Interview écrite


27 janvier 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Ania Vilal, auteur de « Moi, la mère forte et toi »

Ania_Vilal_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Une mère. Moi, une fille avec une mère et sans père. Toi, un autre moi, une absence qui ne peut pas être expliquée ou une présence dont on a besoin, etc. Un mélange d’émotions contradictoires, mais, avant tout, ce livre me permet d’exprimer mes sentiments comme dans une sorte de catharsis.

Pourquoi avoir écrit de la poésie ?
Un jour, elle est venue me rendre visite, je l’ai reçu et nous sommes devenues les meilleures amies.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
À toute personne capable d’accepter tous les sentiments que ma poésie peut déclencher.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Je crois que pour un écrivain c’est essentiel d’avoir une écriture véridique pour convaincre. Il faut s`approcher de ses lecteurs comme d’un cher ami, avec amour et respect, leur apprendre à sentir librement, à accepter les autres êtres humains, parfois imparfaits, à faire preuve d’empathie.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Les gens. Les silences. La musique. Les livres. La nature.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je ne me hâte pas. Actuellement, j’écris une sorte de prose poétique, de petites histoires … Je me laisse aller. Je ne pense pas à la destination, je me réjouis tout simplement de faire ce voyage.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Soyez toujours sincères avec vous-mêmes et n’oubliez pas de rêver !