris, je n’ai jamais réussi à terminer une histoire.

J’ai pu travailler sur un thème que j’aimais, et quelque part créé une œuvre que je n’avais pas trouvé dans mes nombres lectures aussi variées soient-elles.

 

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

Mon roman est empli de suspense, de petits mystères… mieux vaut que le lecteur aime ça. Mais aussi que le lecteur ne soit pas dérangé à voir apparaître des choses surnaturelles…

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Il n’y a pas vraiment de message que je voulais transmette à travers ce livre.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Un peu partout à vrai dire, j’ai une imagination un peu trop débordante ! Que ça soit lors d’une sortie en forêt, devant un paysage, en écoutant simplement la musique ou devant mon poste de travail, les idées surgissent toutes seules.

Pour ce roman, je suis partie d’une musique un peu particulière, puisque c’est dans une langue que très peu de monde connait. Alors que j’étais dans un petit parc un peu à l’écart de tout. Et une des scènes clés de l’histoire est venue tout naturellement, la trame du récit est venue ensuite aussi simplement.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Une suite est prévue pour Le Mystère de CorsonHall, mais j’ai également en parallèle une seconde histoire dont le début est écrit, qui ne sera pas rattaché au Mystère de CorsonHall.

Et l’ébauche d’un plan pour un autre récit encore, qui changera de genre encore.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

J’espère que mon roman vous plaira.


Commentaires