Rencontre avec Anita Nied et Christophe Liegey

Anita Nied, vous avez co-écrit avec Christophe Liegey un recueil de poésies intitulé Mon étoile, Mon rocher pour l’éternité. Quels messages teniez-vous à faire passer à travers vos proses ? A travers nos poésies, un message d’espoir .Un besoin de poser des mots sur des sentiments, un cri du cœur, donner vie à un être aimé au delà la mort. Un regard sur la nature humaine, ses  richesses comme ses défauts. D’où vous ai venu cette idée d’écrire un livre à deux ? Christophe, c’est  joint à moi pour que mon rêve aboutisse pour que je m’accroche à celui-ci. Avant tout une rencontre, une passion commune pour le dessin et la peinture. J’ai commencé à écrire en  2004, le premier poème fut Ilona et les autres ont suivis. Pour moi se fut une évidence de soumettre mes poésies au regard de Christophe puis à son tour, il me proposa ses écrits « Ma fierté » et tant d’autre. Peut-être plus que les autres genres littéraires, la poésie renferme une vision très personnelle de l’auteur sur les thèmes qu’il aborde. Cela n’a-t-il pas été un obstacle dans la co-écrite ? En aucun cas se fut un obstacle, plutôt une complémentarité dans l’écriture. Parfois l’un corrigeait l’autre, donnait son opinion et l’ont écrivaient à deux. Partenaire particulier  un exemple. Parfois, voir souvent, nos écrits se rejoignaient. Pourquoi le choix de ce titre pour votre recueil ? Le titre est un hommage à ma fille,  Ilona,  disparue en 2004. Son symbole est une étoile, un rocher, une référence au soutien de Christophe au décès de ma fille et aujourd’hui encore. Le rocher symbole de sa force et de son soutien malgré les épreuves de la vie. L’éternité représente pour moi l’amour que je porte aux êtres aimés. Quels sont vos auteurs de références ?  Je n’ai pas vraiment d’auteurs de référence. Je fonctionne au coup de cœur, j’aime lire découvrir, je suis éclectique dans mes lectures, je peux dévorer un roman policier, puis passer à un roman de science-fiction en passant par un livre d’histoire sur Égypte. Quel est le plus beau compliment que l’on vous ait fait sur votre livre ? Le plus beau compliment est un commentaire d’un lecteur. Il compare notre recueil de poésies à un écrin. J’aime cette interprétation, elle correspond à ce que je désirais faire partager. Lorsque l’on ouvre l’écrin (notre recueil), on découvre  la vie avec ses joies, ses peines, ses espoirs et ses déceptions. Comptez-vous également écrire votre prochain livre avec Christophe Liegey ? Le prochain recueil de poésies est en cours d’achèvement un quatre mains à nouveaux. C’est un plaisir inexplicable d’écrire ensemble. La petite nouveauté est que je suis en cours d’écriture d’une nouvelle, où je prends le temps d’écrire mon parcours face à la perte de ma fille. Cette fois-ci, j’écris seule sous le regard bienveillant de mon rocher.

Commentaires